RIO DE JANEIRO, BRAZIL - AUGUST 08:  La Néerlandaise Alice Naber-Lozeman sur Peter Parker en compétition  de Cross Country à Rio 2016.
RIO DE JANEIRO, BRAZIL - AUGUST 08: La Néerlandaise Alice Naber-Lozeman sur Peter Parker en compétition de Cross Country à Rio 2016.

Les sports équestres incluent trois disciplines où les hommes et les femmes figurent dans une catégorie unique : le dressage, le concours complet et le saut d'obstacles.

Une Minute, Un Sport : les sports équestres aux Jeux de Tokyo 2020 en images

Nous vous montrons les règles et les spécificités des sports équestres en une minute. Que vous soyez familier avec l'équitation ou que vous souhaitiez en savoir plus, « Une minute, Un sport » vous explique ce sport et comment il fonctionne.

Une Minute, Un Sport | Équitation
01:33

Présentation

L'équitation est apparue pour la première fois aux Jeux Olympiques de Paris 1900, mais elle a intégré le programme officiel lors des Jeux de Stockholm 1912. Les médailles individuelles et par équipes sont décernées dans chacune des trois disciplines équestres.

La réussite exige une harmonie et une confiance totale entre l'homme et l'animal, les cavaliers se servant des rênes tenues dans leurs mains, des jambes et de variations de poids pour communiquer avec leur monture.

Programme

Dressage

  • Compétition par équipes
  • Compétition individuelle

Concours complet

  • Compétition par équipes
  • Compétition individuelle

Saut d'obstacles

  • Compétition par équipes
  • Compétition individuelle

L'essence du sport

Dressage

Le dressage est considéré comme le sport équestre le plus artistique et sert de base à toutes les autres disciplines. Il met les qualités du cheval et du cavalier à l’épreuve en faisant preuve de prouesse athlétique et d’élégance ultime. Les juges examineront notamment la capacité d’un cavalier à faire mouvoir son cheval d’un côté à l’autre de la carrière, à entreprendre un galop ou à changer rapidement de direction à l’aide de gestes subtils.  

Soixante couples formés d’un cavalier et de sa monture prennent part à l’épreuve de dressage. Pour y accéder, il faut se qualifier lors du Grand Prix Test de la Fédération Équestre Internationale (FEI), qui sélectionne les meilleures équipes et individualités lors de leur finale respective. Composées de trois couples athlète/cheval, les huit meilleures équipes se qualifient pour le Grand Prix Spécial en Musique de la FEI. C’est lors de cette épreuve que sont distribuées les médailles par équipe. Pour les épreuves individuelles, ce sont les 18 meilleurs couples qui ont l’honneur de disputer la fameuse épreuve libre sur musique du Grand Prix Test de la FEI. Toutes les épreuves de dressage ont lieu sur une carrière de 20 m x 60 m.  

Souvent comparé à un ballet, le spectacle offert par la connexion profonde entre le cavalier et son cheval est de toute beauté. Mais parvenir à ce degré d’unité et concourir dans l’épreuve olympique requiert des années de travail, une technique affinée et un contrôle maximal.  

Concours complet

Le concours complet est souvent décrit comme un triathlon équestre. Cette épreuve est composée de trois disciplines : saut d’obstacles, dressage et cross-country. Elle requiert une expérience considérable et de la polyvalence.  

Soixante-cinq couples athlète/cheval disputent le concours complet olympique, les épreuves individuelles et par équipes ayant lieu simultanément. Chaque couple dispute les trois disciplines (dressage, cross-country et saut d’obstacles). Ces trois disciplines déterminent les médailles par équipes mais établissent également la liste de départ de la finale individuelle, où les 25 meilleurs couples prennent part au second concours de saut d’obstacles pour couronner les médaillistes en individuel. Lors de cette épreuve globale d’habileté équestre, les performances de chaque couple athlète/cheval comptent pour le classement individuel, et les résultats de trois couples sont additionnés pour établir le classement par équipes.  

Dans l'épreuve de cross-country, qui compte uniquement pour le concours complet, environ quarante obstacles incluant des clôtures, des haies et des sauts de rivières sont placés sur un parcours vallonné. Les chevaux et leurs cavaliers réalisent ce parcours exigeant, d'une longueur de près de six kilomètres, en une dizaine de minutes à des vitesses supérieures à 30 km/h, ce qui en fait un spectacle captivant. Les cavaliers qui choisissent l'itinéraire le plus court possible peuvent être récompensés par des temps plus rapides mais prennent plus de risques, ce qui ajoute un aspect tactique à ce défi. 

Saut d’obstacles

Le saut d’obstacles est un mélange spectaculaire de courage, de contrôle et de technique qui impose aux couples athlète/cheval de boucler un parcours parsemé de douze à quinze obstacles placés dans un ordre particulier. Chaque obstacle renversé ou refusé par le cheval entraîne une pénalité, au même titre que dépasser la durée autorisée, définie lors des qualifications, entraîne une pénalité de temps.  

Soixante-quinze couples athlète/cheval prennent part au concours de saut d’obstacles olympique, qui comprend des tours qualificatifs menant aux finales individuelles et par équipe. La finale individuelle opposera les 30 meilleurs couples athlète/cheval des qualifications et la finale par équipes est accessible aux 10 meilleures équipes.  

Chaque épreuve propose un parcours exclusif et inédit qui met la communication et la technique du couple athlète/cheval à rude épreuve. Le parcours comprend des barres double et triple, des sauts de rivières et des murs de pierres. La hauteur de ces obstacles varie entre 1,40 m et 1,65 m et la profondeur peut s’étendre jusqu’à 2,2 m.  

La culture locale est généralement prise en compte pour concevoir les parcours afin de laisser un souvenir unique aux spectateurs et téléspectateurs.

RIO DE JANEIRO, BRAZIL - AUGUST 11:  Le Brésilien JV Marcari Oliva sur Xama Dos Pinhais lors de la compétition par équipe mixte à Rio 2016
RIO DE JANEIRO, BRAZIL - AUGUST 11: Le Brésilien JV Marcari Oliva sur Xama Dos Pinhais lors de la compétition par équipe mixte à Rio 2016
2016 Getty Images. (Photo by Christian Petersen/Getty Images)

En attendant Tokyo 2020

Un spectacle spectaculaire de prouesses équestres

L'Allemagne a remporté le plus grand nombre de médailles d'or en sports équestres, avec 26 médailles d'or, ce qui reflète l'environnement naturel et le patrimoine équestre de ce pays. Michael Jung a dominé les épreuves individuelles des derniers Jeux, en remportant la médaille d'or à Londres 2012 et à Rio 2016. Jung était destiné à se faire un nom dans l'équitation : son père et son grand-père étaient des cavaliers reconnus. La Suède, la France, les États-Unis et la Grande-Bretagne figurent parmi les meilleures nations de sports équestres.

Le saviez-vous ?