Taekwondo

Taekwondo

Image de Taekwondo

Sports Olympiques

Taekwondo

Vue d'ensemble

Surface de compétition : 8 m × 8 m (tapis en uréthane)
Temps de jeu : Trois rounds de deux minutes (intervalle : 1 minute)
Les concurrents portent un uniforme constitué d'une tenue qui se passe par dessus la tête, et d'équipements de protection pour la tête, la taille, etc. Le combat a lieu à un contre un.
Les combattants gagnent des points en donnant des coups de pieds et de poings au dessus de la taille de leurs adversaires.

Points clés

Chaque coup rapporte de un à quatre points. Les coups de pieds droits et arrières, et les autres gracieuses techniques rapportant un nombre élevé de points sont à ne pas manquer. La caractéristique principale de ce sport comprend un aspect ludique consistant à tromper l'adversaire avec des feintes pour contre-attaquer, et un aspect d'art martial, consistant à vaincre l'adversaire par des attaques adaptées. Les concurrents peuvent également gagner en mettant leur adversaires KO, ou par la disqualification de l'autre combattant si celui-ci commet une faute. Si un match est à égalité après trois rounds, un quatrième round sera disputé en tant que round du point en or.

Histoire

Le taekwondo a été déclaré art martial national de la Corée après la Seconde Guerre mondiale. Il est aujourd'hui devenu un sport international pratiqué par plus de 70 millions de personnes à travers le monde, avec 207 pays ayant rejoint la Fédération Mondiale de Taekwondo. Le taekwondo à fait ses débuts aux jeux olympiques en tant que sport de démonstration aux jeux de Séoul de 1988, et ceux de barcelone de 1992. Le sport est devenu discipline officielle lors des jeux de Sydney de 2000. Yoriko Okamoto a obtenu la médaille de bronze à ces jeux, attirant l'attention sur le Japon. Alors que Erika Kasahara a obtenu la septième place et Mayu Hamada, la cinquième place aux Jeux de Londres 2012, et bien que Hamada ait participé aux Jeux de Rio de Janeiro 2016, aucun athlète japonais n'a remporté de médaille. Hamada s'entraîne dur pour participer aux Jeux de Tokyo.

Extrait de la page Web du bureau de préparation des jeux olympiques et paralympiques de Tokyo de 2020 (tel qu'en janvier 2016).

Au 1 Décembre 2018

Sites de Compétitions

  • Makuhari Messe Hall A

Sports Olympiques

Sports Paralympiques