Trêve olympique 

Olympie, GRÈCE - 21 avril 2016 : Une prêtresse libère une colombe blanche pendant la cérémonie d'allumage de la flamme des Jeux Olympiques de Rio 2016. 2016 Getty Images / Milos Bicanski
Olympie, GRÈCE - 21 avril 2016 : Une prêtresse libère une colombe blanche pendant la cérémonie d'allumage de la flamme des Jeux Olympiques de Rio 2016. 2016 Getty Images / Milos Bicanski
(C)2016 / IOC

La « Trêve olympique » consiste à bâtir un monde sans conflit grâce à la puissance du sport. Suite à son adoption par les Nations Unies sous la forme d’une résolution intitulée « édification d’un monde pacifique et meilleur grâce au sport et à l’idéal olympique », il est demandé aux États membres des Nations Unies de respecter la Trêve olympique pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques.

Historique de la Trêve olympique

Pendant les Jeux Olympiques de l’Antiquité, il y a environ 2 800 ans, une trêve avait été prononcée pour s’assurer que les athlètes et les spectateurs pourraient rejoindre les Jeux en toute sécurité puis repartir vers leurs pays respectifs de manière pacifique.  

En 1992, le Comité International Olympique (CIO) a renoué avec cette tradition en proposant la « Trêve olympique » pour préserver les intérêts des athlètes et du sport, tout en cherchant des solutions pacifiques et démocratiques pour résoudre les conflits mondiaux. Les initiatives relatives à la Trêve olympique sont appliquées depuis les Jeux d’hiver de Lillehammer en 1994.

Initiatives relatives à la « Trêve olympique » dans le cadre des Jeux de Tokyo 2020

Tokyo 2020 soutient totalement la Trêve olympique et tout sera mis en œuvre pour promouvoir le concept et le faire connaître au sein de la société. L’objectif est de diffuser les valeurs des Jeux Olympiques comme un « festival de paix ». Le rôle des Jeux Olympiques comme « festival de paix » sera également communiqué dans le monde entier et nous exploiterons la puissance du sport pour mettre en avant l’importance de l’harmonie et de la paix.

L’une des initiatives que nous mettons en œuvre est le « Projet orizuru pour la paix ». Les grues en papier réalisées en pliant du papier à origami (« orizuru ») constituent un symbole de paix au Japon. L’esprit de la Trêve olympique est promu en faisant des grues en papier tout en priant pour la paix.

PEACE ORIZURU

Adoption de la résolution sur la Trêve olympique par l’Assemblée générale des Nations Unies

La résolution sur la Trêve olympique pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 a été adoptée en décembre 2019, lors de la 74e Assemblée générale des Nations Unies. Pendant cette assemblée, 186 pays ont coparrainé la résolution grâce à la coopération du Comité International Olympique (CIO) et du ministère des Affaires étrangères du Japon.

Initiatives futures

Tokyo 2020 travaillera avec différentes agences pour attirer l'attention à propos de la Trêve olympique au Japon ainsi que dans le monde entier.

Diffuser le concept de « Trêve olympique »

Des activités assurant la promotion de la Trêve olympique seront mises en œuvre lors de manifestations et de campagnes organisées par Tokyo 2020. Dans le cadre de cet effort, il est prévu d’installer un mur consacré à la trêve et de lui accorder un hommage spécial pendant la cérémonie d’ouverture.

Installation d’un mur consacré à la trêve

Un mur sera installé dans le village des athlètes pour que les athlètes soutiennent le concept de Trêve olympique. Les athlètes pourront inscrire leur message de paix sur le mur.

Hommage spécial pendant la cérémonie d’ouverture

Lors des Jeux Olympiques et Paralympiques précédents, l’hommage à la Trêve olympique et à la paix était effectué pendant la cérémonie d’ouverture au travers d’une colombe blanche, le symbole de la paix.