Tout ce qu'il faut savoir sur Roland Garros 2020

Paris, FRANCE - 9 juin 2019 : L’Espagnol Rafael Nadal pose avec son trophée de Roland Garros 2019, après la finale du tournoi remportée contre l’Autrichien Dominic Thiem.
Paris, FRANCE - 9 juin 2019 : L’Espagnol Rafael Nadal pose avec son trophée de Roland Garros 2019, après la finale du tournoi remportée contre l’Autrichien Dominic Thiem.

Initialement prévu du 24 mai au 7 juin, le tournoi de Roland Garros débutera finalement lundi 27 septembre pour deux semaines. Tokyo 2020 vous dévoile tout ce qu'il faut savoir sur ce troisième  Grand Chelem de la saison où les meilleurs joueurs mondiaux seront présents.

Rafael Nadal pour un 13e titre à Roland Garros

Contrairement à l'US Open 2020 (31 août 13 septembre), Rafael Nadal sera présent sur la terre battue parisienne et pourra défendre son titre. Le double champion olympique espagnol tentera de conquérir un 13e titre à Roland-Garros.

Mais le Taureau de Manacor devra faire face à une concurrence de haute volée. D'autant que cette semaine, Nadal s'est incliné en quart de finale du tournoi de Rome face à Diego Schwartzman, qui restait sur un 0-9 face au Majorquin jusque-là. Loin de se chercher des excuses, l'Espagnol s'est borné à penser positif.

« Je sais ce que je dois faire. Je vais continuer à travailler et m'entraîner avec l'attitude adéquate pour me donner une chance d'être prêt. »

Parmi les concurrents très sérieux, le tout nouveau vainqueur de l'US Open 2020 Dominique Thiem. Depuis 2016, Nadal, Djokovic et Federer se partageaient tous les titres du Grand Chelem et le tennisman de 27 ans voudra de nouveau marquer l'histoire, sur sa surface préférée cette fois-ci. Il reste sur deux finales perdues à Roland Garros (2018 et 2019) contre le maitre des lieux.

Mais l'Autrichien aura fort à faire d'entrée de jeu, puisqu'il affrontera le redoutable Marin Cilic au premier tour, finaliste de Wimbledon et l'Open d'Australie par le passé. Même chose pour Stan Wawrinka : le Suisse vainqueur sur la terre parisienne en 2015, aura le plaisir d'affronter un certain Andy Murray au premier tour...

Roger Federer est quant à lui absent, toujours en convalescence d'une blessure au genou, mais le numéro 1 mondial Novak Djokovic sera présent pour tenter de remporter un deuxième titre à Paris, trois semaines après sa disqualification de l'US Open pour avoir involontairement lancé une balle sur une juge arbitre.

Serena Williams pour un 24e titre du Grand Chelem

Chez les femmes, la tenante du titre et numéro 1 mondiale Ashleigh Barty ne pourra pas défendre son titre. L'Australienne de 24 ans a expliqué préférer ne pas se déplacer en raison du COVID-19 et d'une préparation perturbée. La vainqueur de l'US Open 2020 Naomi Osaka ne sera pas non plus présente. La Japonaise de 22 ans souffre d’une blessure à la cuisse.

La numéro 2 mondiale Simona Halep se positionne donc en favorite pour remporter le titre. La Roumaine tentera de glaner un deuxième titre à Roland Garros après celui de 2018. Vainqueur à Rome, elle pourrait également récupérer sa place de numéro 1 mondiale.

« Ça serait incroyable de reprendre cette place de numéro 1, mais c’est encore loin. Je ne pense pas encore à gagner à Roland, le tournoi n’a même pas commencé ! Mais je suis là, je donnerai mon meilleur et je rêve de ça, c’est sur », a-t-elle déclaré à la WTA.

Serena Williams, triple championne olympique et sept fois victorieuse à Paris, sera également de la partie pour remporter un 24e titre du Grand Chelem. La Biélorusse Victoria Azarenka, qui a battu Williams en demi-finale à Flushing Meadows, est aussi une candidate sérieuse au titre.

Les Français pour rassurer

Après une défaite en 16e de finale du Masters 1000 de Rome le 17 septembre dernier, Gaël Monfils sera le Français le mieux classé du tournoi. Neuvième mondial, le joueur de 34 ans, qui avait atteint la demi-finale en 2008, voudra se rassurer sur les courts d'Auteuil après s'être fait une frayeur en se bloquant la cheville à Hambourg il y a quelques jours.

Lui qui a fait l'impasse sur la tournée américaine et repris le jeu il y a peu, a besoin de rythme et comme tout le monde, est dans l'incertitude comme il le déclarait au Parisien. « J'essaie de me concentrer sur le principal, mon jeu. Ce qui compte c'est la performance, il faut rester focalisé dessus. (...) Ça va forcément être un Roland-Garros différent, avec un peu de spectateurs, un nouveau terrain, ça va jouer le soir, les dates ont changé… Et tout le monde se demande comment le temps va être ».

Benoit Paire, 24e mondial sera comme toujours imprévisible. Après une période de quarantaine observée à New-York pendant l'US Open, en raison d'un test positif au COVID-19, il a perdu d'entrée à Rome au sortir d'un non match (6-2, 6-1).

Gilles Simon (54e) et Jérémy Chardy (63e) chercheront quant à eux des sensations sur terre battue après avoir été éliminés en qualifications pour le Masters 1000 de Rome.

Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille ont quant à eux déclaré forfait, tous deux n'étant pas rétablis de blessure.

View this post on Instagram

Never change, @iamgaelmonfils!

A post shared by Tennis TV (@tennistv) on

Cornet voudra poursuivre sur sa lancée

Après un joli parcours à l'US Open et une élimination en huitièmes de finale, Alizé Cornet espère faire un bon retour sur les terres parisiennes. La 51e joueuse mondiale avait atteint les huitièmes de finale à deux reprises. En 2017 elle avait perdu contre sa compatriote Carolina Garcia, qui sera également l'une des meilleures françaises du tournoi.

La 45e joueuse mondiale tentera de réitérer une belle performance après avoir perdu au second tour de l'US Open contre la Tunisienne Ons Jabeur. Mais la tâche sera délicate dès le premier tour pour Caro, qui affrontera l’Estonienne Anett Kontaveit, 21e joueuse mondiale et tête de série numéro 17.

Kristina Mladenovic, qui occupe le 44e rang mondial, voudra quant à elle se rassurer après une reprise de la saison 2020 compliquée et une élimination au second tour de l'US Open en trois sets (6-1, 6-7, 0-6) face à Varvara Gracheva.

Une jauge limitée

En raison de la situation sanitaire en France, l'organisation du tournoi a diminué le nombre de spectateurs autorisés. Initialement prévue à 11 500 spectateurs, la jauge a d'abord été réduite à 5000 spectateurs par jour sur l'ensemble du site, et finalement à 1000 spectateurs par jour en milieu de semaine.

L'US Open 2020 était quant à lui organisé à huis clos.

Un tournoi « exemplaire et exceptionnel »

Jean-François Vilotte, directeur général de Roland Garros, a déclaré sur le site du tournoi vouloir une organisation irréprochable, en période de crise sanitaire.

« Ce que nous voulons donner à voir, c’est la possibilité d’une vie sportive, d’une vie sociale, d’interrelations, dans le strict respect des normes sanitaires. Nous voulons à tous points de vue que ce soit un tournoi exemplaire et exceptionnel. Cette exemplarité du tournoi vise également à démontrer que la vie économique peut reprendre, évidemment à certaines conditions et dans le respect de certaines contraintes. »