Korakaki, une porteuse de la flamme dans l'histoire

12 mars 2020 : La première porteuse de la flamme Anna Korakaki reçoit la torche lors de la cérémonie d’allumage de la flamme à Olympie, en Grèce.
12 mars 2020 : La première porteuse de la flamme Anna Korakaki reçoit la torche lors de la cérémonie d’allumage de la flamme à Olympie, en Grèce.

Lors de la cérémonie d'allumage de la flamme, qui s'est déroulée dans l'Olympie antique le 12 mars, la première porteuse de la flamme était la Grecque Anna Korakaki, médaillée d'or en tir à Rio 2016.

« C'est tellement difficile de décrire ce que je ressens. Je n'arrive pas à être précise, je n'ai pas de mots. J'ai très, très émue. Cela me donne l'opportunité de remercier de nouveau le Comité National Olympique de m'avoir choisi. C'est un grand honneur pour moi. C'était une expérience inoubliable, un moment dont je me souviendrai toute ma vie » a-t-elle confié à Tokyo2020.org.

En portant la flamme ce 12 mars, elle est devenue la première femme à démarrer un relais de la flamme olympique. Elle a ensuite transmis la flamme à la marathonienne japonaise MIZUKI Noguchi pour continuer le périple de la flamme jusqu'au Japon. C'était un moment historique, et Anna Korakaki estime que c'est un nouveau pas de franchi pour favoriser l'égalité des sexes.

C'est un grand honneur pour moi

Une expérience inoubliable, un moment dont je me souviendrai toute ma vie

« C'est en train de changer, on le voit tous les jours dans le sport. D'ailleurs dans mon sport, le tir, nous avons une nouvelle discipline olympique que vous verrez à Tokyo 2020 : l'épreuve par équipe mixte. Un homme et une femme du même pays tirent ensemble. Le résultat est une combinaison de tous les tirs » a-t-elle expliqué.

Le relais de la flamme olympique a donc démarré et environ 10 000 porteurs de la flamme se passeront le relais à travers le Japon dans les prochains mois. Chacun d'eux se sentira aussi chanceux qu'Anna Korakaki, toujours submergée par ses émotions : « C'est très fort. Je n'oublierai jamais ce moment et je me sens très privilégiée d'avoir accompli cela et de faire partie de cette événement » a-t-elle conclu en souriant.