Tout ce que vous devez savoir sur l’athlétisme à Tokyo 2020

L’Américain Noah Lyles célèbre sa première place à l'arrivée du relais 4x100 m masculin lors des 17e Championnats du monde d'athlétisme de l'IAAF à Doha en 2019.
L’Américain Noah Lyles célèbre sa première place à l'arrivée du relais 4x100 m masculin lors des 17e Championnats du monde d'athlétisme de l'IAAF à Doha en 2019.

Ne manquez pas l'un des événements les plus attendus du programme olympique. Découvrez qui seront les principaux athlètes à suivre en 2021, quand et où auront lieux les épreuves d’athlétisme, et bien plus encore.

L’athlétisme est l’un des sport les plus suivis des Jeux Olympiques.

Pour la première fois depuis les quatre dernières éditions olympiques, les JO se feront sans Usain Bolt. Mais le sprint sera tout de même l’un des plus gros événements de ces Jeux.

Les épreuves d’athlétisme seront réparties sur 16 sessions au Stade olympique de Tokyo, tandis que les épreuves de marathon et de marche se dérouleront à Sapporo, sur l'île d'Hokkaido, au nord du Japon.

Dans ce guide, nous vous présentons les athlètes qui devraient briller sur le Stade olympique et le programme des compétitions.

Une Minute, Un Sport | Athlétisme Piste
01:23

"Une Minute, Un Sport" vous fera découvrir les règles et les meilleurs moments de l'Athlétisme en Piste en une minute.

Le top des athlètes à Tokyo 2020

Pour la première fois de Athènes 2004, Usain Bolt ne sera pas au départ des courses de 100 m et de 200 m.

Le Jamaïcain, considéré comme l’un des plus grands sprinteurs de tout les temps, à remporté l’or consécutivement à Beijing 2008, Londres 2012 et Rio 2016. Un record toujours inégalé.

En l’absence de la légende de la piste, ils seront nombreux parmi les hommes les plus rapide de la planète à tenter de marcher sur ses traces.

Avec la suspension du champion du monde Christian Coleman, c’est l’actuel champion du monde de 200 m, l’Américain Noah Lyles qui fait figure de grand favori du sprint masculin.

Athlètes à suivre - Tokyo 2020 | Noah Lyles
08:14

Il a la vitesse, la personnalité et le charme pour être la prochaine grande star du sprint dans l'histoire de l'athlétisme. Il veut être grand, pas simplement bon. Tokyo n'est que le début de quelque chose d'unique.

Son compatriote Justin Gatlin qui disputera ses cinquièmes Jeux, est prêt sa dernière danse olympique.

Comme Bolt, Gatlin, quintuple médaillé olympique, a débuté sa carrière de sprinteur en 2001. Les deux hommes n’ont cessé de s’affronter depuis Athènes 2004.

Le Sud-Africain Wayde van Niekerk, de retour après une longue blessure juste après avoir remporté l’or sur 400 m à Rio 2016, devrait également briller sur la piste.

L’une des grosses sensations de ces Jeux sera également le 400 m haies avec Karsten Warholm , en pleine forme, qui vise le titre olympique après la meilleure saison de sa vie. Il a notamment réalisé la deuxième meilleure performance de tous les temps sur la distance en 46 s 87.

Les sprints féminins devraient également présenter un plateau de haut niveau avec les doubles championnes olympiques jamaïcaines Shelly-Ann Fraser-Pryce et Elaine Thompson-Herah, ainsi que la superstar de l'athlétisme des Bahamas, Shaunae Miller-Uibo.

Miller-Uibo visera la couronne du 200 m et tentera de conserver son titre olympique sur 400 m.

Les coureurs d’Afrique de l’Est devraient dominer sans grandes surprises les épreuves de demi-fond et de fond.

La présence du double recordman du monde Joshua Cheptegei devrait pimenter les courses des 5 000 et 10 000 m.

L’Ougandais espère être l’homme qui ramènera ces deux titres olympiques en Afrique de l'Est après que le Britannique Mo Farah n’ait mi fin au règne éthiopien et kényan sur ces distances.

