Escrime en fauteuil roulant

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 13 septembre : Le Biélorusse Andrei Pranevich affronte l'Irakien Ammar Ali en finale de l'épée de classe B aux Jeux de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 13 septembre : Le Biélorusse Andrei Pranevich affronte l'Irakien Ammar Ali en finale de l'épée de classe B aux Jeux de Rio 2016.

L'escrime en fauteuil roulant comporte trois armes différentes et se pratique par des athlètes ayant une déficience du bas du corps. Ce sport est présent lors de tous les Jeux Paralympiques depuis Rome 1960.

Une Minute, Un Sport : l’escrime des Jeux de Tokyo 2020 en images

Nous vous montrons les règles et les spécificités de l’escrime en une minute. Que vous soyez familier avec l'escrime ou que vous souhaitiez en savoir plus, « Une minute, Un sport » vous explique ce sport et comment il fonctionne.

Une Minute, Un Sport | Escrime Handisport
01:19

Présentation

L'escrime en fauteuil roulant est un combat alliant vitesse, tactique et technique. Les athlètes concourent avec des fauteuils roulants fixés au sol. Ce qui leur donne une liberté de mouvement dans le haut du corps, tout en les maintenant en sécurité dans leur fauteuil.

L'escrime se pratique sur une piste de 4 m x 1,5 m. Les préparatifs de chaque match commencent par la fixation des fauteuils roulants à un angle de 110 ° par rapport à la ligne axiale de la piste. La distance entre les deux tireurs est déterminée par l'athlète ayant l’allonge la plus courte, lequel décide si la distance entre les tireurs sera fixée selon la longueur de l’allonge de son adversaire ou selon la sienne.

Les escrimeurs en fauteuil portent un équipement de protection comprenant des masques, des vestes, des pantalons et des gants. Ils utilisent également le même système de pointage électronique que pour l'escrime olympique.

Les règles sont basées sur celles de la Fédération Internationale d'Escrime (FIE) avec des modifications adaptées aux besoins des escrimeurs en fauteuil roulant. Les athlètes sont divisés en deux catégories (A et B) selon leurs capacités fonctionnelles. Ils concourent dans trois disciplines :

  • L’épée : l'arme la plus lourde et une véritable épée de duel, tout le corps au-dessus de la taille est une cible.
  • Le fleuret : une arme légère dérivée de l'épée courte, la zone cible dans les combats de fleuret est le tronc de l'adversaire.
  • Le sabre : en sabre, qui est un dérivé de l'épée de cavalerie, les tireurs marquent généralement des touches avec le tranchant de l'arme sur une cible située n'importe où au-dessus de la taille.

Le programme des Jeux de Tokyo 2020 comprendra des épreuves individuelles masculines et féminines dans les trois disciplines, ainsi que des épreuves par équipes pour l'épée et le fleuret.

La qualification aux Jeux paralympiques est déterminée en fonction des classements, les détails pouvant être révisés à chaque édition des Jeux. L'éligibilité pour concourir aux Jeux de Tokyo en 2020 sera déterminée lors de la réunion d'avril 2020 de la Fédération internationale des sports en fauteuil et pour amputés.

Les athlètes peuvent améliorer leur classement en participant à des manches de coupe du monde, qui ont lieu plusieurs fois par an, et à d'autres tournois régionaux et internationaux.

Plus d’informations sur les classifications en escrime

Programme

Épée : 

  • Catégorie A (Hommes/Femmes) 
  • Catégorie B (Hommes/Femmes) 
  • Par équipes (Hommes/Femmes) 

Fleuret 

  • Catégorie A (Hommes/Femmes) 
  • Catégorie B (Hommes/Femmes) 
  • Par équipes (Hommes/Femmes) 

Sabre 

  • Catégorie A (Hommes/Femmes) 
  • Catégorie B (Hommes/Femmes)
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 16 septembre 2016 : Le tournoi de fleuret par équipes des Jeux Paralympiques de Rio 2016 à la Carloca 3.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 16 septembre 2016 : Le tournoi de fleuret par équipes des Jeux Paralympiques de Rio 2016 à la Carloca 3.

L'essence du sport

Affrontement de près en fauteuil roulant personnalisé

Bien que les combats à l’épée remontent à des milliers d'années, l'escrime tel que nous le connaissons aujourd'hui est devenu un sport au XIXe siècle. L'escrime en fauteuil roulant a vu le jour après la Seconde Guerre mondiale à l'hôpital de Stoke Mandeville en Angleterre, le berceau des Jeux Paralympiques. 

Ce sport a été utilisé pour aider à la guérison des patients souffrant de lésions de la moelle épinière qui se déplaçaient en fauteuil roulant en leur redonnant confiance et en améliorant leur équilibre de base. 

Comme les escrimeurs en fauteuil roulant ne peuvent pas utiliser leurs pieds pour avancer et reculer, ils sont toujours proches de leur adversaire. Une technique précise ainsi qu'une concentration et une résistance intenses sont indispensables. 

Lors d'un combat, les athlètes ne sont pas autorisés à bouger leur postérieur hors du fauteuil roulant ou leurs jambes hors du repose-pieds du fauteuil roulant. Par conséquent, ils utilisent des fauteuils qui ont été fortement personnalisées en fonction de leur physique et de leur déficience. 

La ceinture utilisée pour maintenir chaque athlète dans son fauteuil roulant et l’accoudoir pour le bras libre sont essentiels pour permettre aux tireurs de rester stables et équilibrés. 

Dans les épreuves individuelles de poule, le premier tireur à faire cinq touches en trois minutes gagne. La phase à élimination directe consiste en trois combats de trois minutes : le premier tireur ayant remporté 15 touches gagne. En compétition par équipe, un match consiste en neuf combats où chaque escrimeur rencontre tous les membres de l’équipe adverse. Chaque combat est composé de cinq touches (5, 10, 15, 20, … 45) et doit se dérouler en trois minutes maximum. Dans les compétitions individuelles et par équipes, l'égalité est départagée par un combat d'une minute en mort subite.

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 12 septembre 2016 : Le tournoi de sabre individuel des Jeux Paralympiques de Rio 2016 à la Carloca Arena 3.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 12 septembre 2016 : Le tournoi de sabre individuel des Jeux Paralympiques de Rio 2016 à la Carloca Arena 3.

En attendant Tokyo 2020

« En garde » pour la gloire paralympique

L'escrime en fauteuil roulant est historiquement populaire en Europe, avec des athlètes français et italiens particulièrement performants aux Jeux Paralympiques. Les ressortissants de Hong Kong, Chine et de République populaire de Chine sont également devenus de solides prétendants, notamment à Rio en 2016 où les athlètes chinois ont remporté six des dix médailles d'or des épreuves individuelles et trois des quatre épreuves par équipes. 

L'Italienne Beatrice Vio est une escrimeuse qui a particulièrement attiré l'attention à Rio 2016. Petite escrimeuse passionnée quand elle était enfant, elle a perdu ses deux jambes au-dessous des genoux ainsi que ses deux bras à partir des avant-bras à cause d'une grave maladie à l'âge de 11 ans. Après une période de rééducation et un passage à l'escrime en fauteuil roulant, elle a commencé à concourir au niveau élite et elle a remporté son premier titre de championne du monde à l'âge de 16 ans. Aux Jeux de Rio en 2016, Vio a remporté la médaille d'or en fleuret individuel dans la catégorie B et une médaille de bronze dans l'épreuve par équipes.

Le saviez-vous ?

Sites

Données non disponibles