La rénovation du Stade National Kasumigaoka sera confiée au vainqueur d'un concours international d'architecture

Le Conseil Sportif du Japon, propriétaire de l'illustre Stade National Kasumigaoka, a annoncé aujourd'hui l'ouverture d'un concours international d'architecture pour le rénover et le moderniser suite à la candidature de Tokyo à l'accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020 et à l'organisation de la Coupe du monde de Rugby en 2019.

Le jury de ce concours international d'architecture pour le Stade National Kasumigaoka est composé de hautes figures japonaises venant du secteur de l'urbanisme, du sport et des arts, telles que l'architecte mondialement célèbre Tadao Ando qui est aussi membre du Conseil de Tokyo 2020. Junji Ogura, président honoraire de l'Association Japonaise de Football, Shinichi Tokura, président de la Société Japonaise des droits d'auteurs, et le Dr. Ichiro Kono, membre du Conseil de Tokyo 2020 et ancien président de Tokyo 2016, y siègeront aussi aux côtés de Richard Rogers, créateur du Centre Pompidou à Paris, et Norman Foster, qui a conçu le nouveau Stade de Wembley à Londres.

En choisissant de rénover le stade plutôt que de le reconstruire, le Conseil souhaite préserver son rôle de centre sportif et culturel de Tokyo tout en améliorant son aménagement et ses fonctionnalités. La nouvelle architecture devra à la fois mélanger traditions japonaises et modernité, préserver l'atmosphère authentique de ce site historique tout en y ajoutant des équipements de pointe pour lui offrir une nouvelle jeunesse. Le vainqueur du concours sera désigné en novembre cette année.

Construit pour les Jeux Olympiques de 1964 et toujours utilisé aujourd'hui, ce stade a toujours symbolisé l'excellence technique qui caractérise le Japon. La rénovation, qui sera achevée d'ici à 2019, refera du Stade National Kasumigaoka l'un des stades les plus modernes du monde et un superbe écrin pour les Jeux. Il pourra accueillir jusqu'à 80 000 personnes ce qui le rend idéal pour les cérémonies d'ouverture et de clôture ainsi que pour les compétitions d'athlétisme, de football et de rugby aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020.

Masato Mizuno, vice-président du Comité Olympique Japonais et directeur général de Tokyo 2020, a déclaré : « Le rêve de faire revenir les Jeux à Tokyo s'appuie sur l'héritage des Jeux de 1964. Nous sommes nombreux à aimer ce lieu et à chérir le souvenir des Jeux de 1964, et Tokyo 2020 souhaite respecter et préserver ce patrimoine tout en l'améliorant et en repoussant les limites du passé. »
Shunichi Tokura, Tadao Ando, Ichiro Kono, et Junji Ogura.

De gauche à droite : Shunichi Tokura, Tadao Ando, Ichiro Kono, Junji Ogura. Photo: Japan Sport Council

Shunichi Tokura, Tadao Ando, Ichiro Kono, et Junji Ogura.

PHOTO by TOKYO2020/Kenji NAKAMURA