Rio de Janeiro, BRÉSIL - 15 septembre 2016 : La Canadienne Shacarra Orr lors d'un match de volleyball assis féminin des Jeux de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 15 septembre 2016 : La Canadienne Shacarra Orr lors d'un match de volleyball assis féminin des Jeux de Rio 2016.

Developpé aux Pays-Bas en 1956 comme activité de rééducation pour les soldats blessés, le volleyball assis est aujourd'hui l'un des sports collectifs paralympiques les plus populaires.

Une Minute, Un Sport | Para-Volley
01:29

Présentation

Le volleyball assis est un sport collectif se caractérisant par des mouvements constants et des éclats d’actions explosives. Deux équipes de six joueurs séparées par un filet tentent de marquer des points en faisant tomber le ballon dans le terrain adverse. C'est devenu un sport officiel pour les hommes aux Jeux Paralympiques d'Arnhem 1980 et à ceux d’Athènes 2004 pour les femmes. 

Les joueurs doivent faire preuve de vitesse, de force et d'endurance, d’une excellente habilité technique et d’une capacité de réflexion tactique rapide. Avec plus de 10 000 athlètes concernés dans plus de 75 pays, le volleyball assis est un sport véritablement mondial. 

Chaque équipe a le droit de toucher le ballon trois fois avant de devoir passer de l’autre côté du filet (en plus d'un bloc réglementaire). La phase de jeu principale est similaire au volleyball olympique : un joueur donne le ballon (passe) à un coéquipier qui l’envoie dans le terrain adverse (smash). 

Un match se joue au meilleur des cinq sets, chaque set étant gagné par la première équipe à 25 points (15 dans la cinquième manche) avec deux points d’écart. Les règles sont basées sur celles de la FIVB pour le volleyball valide, avec quelques modifications mineures. La version assise nécessite un terrain plus petit (10 m x 6 m) et un filet plus bas (1,15m pour les hommes, 1,05m pour les femmes). 

Règle importante : les joueurs doivent être assis et leur torse (entre les fesses et les épaules) doit rester en contact avec le sol lorsqu'ils jouent le ballon. Sur un geste défensif, il est cependant autorisé de soulever le torse si le ballon est joué en dessous de la hauteur de filet au moment du contact avec le ballon. Les athlètes se déplacent sur le terrain en glissant à la force des bras, sans quitter leur position assise.  

Deux médailles d'or seront en jeu aux Jeux de Tokyo 2020 dans les compétitions masculines et féminines.

Plus d’informations sur les classifications en volleyball assis

Programme

  • Tournoi par équipes (Hommes/Femmes)
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 18 septembre 2016 : Les Iraniens Ramezan Salehihajikolaei et Morteza Mehrzadselakjani célèbrent leur titre paralympique remporté contre la Bosnie à Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 18 septembre 2016 : Les Iraniens Ramezan Salehihajikolaei et Morteza Mehrzadselakjani célèbrent leur titre paralympique remporté contre la Bosnie à Rio 2016.
2016 Getty Images / Friedemann Vogel

L'essence du sport

Des stratégies pour l'emporter

Le volleyball assis est un jeu extrêmement tactique, à la fois en attaque et en défense. L'habileté à servir peut être développée comme une arme d'attaque puissante, cependant la précision est aussi essentielle pour éviter le bloc, autorisé sur service au volleyball assis. 

Chaque équipe dispose d'un défenseur spécialisé appelé libéro, qui ne peut pas attaquer. Le libéro porte une tenue de couleur différente de sa propre équipe. Le libéro est crucial, mais tous les joueurs doivent pouvoir défendre comme un groupe. Comparé au volleyball olympique, le volleyball assis est un jeu beaucoup plus rapide puisque le terrain est plus petit et le filet plus bas, ce qui permet d'attaquer, de faire des smashs et d'effectuer des actions à une distance relativement proche.  

Le système de comptage du volleyball assis est identique à celui du volleyball olympique : un point est marqué sur chaque action de l'une ou l'autre des équipes, jusqu'aux 25 points nécessaires pour chaque manche (avec un écart de deux points minimum). La cinquième manche, si nécessaire, est jouée au meilleur des 15 points avec un écart de deux points.

Pékin, BRÉSIL - 14 septembre 2008 : Le point rageur de Brenda Maymon (USA) pendant un match de volleyball assis contre la Chine pendant les Jeux Paralympiques de Pékin 2008.
Pékin, BRÉSIL - 14 septembre 2008 : Le point rageur de Brenda Maymon (USA) pendant un match de volleyball assis contre la Chine pendant les Jeux Paralympiques de Pékin 2008.
2008 Getty Images / Adam Pretty

En attendant Tokyo 2020

Des stars sur le terrain

La compétition de volleyball assis de Tokyo 2020 accueillera huit équipes dans chacune des compétitions masculines et féminines, avec des qualifications lors des épreuves continentales. Un tour préliminaire en poules déterminera le classement de la phase éliminatoire.

La République islamique d'Iran et la Bosnie-Herzégovine se sont rencontrées en finale paralympiques lors des cinq dernières éditions. Ce sont les Iraniens qui l’ont emporté à Rio 2016. Au total, la République Islamique d'Iran a remporté l'or à six reprises, suivant une période durant laquelle les Pays-Bas étaient dominateurs.

Dans le tournoi féminin, les États-Unis ont battu la République populaire de Chine, triple championne paralympique, pour remporter la médaille d'or à Rio. Ce sont les Brésiliennes qui se sont emparées du Bronze sous les yeux de leurs supporters contre l’Ukraine.

L'un des athlètes les plus en vue de Rio 2016 fut l'Iranien Morteza Mehrzadselakjani, connu sous le nom de Mehrzad. D'une taille stupéfiante de 2,46 m, il est le deuxième homme le plus grand au monde et il était le plus grand athlète à concourir aux Jeux paralympiques. Né avec une acromégalie due à un déséquilibre hormonal congénital et victime plus tard d'un accident, ce qui explique qu'il utilise un fauteuil roulant ou des béquilles dans la vie de tous les jours, Mehrzad a utilisé sa grande taille comme un avantage considérable.

La meneuse de jeu Kaleo Kanahele Maclay a été l'une des stars de l'équipe américaine à Rio. Considérée comme l'une des meilleures passeuses et l’une des serveuses les plus régulières du monde, Kanahele a commencé à jouer à l'âge de neuf ans. Elle a gagné une médaille d'argent alors qu'elle était encore adolescente à Londres en 2012 avant de monter sur la première marche quatre ans plus tard.

Le saviez-vous ?