Loida Zabala partage un puissant message dans le film « FUERZA »

Loida Zabala lors des Championnats du monde de para-haltérophilie de Bogota 2018, où elle a remporté la médaille d’or.
Loida Zabala lors des Championnats du monde de para-haltérophilie de Bogota 2018, où elle a remporté la médaille d’or.

L’athlète paralympique espagnole partage désormais sa vie entre ses carrières d'haltérophile et d'actrice.

L’haltérophile espagnole Loida Zabala s’entraîne dur pour ses quatrièmes Jeux Paralympiques. Mais désormais, elle doit partager son temps avec sa nouvelle carrière d’actrice.

Zabala est la tête d’affiche du film FUERZA (« Force », en français), réalisé par Carla Alonso, qui suit la vie de l’haltérophile afin de mettre en exergue les difficultés de l’athlète en tant que personne handicapée. 

Ce film a réveillé chez Zabala une passion pour le métier d’actrice. Elle s’est ensuite inscrite à des formations pour améliorer ses compétences de comédienne. 

Ceux qui ont vu le film FUERZA peuvent en témoigner, Zabala n’est pas le genre de personne à renoncer.

« Pour accomplir ses objectifs, il n’y a pas de limite. Peu importe si l’on peut marcher ou non. Voilà le message principal que je veux partager à travers ce film » a déclaré l’haltérophile.

« Parfois, nous arrêtons de nous battre car nous pensons que ces objectifs sont impossibles à atteindre mais si vous êtes passionné, vous pouvez travailler dur en prenant du plaisir, et parviendrez à les accomplir. C’est sûr » a-t-elle ajouté.

View this post on Instagram

"No vas a poder", "olvídalo", "no es lo tuyo"... A no ser qué... • - La primera vez que levanté más de 80 kilos: 8 de junio 2008. - Mi primera medalla internacional: 11 de junio de 2007. - Mis primeros Juegos Paralímpicos: Pekín 2008. - Apoyos más destacables de estos años: Liberty Seguros, Iberdrola, Iberia, Fundacion Jóvenes y Deporte, Tour Universo Mujer... - Logro en México: Medalla de oro en el Open de las Américas. • ¿Alguna vez te has puesto como objetivo aquellas cosas que un día te dijeron que no podrías hacer? ¿Por qué no intentarlo? =) • #benchpress #pressbanca #bench #paralimpicos #powerlifting #levantamientodepesas #berserkersteam #oscarsanchezteam #powerlifter #berserkers #somosdeporte #extremadura #teamspain #espasion

A post shared by Loida Zabala (@loidazabala) on

Zabala a perdu la mobilité de ses jambes à l’âge de 11 ans en raison d’une infection de la colonne vertébrale. Un an plus tard, elle a commencé à soulever des haltères, dans un but thérapeutique, jusqu’à ce qu’elle découvre la para-haltérophilie à l’âge de 18 ans. Cela a changé sa vie.

Trois années lui ont suffi pour représenter l’Espagne aux Jeux Paralympiques de Pékin 2008, où elle a fini 7e dans la catégorie des -48 kg. 

Zabala a également participé aux Jeux de Londres 2012 et Rio 2016, en terminant à la cinquième place lors des deux éditions.

Un film récompensé

FUERZA a été enregistré à Madrid et à Losar de la Vera, la ville natale de Loida. Le film est sorti en 2018. La même année, le documentaire a remporté le prix du Meilleur film / court métrage filmé à Madrid lors du IXe Festival international du film sur le handicap de Collado Villalba. 

Mais pour Zabala, la plus grande récompense a été l’opportunité de partager son message de persévérance. 

« Dans ce documentaire, le moment que je préfère est celui de la présentation que j’ai faite aux enfants qui subissent des traitements lourds comme la chimiothérapie, à l’hôpital madrilène Nino Jesus Hospital. J’ai pu partagermon message et c’était un moment très spécial. »

Alonso a également été récompensée pour son film. Elle a obtenu le prix de Meilleur metteur en scène lors du Festival du film ANEC sur le handicap à Valence.

« Selon moi, ce documentaire ne parle pas d’une personne avec un handicap, mais d’une personne qui travaille dur pour atteindre ses objectifs » a déclaré la réalisatrice lors de son discours de lauréate.

Entre temps, Zabala s’est de nouveau concentrée sur la para haltérophilie des Jeux de Tokyo 2020, reportés à l’année prochaine en raison de la pandémie de COVID-19.

Elle s’est fixée de grands objectifs. Le podium au Japon en est l’un d’entre eux.

« J’ai désormais deux principaux objectifs. Je veux remporter une médaille aux Jeux Paralympiques et poursuivre ma carrière d’actrice. Je veux prouver que c’est possible » a-t-elle affirmé.

Par Paralympic.org