Pékin, CHINE - 10 septembre 2008 : L'Israélien Eli Nawi lors des Jeux Paralympiques de Pékin 2008.
Pékin, CHINE - 10 septembre 2008 : L'Israélien Eli Nawi lors des Jeux Paralympiques de Pékin 2008.

L'aviron paralympique est une épreuve exigeant force et endurance sur 2 000 mètres, la nouvelle distance officielle.

Une Minute, Un Sport : l'aviron des Jeux de Tokyo 2020 en images

Nous vous montrons les règles et les spécificités de l'aviron en une minute. Que vous soyez familier avec l'aviron ou que vous souhaitiez en savoir plus, « Une minute, Un sport » vous explique ce sport et comment il fonctionne.

Une Minute, Un Sport | Aviron Handisport
01:19

Présentation 

Les rameurs paralympiques effectuent un parcours rectiligne dans six couloirs séparés par des bouées de marquage. La course est gagnée lorsque la proue du bateau en tête franchit la ligne d'arrivée. L'aviron a fait ses débuts paralympiques aux Jeux de Beijing en 2008 avec des épreuves disputées sur 1 000 mètres. En 2017, la distance a été allongée à 2 000 mètres, ce qui signifie que pour les Jeux de Tokyo 2020, la distance de course paralympique sera identique à la distance olympique. 

Il y a trois types d'épreuves : les épreuves de skiff (un rameur), de deux de couple (deux rameurs) et de quatre de couple avec barreur (quatre rameurs plus un barreur). Les différentes épreuves sont liées à trois catégories sportives différentes, pour lesquelles l'admissibilité est déterminée en fonction du degré de déficience physique. Les règles applicables à l'aviron paralympique sont presque les mêmes que celles qui s'appliquent à son équivalent olympique. Sauf pour celles qui concernent les bateaux utilisés pour le skiff et le deux de couple pour les rameurs ayant une déficience des membres inférieurs. Les sièges de ces bateaux sont fixés pour aider les rameurs à utiliser efficacement leurs bras et leur torse et ils peuvent utiliser des sangles pour leur maintien dans le bateau. 

Les noms des classes sportives ont été changés en 2017 pour les rendre conformes aux autres conventions d'appellation des sports paralympiques.

Plus d’informations sur les classifications en aviron

Programme

  • PR1 M1x (Hommes) 
  • PR1 W1x (Femmes) 
  • PR2 Mix2x (Mixtes) 
  • PR3 Mix4+ (Mixtes)
Pékin, CHINE - 11 septembre 2008 - Les Chinois Zhou Yangjing et Shan Zilong qui ont remporté l'or à Pékin 2008 en deux de couple mixte.
Pékin, CHINE - 11 septembre 2008 - Les Chinois Zhou Yangjing et Shan Zilong qui ont remporté l'or à Pékin 2008 en deux de couple mixte.
2008 Getty Images / Feng Li

L'essence du sport

Ramer avec un timing parfait

Les bateaux utilisés pour les PR1 monoplaces et PR2 biplaces ont une conception réglementée, connue sous le nom de FISA Standard Para Single et FISA Standard Para Double. Pour les skiffs (monoplaces), il est obligatoire que les bateaux soient équipés de flotteurs des deux côtés pour améliorer le maintien de l'équilibre. Le siège est fixe et dispose d'un dossier et d'une sangle pour le rameur. L’athlète utilise deux rames, une dans chaque main. 

Le siège du rameur est également fixé pour le deux de couple, mais il n'y a pas de soutien du dos afin que les athlètes puissent bouger leur torse quand ils rament. Comme les deux rameurs ont des rames dans chaque main, leurs efforts doivent être harmonieux. 

Dans l'épreuve du quatre de couple avec barreur, une équipe de cinq personnes travaille ensemble et le barreur dirige le bateau. Un équipage peut comprendre des rameurs avec différents types de déficiences et doit donc trouver le moyen d'atteindre exactement le même rythme et la même vitesse pour ramer. Le barreur, qui peut être valide, joue un rôle important en surveillant les tactiques des bateaux rivaux tout en donnant des instructions à son équipage afin d'être prêt pour la dernière accélération vers la ligne.

Pékin, CHINE - 11 septembre 2008 : Le Britannique Tom Aggar célèbre sa victoire en finale d'aviron skiff lors des Jeux Paralympiques de Pékin 2008.
Pékin, CHINE - 11 septembre 2008 : Le Britannique Tom Aggar célèbre sa victoire en finale d'aviron skiff lors des Jeux Paralympiques de Pékin 2008.
2008 Getty Images / Feng Li

En attendant Tokyo 2020

Un défi accru pour les meilleurs du monde

Le passage à la distance de 2 000 m, identique à la distance olympique, sera appliqué pour la première fois lors des Jeux Paralympiques aux Jeux de Tokyo 2020. Une plus longue distance de course signifiera non seulement un plus grand défi physique pour les athlètes, mais également des approches tactiques différentes. 

La qualification pour Tokyo 2020 sera déterminée par les classements obtenus dans un certain nombre d'épreuves qualificatives internationales d'aviron. Les premières places de qualification seront attribuées aux pays ayant obtenu les meilleurs classements aux Championnats du monde d'aviron de 2019. D'autres places de qualification en skiff seront attribuées aux équipes qui remporteront leurs régates continentales paralympiques respectives, ainsi qu'aux équipes les mieux classées lors de la régate finale de qualification paralympique de l'année des Jeux. 

La Grande-Bretagne est particulièrement forte en aviron paralympique. Elle a remporté trois médailles d'or et une de bronze à la régate paralympique des Jeux de Rio en 2016. La France, les États-Unis et le Canada sont ses principaux rivaux, tandis que la Chine s'est révélée être, à ce jour, l'équipe la plus forte en Asie. 

Rachel Morris (GBR) a remporté la médaille d'or en skiff féminin à Rio 2016. Elle participait alors à ses troisièmes Jeux Paralympiques, mais ses premiers en aviron. Ayant auparavant concouru en cyclisme, elle avait remporté l'or dans le contre-la-montre à Pékin 2008 et le bronze dans la course sur route féminine à Londres en 2012. Morris voulait relever un nouveau défi et elle est passée à l'aviron en 2013, devenant ainsi un autre exemple d'athlète qui excelle dans plus d'un sport.

Le saviez-vous ?