Voile

Photo by Laurence Griffiths/Getty Images
Photo by Laurence Griffiths/Getty Images

La voile exige de l'habileté et du sang-froid pour maîtriser les changements constants de conditions météorologiques et aquatiques. Les épreuves se dérouleront au port de plaisance d'Enoshima, site historique des Jeux de 1964.

Une Minute, Un Sport : la voile de Tokyo 2020 en images

Nous vous montrons les règles et les spécificités de la voile en une minute. Que vous soyez familier avec la voile ou que vous souhaitiez en savoir plus, « Une minute, Un sport » vous explique ce sport et comment il fonctionne.

Une Minute, Un Sport | Voile
01:28

Présentation

La voile a une longue histoire aux Jeux Olympiques. Le sport a fait ses débuts olympiques en 1900 ; à l'exception de 1904, il a été présent à tous les Jeux olympiques depuis lors. Le nom anglais du sport a été changé de « Yachting » à « Sailing » aux Jeux de Sydney en 2000. 

La compétition de voile des Jeux de Tokyo 2020 comprendra six classes, dont quatre (Laser, RS:X, 470 et 49er) disputées par les hommes et les femmes. Le Finn (Dériveur solitaire, lourd), classe la plus ancienne du programme olympique, courue depuis Helsinki 1952, est réservé aux hommes.

Deux classes feront leur deuxième apparition au programme olympique. Le skiff FX 49er pour les femmes et le Nacra 17, une épreuve multicoque et mixte, ont fait leurs débuts à Rio 2016. Pour les Jeux de Tokyo 2020, le Nacra 17 a évolué pour devenir un bateau à foil qui vole littéralement au-dessus de l'eau.

Programme de l'épreuve 

  • Planche à voile - RS:X (Hommes/Femmes) 
  • Dériveur solitaire - Laser (Hommes) 
  • Dériveur solitaire - Laser Radial (Femmes) 
  • Dériveur solitaire (lourd) - Finn (Hommes) 
  • Dériveur double - 470 (Hommes/Femmes) 
  • Skiff - 49er (Hommes) 
  • Skiff - 49er FX (Femmes) 
  • Multicoque mixte - Nacra 17 à foil  

Les épreuves de skiff FX 49er femmes et de Nacra 17 à foil, multicoque mixte, ont été organisées pour la première fois aux Jeux de Rio en 2016. 

Chaque épreuve consiste en une série de courses. Dans chaque course, les points sont attribués en fonction de la position : le vainqueur obtient un point, le deuxième marque deux points, et ainsi de suite.

La régate finale s'appelle la course aux médailles, pour laquelle les points sont doublés. Après la course aux médailles, l'athlète ou l'équipage ayant le moins de points au total est déclaré vainqueur.

Pendant les courses, les bateaux effectuent un parcours en forme d’énorme triangle, se dirigeant vers la ligne d'arrivée après avoir affronté le vent dans les trois directions. Ils doivent passer les bouées de marquage un certain nombre de fois et dans un ordre prédéterminé.

L'essence du sport

Vaincre les eaux océaniques 

La voile n'est pas seulement une course contre d'autres bateaux, c’est aussi un combat avec la nature : la hauteur des vagues, l'action des marées, la force du vent et d'autres facteurs climatiques. 

Il n'est pas possible pour les bateaux de naviguer en ligne droite à chaque étape du parcours. Lorsqu'ils naviguent avec un vent de face ou un vent de travers, les embarcations doivent attraper le vent en se déplaçant en zigzag. Négocier le parcours exige des changements de direction audacieux et des virages serrés. Les équipages contrôlent leur navire en changeant la position et l'orientation de leur corps. 

La voile exige également une certaine vivacité d’esprit ainsi que de la ténacité pour s'adapter aux changements des conditions et aux tactiques des équipages adverses.

Photo by Clive Mason/Getty Images
Photo by Clive Mason/Getty Images
2016 Getty Images

En attendant Tokyo 2020...

Un sport d'envergure mondiale 

La Grande-Bretagne a remporté le plus grand nombre de médailles d'or en voile, logiquement puisque c’est dans ce pays que ce sport de compétition s'est développé. Les États-Unis sont juste derrière, tandis que la Norvège, l'Espagne et la France comptent parmi les autres pays médaillés de longue date. Plus récemment, l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont retenu l'attention par leurs efforts pour briser la domination américano-européenne. 

Dans la catégorie 470 dériveur biplace hommes, des équipages de deux personnes naviguent sur des bateaux mesurant 4,7 mètres de long. L'Australie, les États-Unis et la Grande-Bretagne se sont généralement partagé les médailles d'or, bien que la Croatie ait remporté une médaille d'or par équipes aux Jeux de Rio en 2016. Pour le 470 dériveur biplace femmes, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas se sont disputé la médaille d'or lors des trois derniers Jeux. 

Le Finn dériveur monoplace est la plus ancienne épreuve nautique. La Grande-Bretagne, pionnière de ce sport, a remporté cinq médailles d'or consécutives. L'Australie a elle remporté deux médailles d'or successives dans le Laser dériveur monoplace, un bateau jouissant d'une grande popularité dans le monde entier. 

Le Japon a accueilli les épreuves de la Coupe du Monde de voile de 2017 à 2020, permettant aux athlètes de se familiariser avec certaines des eaux sur lesquelles ils participeront aux Jeux. Ces épreuves donneront un avant-goût passionnant de ce à quoi s'attendre à l'été 2020.

Le saviez-vous ?

Données non disponibles