Tennis en fauteuil roulant

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 13 septembre 2016 : Yui Kamiji pendant un match du tournoi féminin de tennis en fauteuil roulant au centre olympique de tennis pendant les Jeux Paralympiques de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 13 septembre 2016 : Yui Kamiji pendant un match du tournoi féminin de tennis en fauteuil roulant au centre olympique de tennis pendant les Jeux Paralympiques de Rio 2016.

Le tennis en fauteuil roulant est un sport rapide et dynamique qui nécessite une force et une endurance incroyables. Les joueurs de double doivent être en parfaite harmonie pour travailler en équipe.

Une Minute, Un Sport : le tennis en fauteuil roulant des Jeux de Tokyo 2020 en images

Nous vous montrons les règles et les spécificités du tennis en fauteuil roulant en une minute. Que vous soyez familier avec le tennis en fauteuil roulant ou que vous souhaitiez en savoir plus, « Une minute, Un sport » vous explique ce sport et comment il fonctionne.

Une Minute, Un Sport | Tennis-Fauteuil
01:23

Présentation 

Le tennis en fauteuil roulant a été inventé en 1976 par l’Américain Brad Parks, qui avait expérimenté le tennis comme thérapie récréative après s’être blessé en skiant.

Depuis ces modestes débuts, le sport a connu une croissance fulgurante, notamment parce qu'il peut être pratiqué sur n'importe quel court standard, sans aucune modification de l'équipement. Il suit également les règles du tennis à une exception près : la balle peut rebondir deux fois, et seul le premier rebond doit se trouver à l'intérieur des limites du court. Tous les matchs sont disputés au meilleur des trois sets. 

Le tennis en fauteuil roulant est maintenant pleinement intégré aux quatre tournois du Grand Chelem, tandis que plus de 150 tournois font partie de l'ITF Wheelchair Tennis Tour (Circuit de tennis en fauteuil roulant de l’ITF), qui a débuté en 1992. Après avoir été présenté en tant que sport de démonstration aux Jeux Paralympiques de Séoul 1988, le tennis en fauteuil roulant a été ajouté en tant qu'épreuve à part entière à Barcelone en 1992 et il figure au programme paralympique depuis lors. 

Pour avoir le droit de participer à la compétition, un joueur doit être atteint d'un handicap physique permanent lié à la mobilité et diagnostiqué médicalement, entraînant une perte substantielle de la fonction d'un ou des deux membres inférieurs.

Plus d’informations sur les classifications du tennis en fauteuil roulant

Programme

  • Simple (Hommes/Femmes) 
  • Doubles (Hommes/Femmes) 
  • Simple – Quad (Mixtes) 
  • Doubles – Quad (Mixtes)
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 15 septembre 2016 :  Takuya Miki pendant un match du tournoi de double masculin de tennis en fauteuil roulant au centre olympique de tennis pendant les Jeux Paralympiques de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 15 septembre 2016 : Takuya Miki pendant un match du tournoi de double masculin de tennis en fauteuil roulant au centre olympique de tennis pendant les Jeux Paralympiques de Rio 2016.

L'essence du sport

Contrôle du fauteuil et coups précis

Le contrôle du fauteuil roulant est une compétence essentielle pour les joueurs de tennis paralympiques. Le fauteuil ne peut pas bouger latéralement, de sorte que les joueurs doivent rapidement le faire tourner autour d'un point sans mettre le pied en contact avec le sol ou utiliser un freinage pour contrôler son mouvement. 

Les joueurs ont développé un large éventail de coups pour déplacer leurs adversaires sur toute l'étendue du terrain et tirer profit des défis que pose le fait de tourner avec le fauteuil. L’utilisation des lobs est notamment une arme redoutable pour forcer les adversaires à effectuer des manœuvres périlleuses. 

Le programme paralympique comprend des épreuves de simples hommes et femmes, de simples quad hommes et femmes, de doubles hommes et femmes et de doubles quad hommes et femmes. Les joueurs de quad ont un handicap qui affecte trois membres ou plus et ils sont autorisés à effectuer divers ajustements en fonction de l’importance de leur handicap ; par exemple en utilisant un fauteuil roulant motorisé ou en attachant la raquette au bras. 

Bien que les joueurs soient autorisés à constituer des paires avec des athlètes d'autres pays lors des tournois du circuit, les épreuves paralympiques sont disputées par paires composées exclusivement de joueurs d’un même pays. Le jeu en double se caractérise par un travail d'équipe et un sens relationnel hors du commun. 

Le classement international est un élément clé pour déterminer quels athlètes participent aux Jeux. Les joueurs gagnent des points en participant aux tournois du circuit ITF afin d'améliorer leur classement. Plus la participation augmente, plus le nombre de joueurs élite croît. Le tennis en fauteuil roulant s'efforce également de renforcer ses programmes juniors.

Rio de Janeiro, BRESIL - 12 septembre : La Néérlandaise Diede de Groot lors des quart de finales de tennis en fauteuil roulant féminin en simple contre Jordan Whiley (GBR) lors des Jeux de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRESIL - 12 septembre : La Néérlandaise Diede de Groot lors des quart de finales de tennis en fauteuil roulant féminin en simple contre Jordan Whiley (GBR) lors des Jeux de Rio 2016.
2016 Getty Images

En attendant Tokyo 2020

De nouvelles stars défient la domination néerlandaise

Les Pays-Bas sont une nation forte du tennis féminin en fauteuil roulant. Les joueuses néerlandaises ont disputé tous les matchs pour la médaille d'or en simple des Jeux paralympiques, et Esther Vergeer a pris sa retraite en 2013 avec une incroyable série de 470 victoires consécutives sur une période de plus de 10 ans et sept médailles d'or paralympiques à son actif. 

Les Néerlandaises ont été également dominatrices en double féminin en remportant toutes les médailles d'or. Jiske Griffioen et Aniek Van Koot ont gagné l'or et l'argent en simple, et, ensemble, l'or en double à Rio en 2016, mais la Japonaise Yui Kamiji a empêché un podium complètement néerlandais en remportant le bronze. 

Les médailles ont été plus largement réparties dans le tennis en fauteuil roulant hommes. Le Japonais Shingo Kunieda a été le premier à remporter deux médailles d'or consécutives en simple masculin à Pékin 2008 et à Londres 2012, tandis que les Jeux de Rio de 2016 ont vu l’arrivée au sommet du Britannique Gordon Reid. 

Dans les épreuves quad, David Wagner (USA) a été régulièrement médaillé depuis que ces épreuves ont été ajoutées au programme paralympique d'Athènes en 2004. Cependant, c'est Dylan Alcott (AUS) qui a remporté les titres en simple et en double à Rio en 2016. Alcott avait déjà été médaillé d'or au basketball en fauteuil.

Le saviez-vous ?