Tokyo 2020 renforcée par le rapport qui classe le Japon parmi les pays les plus paisibles et pacifiques du monde

Tokyo 2020, la candidature japonaise à l'accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020, a pris connaissance aujourd'hui du Global Peace Index 2012 (Indice de la paix dans le monde) qui classe le Japon comme le cinquième pays le plus pacifique du monde. Cette reconnaissance de la paix, de la sûreté et de la sécurité qui règnent au Japon prouve une nouvelle fois que le peuple nippon, pour qui l'excellence, l'amitié et le respect sont un art de vivre, chérit les mêmes valeurs que le Mouvement Olympique. Le Japon a toujours été classé parmi les sept pays les plus pacifiques du monde depuis la création du Global Peace Index en 2007.

Reposant sur 23 indicateurs quantitatifs et qualitatifs, le Global Peace Index valorise entre autres le taux de criminalité exceptionnellement bas du Japon, le respect des droits de l'homme et le faible nombre d'armes en circulation. Ce sont ces spécificités de la société japonaise qui ont permis au pays d'être classé 5e sur 158 nations, juste derrière l'Islande, le Danemark, la Nouvelle-Zélande et le Canada. Cette étude confirme l'impression générale des touristes et des habitants qui considèrent Tokyo comme un environnement sûr et paisible.

Le directeur général de Tokyo 2020, Masato Mizuno, se félicite de la place qu'occupe le Japon au Global Peace Index 2012 et a déclaré : « Nous sommes ravis que ce rapport mette en évidence l'incroyable sentiment de sécurité qui règne au Japon. Une atmosphère sûre et paisible assurera une fabuleuse expérience aux membres de la Famille Olympique et Paralympique, aux visiteurs et aux athlètes qui participeront aux Jeux de2020. Organiser les Jeux à Tokyo leur permettra de concourir à leur meilleur niveau de performance lors du plus grand événement sportif du monde. »

Le fait que Tokyo soit l'un des centres urbains les plus sûrs du monde est principalement dû à la nature du peuple japonais, enclin à respecter les lois, et au strict contrôle des armes à feu et des drogues. Le taux de criminalité est extrêmement faible partout au Japon, comparé aux moyennes internationales, et le nombre de crimes dans l'Archipel a encore diminué pour la huitième année consécutive.

La Préfecture de Police de Tokyo, une des plus grandes forces de police du monde avec 46 000 hommes, compte 102 postes de police ainsi que 1 200 kobans (kiosques de police) pour répondre aux urgences, maintenir la loi et l'ordre et porter assistance partout dans la ville. Le système des kobans permet aux officiers de police de rester à proximité de la population et de développer des liens étroits avec chaque citoyen ou visiteur créant ainsi un environnement serein et sûr, idéal pour les Jeux.

Le Global Peace Index résulte d'un travail entre son fondateur, l'entrepreneur et philanthrope australien Steve Killelea, et l'Institute for Economics and Peace (Institut sur les aspects économiques et la paix), une organisation internationale se destinant à mieux comprendre les relations étroites entre commerce, paix et économie, en s'orientant plus particulièrement sur les avantages économiques de la paix.

Vingt-trois indicateurs ont été utilisés pour calculer le Global Peace Index 2012, dont le respect des droits de l'homme, les relations avec les pays voisins et les dépenses militaires. Ces indicateurs ont été choisis par un panel d'intellectuels, d'hommes d'affaires, de philanthropes et par des institutions spécialisées dans les questions de paix. Le Global Peace Index est calculé par le service de renseignement économique de The Economist. En 2012, cinq nouveaux pays (le Bénin, Djibouti, la Guinée-Bissau, le Lesotho et la Mauritanie) ont rejoint l'indice, portant le total à 158 nations totalisant 99 % de la population mondiale.
Pour en savoir plus et consulter le classement dans son intégralité, vous pouvez vous rendre sur : http://www.visionofhumanity.org/gpi-data/#/2012/scor/JP/detail
Emblème de ville candidate