Yohei Yamamoto : L'homme derrière la flamme Olympique

La flamme olympique est un symbole important du mouvement olympique.

Il y a cependant un aspect très singulier qui ne peut être oublié : la flamme doit rester allumée !

YAMAMOTO Yohei est ingénieur et fait partie de l'équipe de production chargée du mécanisme de combustion, un dispositif qui assure que la flamme reste vive et flamboyante pendant son voyage de la Grèce au Japon, et tout au long du relais de la flamme olympique au Japon.

« Nous étions ici en Grèce pour amener la flamme olympique de l'Antiquité à Athènes et au Japon. C'est un honneur de préserver la flamme », a-t-il expliqué à Tokyo2020.org.

Pour lui, voir la flamme allumée et amenée avec succès au Japon est une grande réussite : « Nous travaillons sur le dispositif de flamme depuis longtemps, je sens que nos rêves sont enfin devenus réalité », dit-il.

La lanterne du relais de la flamme Olympique pendant le vol de la Grèce au Japon
La lanterne du relais de la flamme Olympique pendant le vol de la Grèce au Japon
Tokyo 2020

Cependant, il y a toujours un risque que le dispositif ne fonctionne pas, que la flamme ne s'allume pas ou qu'elle s'éteigne complètement à un moment donné du voyage. Heureusement, cela ne s'est pas produit lors de la cérémonie en Grèce, au grand soulagement de Yamamoto.

« Quand j'ai vu la flamme Olympique avec le premier relayeur, pour être honnête, j'étais si nerveux mais si content, c'était une sorte de sentiments mitigés », ajoute-t-il.

Maintenant que la flamme est arrivée sans encombre au Japon, elle va poursuivre son voyage partout dans le pays. La flamme olympique sera exposée à différents endroits dans la région de Tohoku, afin de promouvoir un message de paix et d'espoir dans les zones les plus touchées par le tremblement de terre et le tsunami de 2011 dans le Grand Est du Japon.

« Notre première mission est d'amener la flamme en toute sécurité au Japon. Nous apporterons la lumière aux personnes qui ont été touchées par l'énorme tremblement de terre de 2011. Nous espérons pouvoir apporter l'espoir qui est loin du Japon et apportera un grand sourire aux habitants du Japon ».