Le Coréen JOO Jeonghun cherche à revenir au sommet de sa forme en Taekwondo

Jeonghun Joo espère se qualifier chez les hommes chez les moins de 75 kg pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.
Jeonghun Joo espère se qualifier chez les hommes chez les moins de 75 kg pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.

Après sept ans d'absence, son attrait pour la compétition a été ravivé et il vise maintenant Tokyo 2020.

Le coréen JOO Jeonghun cherche à être au meilleur de sa forme pour les débuts du para-taekwondo l'année prochaine à Tokyo 2020.

Ce qui est loin d'être une tâche facile, après avoir pris une pause de sept ans.

Il avait l'habitude de participer à des compétitions de taekwondo pour personnes valides en 2011, mais il a abandonné en raison du strict environnement d'entraînement. Joo était un peu a l'ecart car il était le seul combattant a avoir une seule main - sa main droite a été amputée suite à un accident avec une machine agricole à l'âge de deux ans.

Mais en 2015, le para-taekwondo a été ajouté au programme des Jeux Paralympiques de Tokyo, et l'entraîneur de Joo, JIN Cheon Soo, l'a encouragé à y participer.

« Les Jeux Paralympiques de 2020 m'ont donné une seconde chance dans ma vie », a déclaré Joo. « Bien que je ne savais rien du tout des Jeux Paralympiques et du para-taekwondo, c'était la bonne décision de revenir où j'ai ma place. »

En 2018, Joo a fait ses débuts sur la scène internationale en remportant le bronze chez les hommes catégorie des moins de 75 kg K44 aux championnats d'Asie au Vietnam.

Cependant, il souhaite changer de catégorie et perdre du poids.

« Dans une catégorie plus légère, je suis capable de me battre avec plus de technique », a-t-il expliqué.

Les championnats du monde de 2019 en Turquie ont été un rappel clair, car il a réalisé à quel point il devait travailler dur pour compenser cette longue pause.

« En fait, j'ai même regretté de ne pas être revenu à la compétition plus tôt après les Mondiaux. Mais, au final, c'était bien d'avoir ces nombreuses nouvelles expériences, notamment cet objectif de perte de poids avant un plus grand événement », a déclaré Joo, qui n'a pas réussi à obtenir une place pour Tokyo lors de ces Mondiaux dans la catégorie des moins de 75 kg.

Plus tard dans l'année, il a retrouvé confiance en lui en décrochant l'argent aux championnats d'Asie de 2019 en Jordanie, ce qui était de bon augure pour les qualifications asiatiques de février 2020.

Malgré être confiant de se qualifier pour Tokyo, le tournoi a été reporté en raison du COVID-19. Le nouveau défi du jeune homme de 26 ans est maintenant de conserver cette état d'esprit jusqu'à sa prochaine compétition.

« Il n'est certainement pas facile de maintenir la même mentalité dans un contexte d'incertitude permanente », a admis Joo.

Cependant, chaque fois que je me bats, je me rappelle la devise : « ne pas être plaint, mais être honoré ». Quand j'étais enfant, je préférais me cacher. Mais les Jeux Paralympiques m'ont non seulement inspiré, mais ont aussi inspiré mon entourage. »

Désormais, il se concentre sur l'entraînement individuel et sait ce qu'il doit faire pour que ses rêves paralympiques deviennent réalité.

« La plupart des athlètes de taekwondo s'entraînent principalement pour améliorer leur endurance et leur force, mais je me concentre sur le physique pour réaliser des mouvements rapides et explosifs », explique-t-il.

« J'avais l'habitude de mettre trop de pression sur mon corps pour les coups de pied puissants. Maintenant, je m'adapte au style moderne de taekwondo qui consiste à détendre son corps et à donner des coups de pied sans effort tout en s'entraînant avec des jeunes. »

Par Paralympic.org