Projet des Médailles de Tokyo 2020 : vers un futur innovant pour tous

La collecte de petits appareils électroniques dans le cadre du Projet médaille Tokyo 2020 a été terminée le 31 mars 2019. Le design de la médaille a été annoncé à l’été 2019.

Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo (Tokyo 2020) a mené le « Projet des médailles de Tokyo 2020 » visant à collecter à travers tout le Japon de petits appareils électroniques comme des téléphones portables usagés pour produire les médailles des Jeux Olympiques et Paralympiques. 

Au cours des deux années écoulées entre avril 2017 et mars 2019, 100 % des métaux nécessaires pour fabriquer environ 5 000 médailles d’or, d’argent et de bronze ont été extraits de petits appareils électroniques qui ont été apportés des Japonais à travers tout le pays. Chaque médaille remise à un athlète lors des Jeux de Tokyo 2020 a été fabriquée à partir de métaux recyclés. Nous remercions tout le monde d’avoir coopéré dans le cadre de ce projet. Nous espérons que notre projet consistant à recycler de petits appareils électroniques grand public ainsi que nos efforts pour contribuer à une société durable et respectueuse de l’environnement constitueront l’héritage des Jeux de Tokyo 2020. 

Le « Projet des médailles Tokyo 2020 » est un « Programme officiel de participation au niveau national pour Tokyo 2020 ».

Résultat du projet

Le projet en chiffres

Période de collecte

  • Du 1er avril 2017 au 31 mars 2019

Quantité d’appareils collectés

  • Quantité collectée par les autorités municipales dans tout le Japon (petits appareils électroniques usagés, parmi lesquels des téléphones portables) : environ 78 985 tonnes 
  • Quantité collectée par les magasins NTT Docomo à travers tout le Japon (téléphones portables usagés uniquement) : environ 6,21 millions de téléphones portables usagés

Quantité totale de métaux collectée

  • Or : environ 32 kg 
  • Argent : environ 3 500 kg 
  • Bronze : environ 2 200 kg

Municipalités participantes

  • 1 621 municipalités 
  • Sur les 1 741 arrondissements, villes, bourgs et villages du pays, plus de 90 % ont participé au projet.

De la collecte à la fonderie 

Les petits appareils électroniques donnés par les Japonais à travers tout le pays ont été classés et démontés par des sous-traitants agréés, conformément à la loi gouvernementale sur la promotion du recyclage des petits équipements électriques et électroniques usagés. Les médailles sont ensuite produites une fois que les éléments en or, en argent et en bronze ont été extraits par les sous-traitants chargés de la fonderie des métaux.

Les initiatives réalisées

Depuis le lancement du projet en avril, les athlètes et les étudiants des universités partenaires ainsi que les membres du public ont collaboré au programme en collectant des petits appareils électroniques.