Une cérémonie de clôture exceptionnelle à PyeongChang pour exprimer l'engagement pour la paix

La vasque olympique rayonne tandis que les feux d'artifice illuminent le ciel de PyeongChang

Les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 se sont achevés dimanche 25 février au terme de 17 journées intenses et palpitantes. La cérémonie de clôture s'est déroulée au stade olympique de PyeongChang en présence notamment des athlètes des deux Corées qui ont défilé une nouvelle fois ensemble dans l'arène.

Au début de la cérémonie, les temps forts des Jeux étaient projetés sur scène grâce à la technique du zootrope.

Le groupe de rock Jambinai joue en associant des instruments coréens et occidentaux
Le jeune guitariste Yang Tae-hwan âgé de 13 ans joue des extraits des Quatre saisons de Vivaldi

Symbole d'harmonie et de rapprochement, le mélange de rock avec l'incroyable performance d'un jeune guitariste de 13 ans et de danse traditionnelle coréenne interprétée par une soliste a enthousiasmé les spectateurs. Alors que les moments inoubliables de la compétition étaient diffusés sur les écrans géants, les athlètes de toutes les délégations participantes ont rempli la tribune dans la joie et la bonne humeur.

Les porte-drapeaux de chaque délégation se réunissent pour former un cercle
Les bénévoles de PyeongChang sont applaudis par le public
Le président du Comité International Olympique, Thomas Bach, après avoir reçu le drapeau olympique des mains du maire de PyeongChang, Sim Jae Guk
Le président du Comité International Olympique, Thomas Bach, remettant le drapeau olympique au maire de Pékin, Chen Jining

Vers la fin de la cérémonie, le drapeau olympique a été symboliquement remis des mains du maire de PyeongChang, Sim Jae Guk, à celles du maire de Pékin, Chen Jining, en passant par le président du Comité International Olympique, Thomas Bach. Quelques athlètes ont ensuite rejoint le président Bach lors de son discours, comme le Tongien Pita Taufatofua, torse et pieds nus malgré le froid, ou encore la patineuse de vitesse japonaise Nao Kodaira qui avait marqué les esprits en effectuant un tour d'honneur aux côtés de sa rivale sud-coréenne battue sur le 500 mètres.

Au cours de la cérémonie de passation, la ville de Pékin a fait sensation avec 24 artistes chaussés de patins à roulettes, chacun représentant les précédentes éditions des Jeux Olympiques d'hiver. La capitale chinoise sera la première ville de l'histoire à organiser à la fois les Jeux d'été et d'hiver. Le stade a vibré à la vue d'une mosaïque de messages de bienvenue de 60 millions de Chinois sur le thème : " Rendez-vous à Pékin en 2022 ".

Les danseurs de Beijing 2022 sur des patins dessinent des motifs sur le thème de l'amour et de l'amitié
Le show de bienvenue de Beijing 2022 continue
Le président du Comité International Olympique, Thomas Bach, avec les athlètes dont le Tongien Pita Taufatofua et la Japonaise Nao Kodaira
La vasque après que la flamme olympique se soit éteinte

Les cinq enfants de la cérémonie d'ouverture ont fait à nouveau leur apparition pour dévoiler une immense boule à neige représentant le paysage hivernal de PyeongChang. Enfin, la flamme olympique, qui a brûlé pendant toute la durée des Jeux, s'est éteinte en douceur.

Ne manquez pas la deuxième partie de cette formidable manifestation sportive – les Jeux Paralympiques d'hiver de PyeongChang 2018 – qui se tiendra du 9 au 18 mars prochain.