Réaction du CIP : Les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 reportés

En réponse à la décision de reporter les Jeux Olympiques et Paralympiques 2020, le président du Comité International Paralympique (CIP) Andrew Parsons a déclaré : 

« Reporter les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 en raison de la pandémie mondiale de COVID-19 est la meilleure chose à faire. La santé et le bien-être des personnes doit toujours être la priorité absolue et l’organisation d’un événement sportif pendant cette pandémie est simplement impossible.

Le sport n’est pas la chose la plus importante à l’heure actuelle, la préservation de la vie humaine l’est. Il est essentiel que toutes les mesures soient prises pour essayer de limiter la propagation de cette maladie.

L’épidémie de COVID-19 est actuellement présente dans quasiment tous les pays de la planète et le nombre de cas a été multiplié par 5 lors de ces 10 derniers jours pour atteindre le nombre de 375 000. »

Dans une période où plusieurs des grandes communautés de la planète sont en confinement, avec des bureaux et des magasins fermés et une population exhortée à ne pas quitter son domicile, continuer d’entrevoir le rêve des Jeux de Tokyo 2020 cette année n’avait pas de sens ; le report est la seule option logique. »

En prenant cette décision aujourd’hui, toutes les personnes impliquées dans le mouvement paralympique, notamment les athlètes paralympiques, peuvent se concentrer sur leur santé et leur bien-être et prendre soin d’eux pendant cette période difficile et inédite.

Lorsque les Jeux Paralympiques de Tokyo se dérouleront l’année prochaine, une célébration mondiale du rassemblement de l’humanité aura lieu.

En attendant, nous nous rapprocherons et travaillerons étroitement avec la communauté des athlètes, les comités nationaux paralympiques et les fédérations internationales impactées par ce report. »

Chelsey Gotell, président du conseil des athlètes du CIP, a déclaré : 

« Du point de vue d’un athlète, c’est la meilleure décision, pour les Jeux et pour le mouvement paralympique au sens large. Nous avons désormais une bonne vision sur la période des Jeux et c’est une nouvelle bienvenue pour la communauté mondiale des athlètes. 

Nous sommes heureux que le CIO et le premier ministre japonais Shinzo Abe aient pris cette décision si rapidement. Cela permet aux athlètes de prendre du recul et de se concentrer sur la situation actuelle.

Aucun athlète ne peut participer à une compétition majeure, ce qui ne leur aurait pas permis de se rendre aux Jeux Paralympiques en bonne condition physique. C’est la situation à laquelle beaucoup d’athlètes dans le monde font face, en raison de l’incapacité de s’entraîner ou de participer à des événements à cause de l’épidémie de COVID-19.

Maintenant que cette décision est prise, il est important que la communauté des athlètes paralympiques se rassemble, se rallie et se soutienne mutuellement pendant cette période difficile. Nous devons aussi tenter d’utiliser notre position influente pour encourager les autres à prendre les bonnes mesures pour rester sains et saufs pendant cette période incertaine. »