Tokyo 2020 fête l'ouverture d'un nouveau gratte-ciel futuriste avec ses supporters

Des athlètes olympiques et des membres du Comité de candidature de Tokyo 2020 se sont réunis aujourd'hui lors de l'inauguration d'un nouveau gratte-ciel futuriste dans l'espoir que leur capitale devienne ville candidate. De nombreux supporters passionnés ont participé à l'événement et ont pu rencontrer et photographier les athlètes olympiques démontrant à merveille la proximité de la communauté sportive japonaise et son soutien sans faille à Tokyo 2020. Beaucoup de fans ont exprimé leur souhait de voir Tokyo devenir ville candidate en écrivant des messages d'encouragement sur des cartes en forme de fleurs de cerisier, l'emblème du Japon qui a inspiré le logo de Tokyo 2020.

Ai Shibata a déclaré : « J'ai écrit "Que toutes les voix du Japon ne fassent plus qu'une. En route vers les Jeux Olympiques de Tokyo ! " sur ma carte. Quand j'étais encore une athlète, j'étais focalisée sur ma préparation pour les Jeux, je n'avais aucune idée de comment cet événement était organisé. Après ma retraite sportive, j'ai participé à de nombreuses activités et j'ai compris à quel point le soutien de la population de la ville hôte était important.
Il y a bien sûr plusieurs facteurs qui jouent dans l'attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques, comme le Village Olympique par exemple, mais l'enthousiasme de la population reste primordial. Je veux voir le Japon se rassembler derrière cet objectif d'organiser les Jeux une nouvelle fois, avec le soutien des habitants de Tokyo et de tout le pays. »

Le Comité International Olympique (CIO) annoncera le nom des villes candidates à l'accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020 lors d'une conférence de presse dans la ville de Québec. C'est le jeudi 24 mai au matin, à 7h30 heure de Tokyo, que les Japonais sauront si leur capitale a été sélectionnée.

Cette tour remarquable, qui porte le nom de Shibuya Hikarie, deviendra un nouveau pôle de shopping, de gastronomie, d'affaires, de culture et de divertissement pour Tokyo. Ses 34 étages comprennent plus de 200 magasins, 26 restaurants, des galeries d'art, des bureaux et une salle de concert de 2 000 places. Situé à Shibuya, un quartier jeune et à la mode mondialement connu, l'Hikarie représente la haute technologie et les nouvelles infrastructures que Tokyo 2020 veut incorporer dans ses plans pour accueillir les Jeux de l'excellence et de l'innovation.

Les athlètes olympiques ont été très impressionnés par l'édifice. Il y avait parmi eux Ai Shibata, qui est devenue la première femme japonaise à obtenir une médaille d'or en natation à Athènes en 2004, Junichi Miyashita, nageur japonais aux Jeux de Pékin 2008, Mikako Kotani, nageuse synchronisée médaillée de bronze aux Jeux de Seoul en 1988, Kana Oyama, qui a participé au tournoi de volleyball à Athènes 2004, et Ikue Teshigawara, patineuse de vitesse qui a pris part à trois Olympiades consécutives.

Masato Mizuno, directeur général de Tokyo 2020, a dit : « L'intérêt du public pour Tokyo 2020 et le soutien qu'il nous apporte augmentent de jour en jour. Tout le pays attend la décision du CIO et espère que l'excellence technique de Tokyo sera reconnue et lui permettra de devenir ville candidate. Nous étions hier à exactement 500 jours de l'élection de la ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020 et nous avons cru que l'ouverture de ce fabuleux gratteciel était une belle opportunité de marquer cette étape. L'Hikarie est le nouveau symbole de la passion de Tokyo pour l'innovation, et j'espère qu'il nous servira aussi de porte-bonheur. »

L'édifice tout en verre était l'endroit idéal pour cet événement mais il n'est que le dernier exemple en date de la perpétuelle envie de renouveau de la capitale japonaise. Rien qu'au cours de la première moitié de cette année, la mégalopole a ouvert le Tokyo Gate Bridge, un gigantesque pont à poutres qui traverse le nord de la baie de Tokyo, et inaugurera en mai la spectaculaire Tokyo Sky Tree, plus haute tour du monde qui culmine à 634 mètres.
Image prise lors d'un événement

De gauche à droite : Ai Shibata, Junichi Miyashita, Mikako Kotani, Kana Oyama et Ikue Teshigawara