La sélection d'architectures pour le Stade National Kasumigaoka enfin rendue publique

Tokyo 2020, la candidature du Japon à l'accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020, est ravie de découvrir la première sélection de projets pour reconstruire le Stade National Kasumigaoka. Le Conseil Sportif du Japon, propriétaire de l'illustre Stade Olympique, a choisi 11 projets parmi les 46 qui lui ont été soumis.
Le concours international d'architecture a été organisé pour moderniser et rénoverle stade pour la candidature de Tokyo aux Jeux Olympiques et Paralympiques et pour la Coupe du monde de Rugby 2019 de l'IRB.

La liste(*1) complète des projets présélectionnés est la suivante :
– Cox Architecture pty Ltd - Alastair Ray Richardson (Australie)
– POPULOUS - Rod Sheard (Royaume-Uni)
– UNStudio/Yamashita Sekkei Inc. - UNStudio VAN BERKEL EN BOS U.N. STUDIO B.V (Pays-Bas)
– Zaha Hadid Architects - Zaha Hadid (Royaume-Uni)
– TABANLIOĞLU Architects Consultancy Limited Company - İhsan Murat Tabanlioğlu (Turquie)
– DORELL.GHOTMEH.TANE / ARCHITECTS & A+ARCHITECTURE - Tsuyoshi Tane (France)
– Azusa Sekkei Co.,Ltd. - Fumihiko Sugitani (Japon)
– Toyo Ito & Associates, Architects - Toyo Ito (Japon)
– SANAA + Nikken Sekkei Ltd - Kazuyo Sejima (Japon)
– gmp • International GmbH - Hubert Nienhoff (Allemagne)
– Mitsuru Man Senda and Environment Design Institute - Junko Senda (Japon)
(*1)Telle que présentée par le Conseil Sportif du Japon

Tadao Ando, architecte président du jury du concours et membre du Conseil de Tokyo 2020, a déclaré : « Alors que venait le temps pour le Stade National d'être reconstruit un demi-siècle après sa création, nous avons fait appel à des idées venant d'ici et d'ailleurs dans l'espoir de découvrir une architecture de grande qualité qui incarne la technologie et l'intelligence de notre ère. Nous avons depuis reçu de nombreuses propositions ambitieuses en réponse à notre appel. »

« Le projet doit établir un dialogue avec le contexte environnant, qui inclut des sites tels que le Temple Meiji, et doit être équipé de systèmes environnementaux avancés qui prennent en considération l'environnement dans sa globalité. De plus, le projet doit être réalisable rapidement afin d'être fin prêt pour accueillir la Coupe du monde de Rugby en 2019. »

« Pour cette première présélection, le jury a considéré les projets proposés sous plusieurs angles et en a choisi onze qui présentent une vision pour surmonter les défis et qui portent des messages annonciateurs de l'arrivée d'un nouvel âge. C'est notre espoir qu'une architecture qui pose des critères pour ce nouvel âge voit bientôt le jour. »

Le vainqueur du concours d'architecture sera désigné à la mi-novembre et la cérémonie qui le récompensera aura lieu à la fin novembre. Pour voir des images des projets présélectionnés, vous pouvez vous rendre sur le site suivant :
http://www.jpnsport.com/en/index.html (en anglais uniquement).
Emblème de ville candidate