Tokyo promet d'organiser la célébration sportive de « Demain » Tokyo 2020 présente son dossier de candidature à un public international à Londres

Moins de six mois après les Jeux de Londres, Tokyo 2020 a annoncé que ses Jeux, organisés dans l'une des villes plus avant-gardistes, dynamiserontle monde comme jamais auparavant. L'éminente délégation de la candidature, menée par le président de Tokyo 2020 Tsunekazu Takeda, le gouverneur de Tokyo Naoki Inose et la joueuse de l'année 2011 de la FIFA Homare Sawa, a voyagé jusqu'à Londres pour marquer le lancement de la campagne internationale et développer son thème de campagne, « Découvrir Demain ».

L'événement de Tokyo 2020 à Londres était le premier du genre pour présenter au public international les points forts de la candidature et démontrer sa capacité à organiser les Jeux au cœur de la ville avec une garantie de qualité, des avantages maximaux et une ambiance festive, en mobilisant toute la créativité et l'innovation de la métropole pour le bénéfice du sport et du Mouvement Olympique dans son ensemble.

Tsunekazu Takeda, membre du CIO et président du Comité Olympique Japonais (COJ) etde Tokyo 2020, Naoki Inose, gouverneur de Tokyo et chairman de Tokyo 2020, Teru Fukui, ministre chargé des Sports du Japon et membre du Comité exécutif de l'AMA, Masato Mizuno, directeur général de Tokyo 2020 et vice-président du Comité Olympique Japonais (COJ), Homare Sawa, joueuse de l'année 2011 de la FIFA médaillée d'argent à Londres 2012 et ambassadrice de Tokyo 2020, ainsi que Takayuki Suzuki, double médaillé de bronze à Londres 2012 et ambassadeur de Tokyo 2020, composaient la délégation qui s'est rendue à Londres.

Takeda s'est penché sur les similitudes entre Londres et Tokyo à propos de l'ambiance des Jeux : « Londres 2012 nous a donné à tous une leçon d'organisation. Seb Coe et son équipe ont montré à quel point la préparation et le souci du détail sont importants. Ils ont montré qu'en étant prêt à temps, ils ont pu se concentrer sur les 'extras' qui font la différence entre de bons Jeux et d'excellents Jeux. J'entends par là la décoration de la ville, les événements culturels et bien sûr les incroyables Artisans des Jeux. Nous croyons avoir le potentiel et les plans pour que Tokyo organise des Jeux qui inspireront aussi toute une génération. Nous accueillerons une célébration dynamique qui s'appuiera sur l'incroyable passion de la communauté sportive du Japon et des supporters et qui attisera l'imagination du monde entier. »

Inose a déclaré que la candidature avait le potentiel pour assurer des Jeux bien organisés et sans accroc : « Tokyo 2020 peut rendre possible notre volonté d'accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2020. » En effet, Tokyo a tous les atouts que nécessite un événement si gigantesque : 160 000 restaurants, 140 000 chambres d'hôtels, une infrastructure inégalée avec notamment la Tokyo Sky Tree (la plus haute tour du monde culminant à 634 mètres), un réseau de transport public étendu et ponctuel composé de 760 stations ferroviaires, deux aéroports internationaux (Narita et Haneda), un réseau routier adapté comptant 1 575 km de grandes artères urbaines et d'autoroutes et plus de 50 000 taxis.

Fukui a insisté sur la capacité d'innovation de la ville citant notamment le stade national en exemple : « La britannique Zaha Hadid a remporté le concours international d'architecture. Ce stade de 80 000 places sera le fleuron de la technologie de pointe japonaise lors des Jeux de 2020 ; avec une ambiance à couper le souffle et l'unique hospitalité nippone. »

Pendant la conférence de presse, la candidature a diffusé un film de deux minutes intitulé « Demain Arrive » qui a souligné la passion de la capitale pour le sport. Les images montraient des athlètes japonais et internationaux et comment tant la population et les caractéristiques uniques de Tokyo que la culture et les traditions nippones enrichiront et bénéficieront aux Jeux.

Egalement, dans une vidéo enregistrée à Tokyo, la membre de l'équipe britannique de gymnastique rythmique Lynne Hutchison, née à Tokyo il y a 17 ans, parle de la capitale japonaise comme étant « une ville géniale pour les jeunes ». Elle a ajouté : « Tokyo 2020 est prêt à inspirer toute une génération comme Londres a su le faire. Les Jeux de Tokyo seront une fête ! »

Insistant sur « la garantie » que la ville apportait quant à l'organisation efficace et ponctuelle, Takeda a aussi dit : « Rien qu'en 2012, Tokyo a accueilli plus de 40 événements internationaux qu'ils soient culturels, sportifs ou touristiques. Peu de villes peuvent s'enorgueillir d'un tel savoir-faire en ce qui concerne l'organisation de grands rassemblements. Puisque toutes les bases sont en place à Tokyo, nous pourrons nous concentrer sur les 'extras' qui feront de la célébration de Tokyo une expérience à part. »

La délégation a présenté de nombreux points clés du projet détaillé dans le dossier de candidature remis au Comité International Olympique (CIO) :

– 85% des sites de Tokyo et tous les hébergements des Familles Olympique et Paralympique seront localisés dans un rayon de huit kilomètres autour du Village
Olympique et Paralympique. Tous les hôtels des membres du CIO seront situés à moins de 30 minutes de 94 % des sites.

– Tous les spectateurs et les contributeurs des Jeux auront accès gratuitement au vaste réseau de transport public de Tokyo. Une seule et même carte à puce sans contact permettra à la fois d'accéder gratuitement aux transports publics tout en faisant office de billet d'accès aux épreuves des Jeux.

– un système de vente de billets à la dernière minute pour que tout le monde puisse acheter des billets dans le réseau de points de vente et la disponibilité des places consultable en temps réel par internet et sur les téléphones mobiles.

Trois jours plus tôt, le 7 janvier, Masato Mizuno, accompagné par Homare Sawa et Takayuki Suzuki, a remis le dossier de candidature de Tokyo 2020 au Comité International Olympique à Lausanne. Il s'agissait d'une étape cruciale avant le vote final le 7 septembre à Buenos Aires en Argentine, qui verra l'élection de la ville hôte des Jeux de la XXXIIe Olympiade et des XVIe Jeux Paralympiques en 2020.

La Commission d'évaluation du CIO se rendra à Tokyo en mars pour étudier sur place les plans de la ville pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020.
Image prise lors d'un événement

Tokyo 2020 lance la campagne internationale à Londres sous le slogan « Découvrir Demain » De gauche à droite : Masato Mizuno, Teru Fukui, Tsunekazu Takeda, Naoki Inose, Homare Sawa et Takayuki Suzuki