Le Britannique Mo Farah, qui a réalisé le « double-doublé » à Londres 2012 et Rio 2016, entend défendre sa couronne du 10 000 m.

La coureuse néerlandaise d'origine éthiopienne Sifan Hasan ainsi que la médaillée d'or du 1 500 m à Rio, Faith Kipyegon , ont toutes deux été constantes ces dernières saisons et sont prêtes à se battre pour les titres olympiques.

Hymne national : le meilleur du Kenya à Rio
01:04

Tous les grands moments olympiques du Kenya, accompagnés de l'hymne national.

Le marathonien le plus rapide au monde et champion olympique en titre Eliud Kipchoge tentera de rejoindre Abebe Bikila (1960 et 1964) et Waldemar Cierpinski (1976 et 1980) dans le cercle très privé des doubles champions olympiques sur marathon.

Sa compatriote Brigid Kosgei , la recordwoman du marathon en 2 h 14 min 04, qui a remporté le marathon de Londres en 2020, disputera ses premiers Jeux Olympiques avec le statut de grande favorite du marathon dames.

Sur les concours, Armand « Mondo » Duplantis et Yulimar Rojas, les deux athlètes l’année 2020, sont en grande forme leurs yeux sont rivés sur leur première médaille d’or olympique.

Côté français, le champion olympique de Londres 2012 Renaud Lavillenie ira se confronter à son pote Mondo sur le concours de perche, tout comme son frère Valentin. Le recordman du monde de 50 km marche Yohann Diniz sera également de la partie pour tenter de décrocher son premier titre olympique. Dans les grands espoirs de podium olympique français, le décathlonien recordman du monde Kévin Mayer devrait lui aussi partir en quête de sa première médaille d'or olympique à Tokyo 2020. La médaillée d'argent de Rio 2016 en lancer du disque Mélina Robert-Michon tentera quant à elle de décrocher l'or pour sa sixième participation olympique.

Calendrier de l’athlétisme à Tokyo 2020

Les épreuves d’athlétisme auront lieu du 30 juillet au 8 août, avec deux Golden Sunday (Dimanche en or) : le 1er août avec la finale du 100 m masculin et le 8 août, jour du marathon masculin.

De plus, l'athlétisme se déroulera sur deux Super Saturday (Super samedi) : le samedi 31 juillet avec la finale du 100 m féminin et le 7 août où les médailles trouveront de nouveaux propriétaires dans plusieurs épreuves comme le marathon féminin et le 50 km marche homme.

Voir le calendrier complet

Comment tout a commencé pour la sensation de la perche Mondo Duplantis
01:42

Âgé de 18 ans, Mondo Duplantis a franchi 6,05m et est devenu le plus jeune athlète de l’histoire à remporter les Championnats d’Europe.

Format des épreuves d’athlétisme à Tokyo 2020

Les épreuves et concours qui auront lieux sur ces 10 jours de compétition sont les mêmes que les années précédentes à l’exception de l’introduction du relais 4x400 m mixte qui se déroulera le 31 juillet.

Les séries du 3 000 m steeple masculin donneront le coup d’envoi du programme d’athlétisme le 30 juillet, tandis que le marathon masculin le clôturera le dimanche 8 août.

Et pour la première fois, les remises des médailles des marathons féminin et masculin se dérouleront pendant la cérémonie de clôture des Jeux.

Où se dérouleront les épreuves d’athlétisme de Tokyo 2020

Le Stade olympique

Le nouveau Stade olympique a été inauguré en décembre 2019, en remplacement du Stade national de Tokyo de 1964.

Il accueillera les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux de Tokyo 2020, ainsi que les épreuves d'athlétisme et de football.

La capacité du stade est de 68 000 places.

En savoir plus sur le Stade Olympique

Le Sapporo Odori Park

Le Sapporo Odori Park accueillera les épreuves de marathons et de marche.

Situé en plein centre de Sapporo, le parc fait environ 1,5 km de long et couvre une surface de 7,8 hectares.

En savoir plus sur le Sapporo Odori Park

Par Olympic Channel.