Tournoi Alexis Vastine : Samuel Kistohurry et Émilie Sonvico remportent l’or

Lodnres, ANGLETERRE - 6 avril 2017 : Le Français Samuel Kistohurry (gants bleus) contre le Britannique Peter McGrail lors des World Series of Boxing 2017.
Lodnres, ANGLETERRE - 6 avril 2017 : Le Français Samuel Kistohurry (gants bleus) contre le Britannique Peter McGrail lors des World Series of Boxing 2017.

La première édition du tournoi international Alexis Vastine s’est déroulée à La Chapelle-sur-Erdre du 27 au 30 octobre dans des conditions sanitaires strictes, et les Français se sont illustrés. Samuel Kistohurry, déjà qualifié pour Tokyo 2020 a remporté sa catégorie des -57 kg, tout comme Émilie Sonvico chez les -69 kg. 

Pour lancer une première édition d’un tournoi international, la période est délicate. Mais les organisateurs du tournoi international Alexis Vastine ont brillamment relevé le défi, accueillant près de 70 boxeurs de 12 pays différents à l’hôtel Westotel de La Chapelle-sur-Erdre, en périphérie de Nantes. Organisation, athlètes et encadrants étaient tous réunis au sein de cet établissement, qui « permettait d’héberger les participants et d’organiser le tournoi dans un seul et même lieu », comme l’expliquait la fédération française de boxe.

Les mesures sanitaires ont été respectées et le tournoi, créé en hommage à Alexis Vastine, boxeur français médaillé de bronze à Beijing 2008 tragiquement décédé dans un accident d’hélicoptère en 2015 alors qu’il participait au tournage d’une émission de télévision en Argentine, a pu se dérouler comme prévu.

Samuel Kistohurry confirme

De grands noms de la boxe internationale étaient présents lors de ces trois jours de compétition comme le Français Samuel Kistohurry (-57 kg), qualifié pour Tokyo 2020 au tournoi de qualification olympique de Londres en mars 2020 juste avant qu’il ne soit interrompu en raison de la pandémie de COVID-19, Amit Panghal (-52 kg), boxeur indien vice-champion du monde 2019 lui aussi qualifié pour les prochain JO.

Tous deux ont remporté leur catégorie et Samuel Kistohurry, qui venait à ce tournoi notamment pour engranger de la confiance en vue des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, a fait forte impression. À 25 ans, le boxeur de Pessac, dans le sud-ouest de la France, a remporté sa demi-finale contre le Français Selim Bouaita et sa finale contre l’Indien Kavinder Bisht, médaillé d’argent aux Championnats d’Asie 2019, sans perdre une reprise. Il a tenu à dédier sa victoire au regretté Alexis Vastine.

« Je sors vainqueur du premier tournoi international en hommage à Alexis Vastine. C’est avec honneur que je lui dédie ma médaille d’or. Ce tournoi m’a permis de me remettre en jambes », a-t-il déclaré sur son compte Instagram.

Après l’argent, l’or pour Émilie Sonvico

La Française Émilie Sonvico combattait chez les -69 kg et moins d’un mois après avoir remporté la médaille d’argent au Boxam de Valence, en Espagne (6-10 octobre), en perdant contre l’Américaine Oshae Jones, elle a remporté la médaille d’or. En finale, elle était opposée à la Polonaise Karolina Koszewska et le résultat était également sans contestation possible pour la boxeuse d’Uzès : 3-0. 

Sonvico avait remporté son premier combat au TQO de Londres avant que le tournoi a ne soit suspendu. Elle tentera de se qualifier lors du prochain tournoi de qualification olympique, prévu courant 2021, au côté de Maïva Hamadouche, qui a remporté le Boxam à Valence mais qui n’était pas présente à Nantes pour le tournois Alexis Vastine.

Hugo Grau impressionne 

Chez les -63 kg masculins, c’est le jeune boxeur français Hugo Grau qui s’est imposé en finale contre son compatriote et partenaire à l’INSEP Lounes Hamraoui. À 19 ans, c’est sa première médaille internationale chez les séniors. Il ne sera pas dans la sélection française pour le prochain TQO mais l’objectif de Paris 2024 est bien réel pour pour le Vendéen. 

« Tactiquement, j’ai rapidement pris le dessus. On a bien travaillé pendant le confinement et on a charbonné à l’INSEP », a-t-il déclaré au journal Ouest France

Mourad Aliev, qui tentera de se qualifier pout Tokyo 2020 au TQO, a quant à lui perdu en finale des +91 kg contre l’Américain Richard Torres Junior.