Grands moments paralympiques : ZHENG Tao pulvérise le record du monde dès sa première participation

Le Chinois Zheng Tao lors de la finale du 100 m dos - S6 aux Jeux Paralympiques de Londres 2012.  Zheng remporte la course avec un nouveau record du monde de 1:13.56.
Le Chinois Zheng Tao lors de la finale du 100 m dos - S6 aux Jeux Paralympiques de Londres 2012. Zheng remporte la course avec un nouveau record du monde de 1:13.56.

À seulement un an des Jeux de Tokyo 2020, il est temps de revivre quelques-uns des meilleurs moments de l’histoire paralympique. Aujourd’hui, 31 août 2020, zoom sur la finale masculine du 100 m dos S6 de Londres 2012, où le nageur chinois Zheng Tao a battu le record du monde et décroché la médaille d’or.

Le calendrier de Tokyo 2020 est désormais confirmé, les sites paralympiques sont connus et pendant que les athlètes se préparent pour obtenir leur précieuse qualification pour le plus grand événement sportif de la planète, il est temps pour vous aussi de vous préparer. Pendant 13 jours, Tokyo 2020 partagera les moments paralympiques les plus grands, inoubliables, inspirants et excitants de l’histoire.

Un record du monde battu, et une médaille d’or en poche

L’image de Zheng, 21 ans, en train de nager a été l’un des moments les plus mémorables de Londres 2012. Elle a captivé l’imagination de millions de personnes.

Londres 2012 étaient les premiers Jeux Paralympiques de Zheng, mais il a néanmoins su gérer la pression et arriver en finale du 100 m dos S6, après s’être qualifié avec le second meilleur temps derrière son coéquipier et rival JIA Hongguang.

À cette époque, le record mondial et paralympique du 100 m dos S6 masculin était détenu par l’athlète russe Igor Plotnikov qui l’avait établi à Athènes 2004. Le soir de la finale à Londres, l’excitation ne faisait que s’intensifier dans la piscine paralympique, alors que le public s’attendait à ce que le record vieux de huit ans soit battu.

Malgré une compétition rude, et ayant dû faire face à Jia ainsi qu’à six autres rivaux, on peut se demander où Zheng a-t-il bien pu trouver les ressources pour nager vers la gloire.

Grands moments paralympiques : Zheng Tao, Londres 2012