La médaillée paralympique américaine Angela Madsen perd la vie lors d'une traversée en aviron en solitaire

Les Américains Scott Brown et Angela Madsen après leur victoire aux Jeux Paralympiques de 2008 en double mixte.
Les Américains Scott Brown et Angela Madsen après leur victoire aux Jeux Paralympiques de 2008 en double mixte.

« Elle nous a répété à maintes reprises que si elle mourrait en essayant de faire la traversée, ce serait comme cela que les choses devraient se passer. »

L'athlète américaine paralympique Angela Madsen est morte lors de sa tentative de traversée de l'océan Pacifique en solitaire.

Madsen voulait devenir la première paraplégique et l'athlète la plus âgée à réaliser cet exploit. L'épouse de Madsen, Debra, a confirmé cette tragique nouvelle dans une déclaration publiée sur le site internet Row of Life : « Angela était une guerrière, aussi acharnée qu'elle puisse l'être. Une vie forgée par des épreuves incroyables, elle a tout surmonté et suivi la route qu'elle s'était tracée depuis qu'elle était toute petite. »

« Traverser un océan en solitaire était son plus grand objectif. Elle connaissait les risques mieux que quiconque et demeurait prête à les prendre parce qu'être en mer la rendait plus heureuse que tout. Elle nous a répété à maintes reprises que si elle mourrait en essayant de faire la traversée, ce serait comme cela que les choses devraient se passer. »

Madsen, médaillée de bronze au lancer du poids en F54-56 aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012, avait également participé aux Jeux de Beijing en 2008 et de Rio en 2016, en aviron, au lancer de poids et au javelot.

Vétéran des Marines, Madsen est devenue paraplégique en 1993 suite à une opération du dos après une blessure survenue en jouant au basketball. Elle a perdu son emploi avant de connaître une période sans domicile dans les années 1990.

Elle a découvert l'aviron en 1998 grâce à un programme sportif spécialisé, et en 2007, elle effectuait sa première traversée transatlantique. Dans sa ville natale de Long Beach, elle a lancé un programme d'aviron spécialisé à but non lucratif. Elle a également fondé le California Adaptive Rowing Programme.

Madsen était en mer depuis 60 jours. Elle avait ramé 1 114 miles nautiques (2063 km) depuis Los Angeles et se trouvait à 1 275 miles nautiques (2361 km) de sa destination finale, Honolulu.

La traversée de Madsen faisait l'objet d'un documentaire, elle était régulièrement en contact avec sa femme et l'équipe qui l'a suivait par liaison satellite. Après plusieurs heures sans nouvelles au 21 juin, des recherches et une opération de sauvetage a été lancée, confirmant son décès à l'arrivée des secours.

« Angela a apporté au monde passion, joie de vivre et une détermination de fer, nous avons eu la chance de la voir entrer dans nos vies en tant que membre de la famille paralympique », a déclaré Cathy Sellers, ancienne directrice de la délégation américaine d'athlétisme aux Jeux Paralympiques.

« Elle était infatigable dans tout ce qu'elle faisait, et j'ai toujours apprécié son soutien en faveur de la diversité dans le sport. Elle s'est engagée à enseigner et à éduquer la prochaine génération d'athlètes des Jeux Paralympiques et s'est toujours investie sans relâche pour encadrer, entraîner et enseigner aux autres. »

Par Paralympic.org