Daniel Dias : en route vers ses quatrièmes Jeux Paralympiques

Le Brésilien Daniel Dias.
Le Brésilien Daniel Dias.

Pour la date symbolique des 300 jours avant les Jeux Paralympiques, Tokyo 2020 s’est entretenu avec le nageur brésilien, qui se prépare pour ses quatrièmes Jeux.

Daniel Dias est le paralympien le plus décoré du Brésil.

Au total, le nageur compte 24 médailles paralympiques récoltées en trois éditions, 27 titres para-panaméricains et 30 médailles aux Championnats du monde. Sur le papier, c'est déjà incroyable. Mais Dias est bien plus qu’un athlète. C’est aussi un mari, un père et un modèle pour les athlètes en herbe.

Dans une interview accordée à Tokyo 2020 avant de célébrer les 300 jours avant les Jeux Paralympiques de l’année prochaine, Dias a parlé de l’héritage qu’il espère laisser.

« Quelque chose que j’ai vécu à Rio : un enfant sans aucune déficience m’a dit "Daniel tu es un grand modèle pour moi". »

« Cela me fait ressentir quelque chose de très spécial parce qu’un enfant sans déficience m’a vu comme un modèle [et] un exemple. Le sport a fait en sorte que cela arrive », a-t-il dit.

« Ce gamin ne m’a pas vu pour ma déficience, mais pour mon esprit et mes capacités. Je pense que c’est un héritage. »

Le Brésilien médaillé d’or Daniel Dias et le vice-président de l’IPC et président du Comité Paralympique Brésilien Andrew Parsons sur le podium pour leur hymne national lors de la cérémonie de remise des médailles du 100 m libre masculin - S5 aux Jeux paralympiques de Rio 2016.
Le Brésilien médaillé d’or Daniel Dias et le vice-président de l’IPC et président du Comité Paralympique Brésilien Andrew Parsons sur le podium pour leur hymne national lors de la cérémonie de remise des médailles du 100 m libre masculin - S5 aux Jeux paralympiques de Rio 2016.
Photo de Buda Mendes/Getty Images

Rester en forme pour les Jeux Paralympiques

Commençant la natation après avoir été inspiré par son compatriote brésilien Clodoaldo Silva à Athènes 2004, Dias a fait ses débuts paralympiques à Beijing 2008 alors qu’il n’avait que 20 ans.

À partir de là, rien n’a pu arrêter le para-nageur, qui a fait sensation en remportant sa première médaille paralympique – une médaille d’or – sur 100 m nage libre masculin S5. Il quittera la Chine comme l’athlète le plus décoré des Jeux, remportant un total de neuf médailles dont quatre en or.

Ses performances se sont poursuivies à Londres en 2012, où il a remporté six médailles d’or individuelles et battu plusieurs records du monde. Lors des Jeux de Rio 2016, qu'il disputait à domicile, il a remporté neuf médailles dont quatre d’or.

Cependant, après presque 12 ans de compétition au plus haut niveau, comment un athlète s’efforce-t-il d’être encore meilleur ? Qu’est-ce qui le motive ?

Pour Dias, la réponse est simple.

« Ma motivation est de pouvoir m’améliorer tout le temps et de montrer que je suis capable d’aller plus loin, d’avoir de meilleurs records », a déclaré l’homme de 32 ans.

Le Brésilien Daniel Dias.
Le Brésilien Daniel Dias.

Le mois dernier, la cérémonie de clôture des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 aurait du avoir lieu et une autre olympiade de quatre ans jusqu’à Paris 2024 aurait commencé. Mais les athlètes du monde entier ont dû se concentrer à nouveau avec le report des Jeux, ce qui signifiait 12 mois d’entraînement supplémentaires.

Lorsque la pandémie de COVID-19 a atteint le Brésil – l’un des pays les plus durement touchés au monde –, les salles et lieux d’entraînement à travers le pays ont fermé leurs portes à la mi-mars pour contrer la propagation du virus, y compris le centre d’entraînement handisport de São Paulo.

Pour Dias, l’une des choses les plus difficiles était de ne pas pouvoir aller à la piscine pour s’entraîner.

« Je me sentais comme un poisson hors de l’eau », explique-t-il. « J’ai fait d’autres entraînements, mais ce n’était pas la chose principale que je pouvais faire en tant que nageur. »

Il est maintenant de retour dans l'eau et se prépare pour une participation à ses quatrièmes Jeux Paralympiques, pour Tokyo 2020.

« Ce sont mes quatrièmes Jeux Paralympiques, c'est dans tous les cas très spécial », a déclaré Dias, qui participe aux épreuves de classes S5, SB4 et SM5. « Cependant, le monde entier est confronté à une situation difficile et les Jeux devraient aider à montrer que nous l’avons surmontée. »

Impatient d’être à Tokyo 2020

Alors que le compte à rebours avance, les paralympiens et les futurs espoirs paralympiques attendent avec impatience le jour où ils fouleront le sol du Stade national pour la cérémonie d’ouverture le 24 août 2021.

À Tokyo, Dias, qui détient six records du monde, cherchera à reprendre le travail accompli à Rio il y a quatre ans en montrant sa détermination, et en prouvant qu'il est en pleine forme dans les nouveaux bassins du Centre aquatique de Tokyo.

« Pour moi, les Jeux Paralympiques sont quelque chose d’unique et d’incroyable », a-t-il confié.

« En tant qu’athlète, je ne devrais pas être trop impatient, mais je suis vraiment pressé d’être à l’année prochaine. Je ressens la même chose pour chaque Jeux, cette fois-ci ne sera pas différente du passé. »

« J'ai hâte de vivre ce moment à nouveau. »

Et à l’approche des Jeux, Dias envoie un message à la communauté paralympique.

« J’aimerais dire que tout le monde de rester concentré, de s’entraîner beaucoup, que les Jeux arrivent bientôt alors il faut faire de son mieux et, surtout, toujours garder le sourire. »

Les meilleurs moments de Daniel Dias aux Jeux Paralympiques
00:52

Les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 auront lieu du 24 août 2021 au 5 septembre 2021.