Rio de Janeiro, BRÉSIL : Le Brésilien Maciel Santos lance une balle pendant le test event pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL : Le Brésilien Maciel Santos lance une balle pendant le test event pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2016.

La boccia tient ses origines de la Grèce antique, où les joueurs lançaient de grosses pierres sur une petite cible. Ce sport est désormais l'un des deux sports paralympiques n’ayant pas d’équivalent olympique.

Une Minute, Un Sport : la boccia de Tokyo 2020 en images

Nous vous montrons les règles et les spécificités de la boccia en une minute. Que vous soyez familier avec la boccia ou que vous souhaitiez en savoir plus, « Une minute, Un sport » vous explique ce sport et comment il fonctionne.

Une Minute, Un Sport | Boccia
01:23

Présentation

La boccia, qui signifie « boule » en italien, a été initialement conçue pour les personnes atteintes d'infirmité motrice cérébrale. Elle est maintenant pratiquée par des athlètes ayant toutes sortes de déficiences neurologiques qui affectent leurs fonctions motrices.

Ce sport a fait ses débuts paralympiques à New York 1984, où 19 athlètes représentaient 5 pays différents. Aujourd'hui, la boccia est pratiquée dans plus de 75 pays à travers le monde et 116 athlètes participeront aux Jeux de Tokyo en 2020. Le sport a des similitudes avec le boulingrin, les jeux de boules et la pétanque. À l'instar du goalball, c’est une discipline exclusive des Jeux Paralympiques.

La boccia est un jeu de haute stratégie, où un seul coup peut retourner le court du jeu. L'aire de compétition de la boccia est de la même taille qu'un terrain de badminton (12,5 m x 6 m). Tout d'abord, une boule cible blanche appelée jack est lancée, suivie par le lancement ou le roulement de six boules rouges et six boules bleues par chaque joueur, doublette ou équipe, appelé une « mène ». À la fin de chaque mène, le joueur, la doublette ou l'équipe dont la boule est la plus proche du jack marque un point et reçoit un point supplémentaire pour chaque boule qui se trouve plus près du jack que les boules adverses les plus proches. Les matchs individuels et en doublettes se composent de quatre mènes, tandis que les épreuves par équipes se déroulent en six mènes. L'athlète, la doublette ou l'équipe qui obtient le plus de points est le vainqueur.

Chaque joueur possède ses propres boules et elles doivent se situer dans une fourchette de poids, de taille et de dureté. Elles doivent également passer un test de roulement avant le début du match.

Plus d’informations sur les classifications de la boccia

Programme

  • Individuel BC1 (Mixte) 
  • Individuel BC2 (Mixte) 
  • Individuel BC3 (Mixte) 
  • Individuel BC4 (Mixte) 
  • Équipes BC1/BC2 (Mixte) 
  • Doublettes BC3 (Mixte) 
  • Doublettes BC4 (Mixte)
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 12 septembre 2016 : Le médaillé d'or brésilien Antonio Leme célèbre sa victoire en finale contre la République de Corée dans la doublette mixte BC3 des Jeux Paralympiques de Tokyo.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 12 septembre 2016 : Le médaillé d'or brésilien Antonio Leme célèbre sa victoire en finale contre la République de Corée dans la doublette mixte BC3 des Jeux Paralympiques de Tokyo.
2016 Getty Images

L'essence du sport

L’habileté et les nerfs sont mis à rude épreuve

La classe BC3 s'adresse aux athlètes ayant une déficience des quatre membres et qui utilisent une rampe inclinée pour faire rouler la boule. Les rampes n'ont pas de forme imposée et la hauteur et la longueur peuvent être ajustées dans une plage spécifiée. Les athlètes qui sont incapables de pousser la boule avec leurs mains peuvent jouer à l'aide d'un accessoire fonctionnel pour la tête ou la bouche (connu sous le nom de « pointeur »).

Les athlètes des classes BC1, BC3 et BC4 (certains concurrents BC4 jouent en donnant un coup de pied dans la boule) peuvent être aidés par un assistant, dont le rôle est défini. Par exemple, dans la classe BC3, l'assistant peut prendre les instructions de l'athlète, ajuster la hauteur et la position de la rampe et placer la boulle en position pour que l'athlète puisse la pousser, mais sans voir le terrain pendant le jeu.

La puissance d'un lancer est importante, tout comme les nombreuses stratégies. Il s'agit notamment de l'« approche » lorsqu’une boule est positionnée près de la cible ; du « tir » lorsque l’on tape une autre boule ; et de la « poussée » lorsqu’une boule est utilisée pour pousser une autre proche du jack. Une approche peut rapporter un point, un tir peut renverser le match en dégageant la boule d'un adversaire, et une poussée peut rapporter deux points en touchant votre propre boule mais tout en la gardant en jeu.

Selon la déficience, certains athlètes peuvent ne pas être en mesure d'utiliser les trois types de lancers. Cependant, chacun capitalisera sur ses forces et son approche stratégique dans sa recherche de la victoire.

RIO DE JANEIRO, BRAZIL - NOVEMBER 14:  Nadav Levi of Israel throws a ball during the boccia competition test event for Rio 2016 Paralympic games at RioCentro on November 14, 2015 in Rio de Janeiro, Brazil.  (Photo by Buda Mendes/Getty Images)
RIO DE JANEIRO, BRAZIL - NOVEMBER 14: Nadav Levi of Israel throws a ball during the boccia competition test event for Rio 2016 Paralympic games at RioCentro on November 14, 2015 in Rio de Janeiro, Brazil. (Photo by Buda Mendes/Getty Images)
2015 Getty Images

En attendant Tokyo 2020

Des médailles décidées sur la plus petite des marges

Les athlètes se qualifient en remportant leurs championnats régionaux respectifs de l'année précédant les Jeux Paralympiques ou en accumulant des points de classement lors de différentes épreuves organisées dans le monde.  

Les pays asiatiques dominent la discipline depuis quatre ans. Lors des Championnats du monde de boccia de la BISFed 2018 à Liverpool, ils ont remporté 12 des 21 médailles attribuées. La Thaïlande a mené le bal avec 2 médailles d'or et une médaille d'argent. Avec 4 médailles, la Chine a été la nation la plus prolifique. Le Japon a également remporté 2 médailles.  

Le Thaïlandais Worawut Saengampa (BC2) est l’un des athlètes les plus remarquables. Né avec une infirmité motrice cérébrale, il a commencé à jouer à la boccia à l'âge de 13 ans et il a remporté deux médailles d'or en tant que membre de l'équipe de Thaïlande BC1/2 à Liverpool après avoir remporté une médaille d'or et une d'argent lors de ses premiers Jeux Paralympiques, à Rio 2016. Les Thaïlandais seront donc à surveiller à Tokyo 2020 mais d’autres équipes pourraient la compétition est très ouverte et toutes les nations peuvent espérer une médaille.  

Les autres athlètes à surveiller sont le Britannique David Smith dans la compétition individuelle BC1 ; la Grecque Grigorios Polychronidis dans la compétition individuelle BC3 ; la Canadienne Alison Levine dans la compétition individuelle BC4 et la doublette slovaque BC4. 

Les athlètes japonais pourront bénéficier de l’avantage d’évoluer à domicile et Takumi Nakamura dans la compétition BC1, Hidetaka Sugimura dans la compétition BC2, la doublette japonaise BC3 et l'équipe japonaise BC1/BC2 seront à surveiller attentivement.

Le saviez-vous ?