Contrôle du dopage lors des Jeux

Qu'est-ce qu'un contrôle du dopage ?

Le contrôle du dopage consiste à collecter des échantillons auprès d'un sportif, à les analyser pour déterminer s'ils contiennent une substance interdite et/ou à détecter l'usage d'une méthode interdite, à prendre des mesures en fonction du résultat de l'analyse (« gestion des résultats ») et toutes les autres procédures connexes.

Il existe deux types de contrôles : les contrôles en compétition et les contrôles hors compétition. Les tests en compétition se rapportent à une période commençant douze heures avant une compétition à laquelle l'athlète doit participer et se terminant à la fin de cette compétition et du processus de collecte des échantillons lié à cette compétition. Les contrôles hors compétition ont lieu sur toute la période qui ne fait pas partie de la période en compétition.

Lors des Jeux de Tokyo 2020, le comité d'organisation de Tokyo 2020 se chargera d'effectuer les contrôles et confiera l'analyse des échantillons à un laboratoire accrédité par l'AMA. Le Comité International Olympique et le Comité International Paralympique (les instances dirigeantes respectives des Jeux Olympiques et des Jeux Paralympiques) appliqueront les procédures de « gestion des résultats ».
Le CIO délègue le processus de gestion des résultats au Tribunal arbitral du sport (TAS).

Procédures de contrôle

Un échantillon d'urine et/ou de sang sera prélevé sur un athlète. Lorsqu'un échantillon d'urine est demandé, l'athlète prélèvera l'échantillon lui-même. Cependant, pour s'assurer que l'échantillon provient du corps de l'athlète et qu'aucune autre pratique malhonnête n'a été commise, un spécialiste du même sexe que l'athlète sera présent lors de la production de l'échantillon.
Les procédures de contrôle du dopage sont expliquées dans cette vidéo.

Procédures de contrôle (en anglais)(Ouverture d'une fenêtre séparée)

Personnel chargé de la collecte des échantillons

Un agent de contrôle du dopage (ACD) est un expert mandaté. Lorsque des échantillons de sang doivent être recueillis, ils le sont par un spécialiste appelé agent de prélèvement sanguin (APS), qui possède des compétences en phlébotomie reconnues par des autorités publiques et qui est dûment formé.

Une escorte (ou « chaperon ») informera l'athlète sélectionné pour le contrôle du dopage et surveillera toutes les activités que ce dernier entreprendra jusqu'au processus de collecte de l'échantillon. Aux Jeux de Tokyo 2020, des volontaires joueront le rôle d'escorte.

Bien qu'il ne faille aucune compétence spécifique pour devenir escorte, l'ACD et l'APS doivent suivre des séminaires et des sessions de formation dispensés par la JADA et obtenir une accréditation.