Rugby en fauteuil roulant

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 26 février : Le Brésil et le Canada s'opposent lors du test event olympique 2016 de rugby en fauteuil roulant à Rio.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 26 février : Le Brésil et le Canada s'opposent lors du test event olympique 2016 de rugby en fauteuil roulant à Rio.

Le rugby en fauteuil roulant est un spectacle palpitant, intense et populaire chez les spectateurs des Jeux Paralympiques du monde entier.

Une Minute, Un Sport : le rugby en fauteuil roulant des Jeux de Tokyo 2020 en images

Nous vous montrons les règles et les spécificités du rugby en fauteuil roulant en une minute. Que vous soyez familier avec le rugby en fauteuil roulant ou que vous souhaitiez en savoir plus, « Une minute, Un sport » vous explique ce sport et comment il fonctionne.

Une Minute, Un Sport | Rugby-Fauteuil
01:23

Présentation

Le rugby en fauteuil roulant est un sport d'équipe mixte. Il a été inventé en 1977 par un groupe d'athlètes tétraplégiques canadiens qui cherchaient une alternative au basket-ball en fauteuil roulant qui permettrait aux joueurs ayant une fonction réduite des bras et des mains de jouer sur un pied d'égalité.

Le contact entre les fauteuils roulants est permis et fait partie intégrante du sport puisque les joueurs utilisent leur fauteuil pour bloquer et retenir leurs adversaires.

Ce degré de contact est au cœur de l'attrait du rugby en fauteuil roulant. Le résultat est un spectacle bruyant et excitant, avec des pneus fréquemment crevés et même des fauteuils roulants qui se renversent. En effet, le rugby en fauteuil roulant porte le surnom de « Murderball » car c'est un sport très agressif. Les joueurs doivent être robustes, avoir de la vitesse, de la force et de l'endurance, avoir une excellente habileté avec le ballon et la capacité de réfléchir rapidement et de jouer tactiquement.

Le but du match est que chaque équipe de quatre joueurs porte le ballon au-delà de la ligne de but de l’adversaire - pour que cela compte, deux roues du fauteuil doivent franchir la ligne et l'athlète doit être en contrôle du ballon, qui peut être tenu sur les genoux. Une équipe n'a que 40 secondes pour marquer un essai à partir de sa prise de possession du ballon. Les joueurs peuvent passer ou faire rouler le ballon dans n'importe quelle direction, mais il est interdit de donner des coups de pied. Ils doivent dribbler ou passer le ballon à un autre joueur au moins toutes les 10 secondes, ce qui fait de la gestion du temps un aspect tactique important.

Le rugby en fauteuil se joue sur un terrain de 28 m x 15 m de large. Le terrain est divisé en deux moitiés, avec un rond central et une ligne de but à chaque extrémité. Un match consiste en quatre quart-temps de huit minutes, avec un chronomètre arrêté chaque fois qu'il y a un arrêt de jeu. En cas d'égalité, des prolongations de trois minutes sont jouées jusqu' à ce que l'égalité soit rompue.

Plus d’informations sur les classifications du rugby en fauteuil roulant

Programme

  • Tournoi par équipes (Mixtes)
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 26 février : Le Brésilien Alexandre Vitor Giuriato contre le Canadien Patrice Dagenais lors du test event olympique de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 26 février : Le Brésilien Alexandre Vitor Giuriato contre le Canadien Patrice Dagenais lors du test event olympique de Rio 2016.
2016 Getty Images / Buda Mendes

L'essence du sport

À chaque joueur son nombre de points

Chaque joueur de rugby en fauteuil se voit attribuer une valeur de point basée sur sa capacité fonctionnelle, de 0,5 pour un joueur ayant la fonction physique la moins élevée à 3,5 pour la fonction la plus physique la plus élevée. Une équipe est composée de 12 joueurs et, pendant le jeu, la valeur totale pour chaque équipe de quatre joueurs sur le terrain ne peut excéder huit points. Les équipes qui alignent des joueuses reçoivent également une allocation supplémentaire de 0,5 point pour chacune d’entre elle.  

Ce système unique en son genre permet aux joueurs présentant des handicaps mineurs (nombre de points élevé) de concourir avec les joueurs présentant des handicaps plus graves (nombre de points faible).  

Il existe deux types de fauteuils roulants de compétition et chacun d'eux donne une indication approximative du rôle joué par son occupant. 

Les fauteuils roulants offensifs dépourvus sont munis d'un pare-chocs arrondi, de sorte qu'ils puissent se déplacer dans des espaces étroits et contourner la défense de l'équipe adverse. Ils sont principalement utilisés par les joueurs présentant un nombre de points élevés.  

Les fauteuils roulants défensifs sont munis d'un long pare-chocs qui dépasse à l'avant pour empêcher les joueurs adverses de se déplacer, par exemple en rentrant dedans ou en accrochant leur fauteuil roulant. Ces fauteuils sont principalement utilisés par les joueurs présentant un faible nombre de points.

En attendant Tokyo 2020

Le règne australien

Le rugby en fauteuil est apparu pour la première fois aux Jeux Paralympiques d'Atlanta en 1996, lorsqu'il a été présenté comme sport de démonstration. Ses débuts en tant que sport paralympique à part entière ont suivi aux Jeux de Sydney en 2000, lorsque les États-Unis ont battu l'Australie 32-31 pour remporter la médaille d'or. 

Seuls cinq pays - l'Australie, les États-Unis, le Canada, la Nouvelle-Zélande et le Japon - ont remporté des médailles de rugby en fauteuil roulant. L'Australie est devenue le premier pays à remporter deux fois de suite la médaille d'or en 2012 et en 2016, tandis que le Japon a aligné les bonnes performances en remportant la médaille de bronze à Rio en 2016 avec une victoire forte en émotion contre le Canada (52-50).  

Le Championnat du monde IWRF a eu lieu en Australie en août 2018, et le premier World Wheelchair Rugby Challenge (Challenge mondial de rugby en fauteuil roulant) à Tokyo en octobre 2019. Le World Challenge est une compétition internationale ouverte au top 8 du Championnat du monde 2018, et ses résultats sont pris en compte pour les classements mondiaux du sport. C’est l’une des compétitions les plus importantes avant les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020. 

Ryley Batt a été l'une des vedettes de l'équipe australienne à Rio en 2016. Il a commencé à jouer au rugby en fauteuil roulant à l'âge de 12 ans et il est devenu le plus jeune joueur paralympique de rugby en fauteuil de tous les temps lorsqu'il a participé à Athènes 2004, à l'âge de 15 ans. 

À Londres 2012, il a porté sa performance à un niveau supérieur en marquant 160 points durant le tournoi, emmenant l'Australie vers sa première médaille d'or paralympique dans cette discipline, suivie d’un nouveau succès à Rio 2016.

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 13 septembre : L'Américain Kory Puderbaugh contre les Français Christophe Salegui et Jonathan Hivernat lors des Jeux Paralympiques de Rio 2016
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 13 septembre : L'Américain Kory Puderbaugh contre les Français Christophe Salegui et Jonathan Hivernat lors des Jeux Paralympiques de Rio 2016
2016 Getty Images / Raphael Dias

Le saviez-vous ?