RIO DE JANEIRO, BRÉSIL - 19 AOÛT : Mariana Pajon, de Colombie, a franchi la ligne d'arrivée pour remporter l'or lors de la finale féminine du 14e jour des Jeux olympiques de Rio 2016 au Centre olympique de BMX, le 19 août 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil. (Photo par Ryan Pierse/Getty Images)
RIO DE JANEIRO, BRÉSIL - 19 AOÛT : Mariana Pajon, de Colombie, a franchi la ligne d'arrivée pour remporter l'or lors de la finale féminine du 14e jour des Jeux olympiques de Rio 2016 au Centre olympique de BMX, le 19 août 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil. (Photo par Ryan Pierse/Getty Images)

Profitez des frissons d’une fin de course palpitante.

Une Minute, Un Sport : le cyclisme aux Jeux de Tokyo 2020 en images

Nous vous montrons les règles et les spécificités du cyclisme en une minute. Que vous soyez familier avec le cyclisme ou que vous souhaitiez en savoir plus, « Une minute, Un sport » vous explique ce sport et comment il fonctionne.

Une Minute, Un Sport | Cyclisme
01:23

Présentation 

Le BMX tient ses racines de la culture du motocross qui a émergé en Californie dans les années 1960 et 1970. Influencés par leurs idoles, les enfants ont essayé de les imiter avec des vélos mais le sport est resté relativement marginal jusqu’aux années 1980. Le film E.T., sorti au cinéma en 1982, a participé à la popularisation du BMX, en grande partie grâce à la fameuse scène finale. Cette année-là, le BMX est devenu l’objet indispensable des enfants et des adolescents.  

Après la création de la fédération de BMX en 1981, les premiers Championnats du monde ont suivi l’année suivante. C’est en 1993 que le BMX a été totalement intégré à l’Union Cycliste Internationale (UCI).  

Le BMX a fait ses débuts aux Jeux Olympiques lors des JO de Pékin 2008 et fait partie du programme officiel depuis lors.  

Quelques éléments sont obligatoires comme des roues de 20” (50,8 cm) mais l’exposition et la popularité montante de ce sport ont engendré de nombreuses innovations comme les cadres en fibres de carbone, dans le but de gagner en vitesse.

Programme

  • Course (Hommes/Femmes)
RIO DE JANEIRO, BRÉSIL - 18 août 2016 : Tory Nyhaug (CAN), Jefferson Milano (VEN), Luis Brethauer (GER), David Graf (SUI), and Kyle Dodd (RSA) en quart de finale des JO de Rio 2016.
RIO DE JANEIRO, BRÉSIL - 18 août 2016 : Tory Nyhaug (CAN), Jefferson Milano (VEN), Luis Brethauer (GER), David Graf (SUI), and Kyle Dodd (RSA) en quart de finale des JO de Rio 2016.
2016 Getty Images / Tom Pennington

L’essence du sport 

Un départ explosif et d’excellents réflexes sont essentiels pour prendre la tête de course

L'épreuve de BMX est une course rapide et de courte distance de huit coureurs maximum qui s’élancent d’une grille placée en haut d’une butte de 8 m de haut avec une inclinaison de 35 °. Les coureurs peuvent atteindre la vitesse de 60 km/h lorsqu’ils sautent par-dessus les bosses et empruntent les virages inclinés. 

Le parcours de la course de BMX mesure 400 m et des cinq épreuves de cyclisme, c’est celle qui nécessite le plus d’équipements de protection : casque intégral, gants, lunettes et vêtements de protection à manches longues. 

Le BMX est un sport où les contacts sont omniprésents. Les spectateurs verront les coureurs se frotter et se pousser dans un chaos relatif, mais faire obstacle à son adversaire intentionnellement entraîne un avertissement ou une disqualification.  

Le classement est établi en fonction du temps et du nombre de points obtenus mais contrairement aux Jeux Olympiques de Rio 2016, il n’y aura pas d’épreuve de contre-la-montre individuel aux JO de Tokyo 2020. La compétition de BMX comptera 24 participants dans les catégories masculines et féminines. Six coureurs prennent part aux quatre séries de trois tours chacune, dont les seize meilleurs se qualifient pour les demi-finales et le top 8 atteint la finale.  

D’excellents reflexes et une explosivité redoutable sont essentiels pour car le coureur sortant le premier de la grille de départ prend un grand avantage sur la course. Dès qu’un coureur prend la tête de course, il est capital de la conserver, notamment en bloquant les espaces que leurs adversaires pourraient emprunter pour doubler. 

Les secteurs les plus intéressants à regarder sont les virages. Les coureurs conservent leur vitesse à l’approche des virages alors qu’ils se bousculent pour se faufiler dans un espace libre. Cela mène parfois à des collisions. Même en cas de chute, il est très important pour les coureurs de se relever pour terminer la course car des points sont attribués lorsqu’ils franchissent la ligne d’arrivée. Le finish est également haletant : les spectateurs et les coureurs retiennent leur souffle pour connaître leur position dans un final très serré.

En attendant Tokyo 2020

Les talentueux favoris des Pays-Bas, des États-Unis, de France et d’Australie

Les Européens sont traditionnellement les maîtres des épreuves de cyclisme sur route et sur piste, mais les médaillistes des épreuves de BMX viennent également de pays non-européens comme les États-Unis, l’Australie et la Colombie. Aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les favoris viennent des Pays-Bas, de France, des États-Unis et d’Australie.

Dans l’épreuve masculine, le champion olympique en titre américain Connor Fields visera une nouvelle médaille d’or tandis que les Néerlandais Niek Kimmann et Twan Van Gendt, le Français Joris Daudet et le Colombien Carlos Ramirez lui imposeront une forte opposition pour aller chercher la gloire olympique.

La Colombienne Mariana Pajón tentera de glaner un troisième titre olympique consécutif après ses victoires aux Jeux de Londres 2012 et Rio 2016, mais elle devra évoluer sous la pression des meilleures coureuses mondiales comme Alise Willoughby (USA), la championne du monde 2018 Laura Smulders (NED) et Saya Sakakibara (AUS).

Le saviez-vous ?