Kim Jung Jun : la famille, une source d'inspiration pour viser l'or

Le Sud-Coréen est prêt à gagner la première médaille paralympique de l'histoire en para-badminton en l'honneur de ses filles.

Quatre fois champion du monde de para-badminton, Kim Jung Jun a tout vu et tout fait. Il n'a plus envie de médailles, mais sa quête d'excellence est motivée par son amour du sport et de sa famille.

« Ma famille est la plus grande motivation de ma vie. Et je souhaite être un père respecté par mes deux filles », a déclaré Kim, qui a remporté l'or en simple lors des quatre éditions des championnats du monde de 2013 à 2019.

Cependant, le fait d'être sur le circuit toute l'année a privé Kim de beaucoup de temps avec ses deux filles - Do Yeong Kim et Hyo Gyeong Kim. Parfois, les conversations qu'il a avec ses enfants en primaire et au collège se limitent à des appels au téléphone.

« J'arrive juste à les joindre par téléphone avant que les enfants ne se couchent. Ils me soutiennent beaucoup et ont toujours des mots d'encouragement pour me remonter le moral », a déclaré Kim, ajoutant que la présence de la famille signifie beaucoup pour lui.

Kim partage ce sentiment en montrant un dessin de sa fille Do Yeong qui le représente avec son partenaire au maillot vert. Kim, qui porte son badge coréen "김정준" et se tient à côté du filet. Sa mère, sa sœur et elle l'acclament en tenant une pancarte sur laquelle on peut lire "사랑해" (On t'aime !), 아빠 화이팅 (Allez Papa !).

Kim Jung Jun - La famille, une source d'inspiration pour viser l'or
Kim Jung Jun - La famille, une source d'inspiration pour viser l'or

Des débuts paralympiques très attendus

L'international sud-coréen a déjà de beaux souvenirs de son passage au Yoyogi National Stadium (Site paralympique de Tokyo 2020) après sa victoire contre Chan Ho Yuen de Hong Kong en simple masculin WH2 à l'occasion de l'édition 2019 du Japan Para Badminton International. « J'étais un peu nerveux au début de la compétition, mais, au final, il n'a pas été très difficile de sceller la victoire », a révélé Kim. « Ce stade me plaît beaucoup, je sens que je vais prendre du plaisir à jouer aux Jeux Paralympiques de 2020 ».

« Cependant, le médaillé d'or de Bâle 2019 a subi des défaites contre Ho Yuen pour la première fois depuis ses débuts internationaux en 2012, perdant trois de ses sept matchs entre 2018 et 2019.

« En fait, je suis gêné par ma blessure à l'épaule droite depuis quelques années », a expliqué Kim, dont la blessure est due à un accident sur son lieu de travail en 2005. Le joueur de 41 ans n'a pas peur de perdre et y voit une occasion de se reprendre en main.

« Il n'y avait pas de raison d'être déçu par une défaite, car je vois cela comme un autre match que je peux mieux jouer ». Pour ses débuts aux Jeux Paralympiques, Kim vise le podium en simple WH2 et en double WH1-WH2.

« Bien que mon objectif soit de remporter des médailles, je suis déjà très heureux de participer aux Jeux Paralympiques. C'est un grand honneur pour moi et je suis très heureux pour tous les joueurs de para-badminton ».

Par le Comité International Paralympique