Natation

Photo de Adam Pretty/Getty Images
Photo de Adam Pretty/Getty Images

Pour les nageurs les plus rapides du monde, un centième de seconde seulement peut départager les médaillés olympiques du reste du peloton.

Présentation 

Les nageurs s'affrontent pour réaliser le temps le plus rapide tout en parcourant une distance désignée à l'aide d'une technique de nage prédéterminée (nage libre, dos, brasse ou papillon). Bien qu'aucune nage spécifique ne soit prescrite pour les épreuves de nage libre, tous les nageurs utilisent actuellement le crawl, qui est la technique de nage la plus rapide. 

À Rio, en 2016, 32 épreuves masculines et féminines ont eu lieu dans la piscine, comprenant aussi bien des courses individuelles que des relais. À Tokyo, en 2020, il y aura 35 épreuves, avec l'ajout de trois nouvelles compétitions : 800m nage libre (hommes), 1500m nage libre (femmes) et relais 4×100 m quatre nages (mixte). 

La Fédération Internationale du sport, la FINA, a été créée lors des Jeux Olympiques de Londres en 1908, lorsqu'une piscine a été utilisée pour la première fois en compétition olympique et que les règles ont été normalisées.

Une Minute, Un Sport | Natation
01:33

Programme de l'épreuve

  • 50 m nage libre (Hommes/Femmes)
  • 100 m nage libre (Hommes/Femmes)
  • 200 m nage libre (Hommes/Femmes)
  • 400 m nage libre (Hommes/Femmes)
  • 800 m nage libre (Hommes/Femmes)
  • 1500 m nage libre (Hommes/Femmes)
  • 100 m dos (Hommes/Femmes)
  • 200 m dos (Hommes/Femmes)
  • 100 m brasse (Hommes/Femmes)
  • 200 m brasse (Hommes/Femmes)
  • 100 m papillon (Hommes/Femmes)
  • 200 m papillon (Hommes/Femmes)
  • 200 m quatre nages individuel (Hommes/Femmes)
  • 400 m quatre nages individuel (Hommes/Femmes)
  • Relais 4 x 100 m nage libre (Hommes/Femmes)
  • Relais 4 x 200 m nage libre (Hommes/Femmes)
  • Relais 4 x 100 m quatre nages (Hommes/Femmes)
  • Relais 4 x 100 m quatre nages (mixtes)

L’essence du sport

L'importance de la technique et de la tactique
Les meilleurs nageurs du monde de nage libre peuvent nager le 50m en environ 21 secondes, générant une vitesse et une puissance extraordinaires. En dos, les nageurs s'allongent sur le dos et utilisent leurs bras pour glisser à la surface de l'eau. En papillon, les bras des nageurs bougent symétriquement, accompagnés d'un battement de pied coordonné, évoquant ainsi un papillon volant. En brasse, la seule nage dans laquelle les nageurs avancent les mains dans l'eau après avoir fait un mouvement de bras, l'essentiel est de produire une poussée maximale et une traînée minimale. 

Les athlètes olympiques doivent perfectionner chaque détail de leur technique, y compris le départ du plongeoir, le chronométrage des mouvements de pied et de virages et les angles selon lesquels ils bougent leurs bras. 

Les nageurs d'élite doivent aussi faire attention au rythme pour la tactique. Par exemple, un nageur peut se qualifier pour la finale en nageant rapidement pendant la première moitié d'une course préliminaire pour établir un temps dominant. En finale, ce même nageur pourrait se retenir pendant la première moitié du parcours afin d'effectuer son effort plus tard. De telles tactiques sont un élément essentiel de l'attrait de ce sport. 

Dans les épreuves individuelles de quatre nages, un seul nageur exécute les quatre nages dans l'ordre suivant : papillon, dos, brasse et nage libre. Puisque chaque nageur a des nages spécifiques dans lesquelles il excelle, les positions relatives des nageurs au classement changent parfois au fur et à mesure que la nage change. Ces courses sont passionnantes à regarder. 

Les relais quatre nages diffèrent des épreuves quatre nages individuelles en ce sens que l'ordre suivant est utilisé : dos, brasse, papillon, nage libre. Les équipes comprennent habituellement l'athlète le plus performant pour chaque nage, ce qui donne lieu à des affrontements entre stars. Dans le relais 4 × 100m quatre nages (mixte), qui est une nouvelle épreuve, les équipes composées de deux hommes et deux femmes peuvent choisir qui nage chaque style. Les hommes et les femmes peuvent nager l'un contre l'autre en même temps, ce qui ajoute à l'excitation. 

Dans les épreuves de relais par équipe, il est important de raccourcir le temps de passage - le temps entre le moment où un nageur touche le mur et celui où les jambes du nageur suivant quittent la plate-forme de départ. Un relai mal exécuté peut entraîner la perte de sa place dans la course pour une équipe, voire sa disqualification si le nageur prenant le relais s'élance trop tôt.

Photo de Al Bello/Getty Images
Photo de Al Bello/Getty Images

En attendant Tokyo 2020...

Des styles changeants pour de nouveaux records du monde 

L'évolution constante de la technique conduit à des niveaux de performance toujours plus élevés. Sept records du monde ont été établis lors des finales de Londres, en 2012, et de Rio, en 2016. 

Le 100 m brasse est représentatif de cette tendance. Aux Jeux de Beijing en 2008, Kosuke Kitajima (Japon) est devenu le premier nageur au monde à nager en moins de 58 secondes. La technique de Kitajima comprenait une position du corps aérodynamique pour minimiser la résistance à l'eau, abaissant la position de sa tête après chaque respiration pour une plus grande efficacité et un nombre réduit de mouvements. C'est devenu le style dominant dans le monde entier. 

Cependant, à Rio, en 2016, Adam Peaty (Grande-Bretagne) a apporté un changement majeur en atteignant une vitesse extraordinaire grâce à une nage dynamique et rapide qui combinait un grand nombre de mouvements de bras avec de puissants battements de jambes. Peaty a établi un record du monde en 57:13 et a remporté la médaille d'or. 

De nouvelles techniques de nage libre, de dos et de papillon font également leur apparition à chaque édition des Jeux Olympiques et permettent de réaliser des temps de plus en plus rapides. 

Au cours des dernières années, un plus grand nombre de nageurs ont participé à de multiples épreuves. Michael Phelps (E-U) et Katinka Hosszú (Hongrie) excellent tous les deux dans le quatre nages individuel. Dans le même temps, des spécialistes d'une épreuve unique tels que Peaty subsistent. Cette division croissante du sport entre nageurs polyvalents et spécialistes promet d'apporter d'autres innovations dans les années à venir.

Le saviez-vous ?

Données non disponibles