Tokyo 2020 renforce le pouvoir du sport à l'ACNOA Le Japon et l'Afrique mise sur leur longue amitié et leur prospérité mutuelle

Les discussions entre Tokyo 2020 et les membres africains du Mouvement Olympique lors de l'Assemblée Générale de l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique (ACNOA), qui s'est tenue à Abidjan en Côte d'Ivoire, ont donné une nouvelle dimension à la promesse de la candidature japonaise de renforcer le pouvoir du sport dans le monde entier et de valoriser le profil des athlètes.

Avec des membres de 110 Comités Olympiques Nationaux et 50 invités internationaux, Tokyo 2020 et ses amis d'Afrique ont échangé des idées et ont souligné l'important rôle que joue le sport pour la réconciliation et la paix dans le monde.

Tsunekazu Takeda a déclaré : « Participer à l'Assemblée Générale de l'ACNOA a été un grand plaisir pour moi et je saisis cette opportunité pour féliciter l'ACNOA pour son travail et son excellente organisation. J'ai été ravi de constater que l'Afrique et le Japon croient vraiment dans le pouvoir du sport. Tokyo 2020 s'engage à partager ce pouvoir et j'attends de pouvoir collaborer à nouveau avec l'ACNOA pour faire en sorte que l'Olympisme reste au cœur de ce monde plein de défis pour le sport. »

Les discussions ont également porté sur comment le sport inspire la jeunesse et sur comment les athlètes peuvent servir de modèle, l'une des propositions principales du plan de Tokyo 2020, à la fois compact et centré sur les athlètes.

Takeda a ajouté : « Le Japon est fier d'être un partenaire clé de l'Afrique, ayant apporté du soutien dans des secteurs tels que l'économie, l'éducation mais aussi le sport ces 20 dernières années. Nous sommes contents d'avoir pu échanger avec nos collègues et amis africains lors de si importantes sessions. Je suis convaincu que ces discussions contribueront au développement à long terme de notre coopération dans le domaine du sport.

Autre exemple de l'engagement du Japon pour la promotion du Mouvement Olympique à travers le monde, la nouvelle initiative internationale « Sport pour l'avenir » présentée à Lausanne lors de la séance d'information des villes candidates 2020 par le vice-Premier ministre japonais Taro Aso, ancien membre de l'équipe japonaise de tir aux Jeux Olympiques de Montréal 1976,. Cette initiative comprend la mise en place de nouveaux projets sportifs planifiés dans de nombreux pays, notamment en Afrique, la création d'une académie sportive internationale basée au Japon, et plus de soutien aux actions de l'AMA dans sa lutte contre le dopage.

Le Japon a contribué jusqu'ici au développement sportif de 46 pays africains grâce à des projets mis en œuvre par le COJ, le ministère des Affaires étrangères, la Fondation du Japon, les fédérations sportives du Japon et bien d'autres organisations.
La délégation de Tokyo 2020

La délégation de Tokyo 2020 : Yuko Arakida, Tsunekazu Takeda et Masato Mizuno (de gauche à droite)