Van der Poel rêve toujours de l’or olympique en VTT

Glasgow, ÉCOSSE - 7 août 2018 : Le Néerlandais Mathieu Van Der Poel lors des Championnats d’Europe de VTT cross-country 2018.
Glasgow, ÉCOSSE - 7 août 2018 : Le Néerlandais Mathieu Van Der Poel lors des Championnats d’Europe de VTT cross-country 2018.

Le Néerlandais excelle partout. Après avoir épaté sur route en fin de saison 2020, il survole la saison de cyclo-cross et rêve de Tokyo en VTT.

Malgré le report des Jeux, une saison sur route condensée et un nouvel agenda, les objectifs restent les même pour la star multi-tâche néerlandaise : remporter l’or aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Mais si Mathieu Van der Poel est aujourd’hui sous les projecteurs en cyclo-cross, discipline non olympique alternant les routes goudronnées et le chemins en nature, avec deux victoires en quatre courses disputées pour la Coupe du monde 2020-2021, c’est en VTT que le coureur cycliste de 25 ans tentera de décrocher le graal de tout sportif.

Une discipline qu’il connaît bien pour avoir terminé deuxième du classement général de la Coupe du monde 2018 et médaille de bronze au Mondial de la même année. Deux compétitions remportées par la légende du VTT Nino Schurter, également champion olympique en titre qui tentera de remporter une deuxième sacre sur le parcours d’Izu, situé dans la préfecture de Shizuoka, à environ 200 km de Tokyo.

Van der Poel dans le sillage de Nino Schurter en 2019

« Le rêve et l’espoir d’une médaille d’or olympique ne s’est certainement pas envolé, mais ce sera bien plus compliqué », a prévenu Van der Poel au média belge Sporza.

« Le report des Jeux est un désavantage pour moi. L’année dernière, j’étais là où je voulais et j’étais prêt pour les Jeux. J’ai couru quasiment toutes les étapes de Coupe du monde […] et je me sentais bien sur mon vélo. »

Lors de la saison 2019 de la Coupe du monde de VTT, qui s’est déroulée de mai à septembre, Van der Poel a remporté deux étapes et terminé une nouvelle fois deuxième du classement général, toujours derrière le Suisse Nino Schurter. Mais en 2020, le Néerlandais n’a pas pu participer à la Coupe du monde de VTT, ni aux Championnats du monde (7-11 octobre), remportés par le Français Jordan Sarrou. Il était occupé sur la route, où son grand-père français Raymond Poulidor avait brillé et enchanté les foules (cinq fois 3e et trois fois 2e du Tour de France, Poupou est connu comme l'éternel deuxième dans l'histoire du cyclisme).

Pas de VTT en 2020 pour Van der Poel

La Coupe du monde s'est tenue sur deux étapes seulement cette saison (les 1er et 4 octobre, à cause de la pandémie de COVID-19). Mais cette période coïncidait avec la fin de la saison sur route, où Van der Poel était engagé avec son équipe Alpecin-Fenix. Il a même remporté le Tour des Flandres 2020, le 18 octobre, après un duel épique avec son rival belge Wout Van Aert. Lui aussi est engagé en Coupe du monde de cyclo-cross, et a annoncé vouloir aller aux Jeux de Tokyo 2020 pour participer aux deux épreuves sur route, la course en ligne et le contre-la-montre.

« Une année est désormais passée et je ne suis presque pas monté sur un VTT. C’est toujours un véritable point d’interrogation », explique cependant Van der Poel.

La saison de cyclo-cross 2021 se conclura avec les Championnats du monde le 31 janvier à Ostende en Belgique, où il tentera de conquérir un quatrième titre après 2015, 2019 et 2020. Ensuite, MVDP devrait participer à « deux ou trois » manches de Coupe du monde de VTT pour « remporter des points et limiter la casse », comme il l’a récemment annoncé au média néerlandais WielerFlits.

Audenarde, BELGIQUE - 18 octobre 2020 : Mathieu Van Der Poel montre sa joie après sa victoire au Tour des Flandres 2020.
Audenarde, BELGIQUE - 18 octobre 2020 : Mathieu Van Der Poel montre sa joie après sa victoire au Tour des Flandres 2020.
Photo de Luc Claessen/Getty Images/UCI

« Mon choix de cœur, les Jeux »

Mais un autre challenge se présentera ensuite sur la route de Van der Poel. Il est engagé avec sa formation Alpecin-Fenix, où il occupe un rôle majeur dans les courses sur route. Et notamment sur le Tour de France 2021 dont l’arrivée est prévue sur les Champs-Élysées le 18 juillet, 8 jours seulement avant l’épreuve de VTT des Jeux de Tokyo 2020. Mais s’il a confié à Sporza qu’il fera son choix en consultation avec son équipe, son cœur penche clairement d’un côté.

« Ce sera un casse-tête de toute façon. Je n'en ai pas encore parlé à l'équipe mais si je laisse parler mon cœur, alors je choisis les Jeux », a-t-il déclaré à WielerFlits. C'est quelque chose sur lequel je travaille depuis longtemps. De plus, les Jeux n'ont lieu que tous les quatre ans alors que le Tour a lieu chaque année. C'est une décision compliquée, même si ce n'est pas un choix difficile pour moi, tellement être champion olympique est spécial. »