Thomas Bach estime que Tokyo2020 aura une quantité de public « raisonnable »

Le Président du CIO Thomas Bach le 16 novembre à Tokyo lors d'une conférence de presse.
Le Président du CIO Thomas Bach le 16 novembre à Tokyo lors d'une conférence de presse.

Grâce à l’organisation récente de compétitions, les organisateurs des Jeux ont convaincu le Président du CIO que des Jeux sûrs avec du public serait possible.

Un nombre raisonnable

Les organisateurs de Tokyo 2020 ont convaincu le Président du Comité International Olympique (CIO) Thomas Bach que les Jeux pourront se tenir de manière sécurisés, avec du public sur les sites de compétitions.

Lors de sa première visite au Japon depuis la pandémie globale de COVID-19, Thomas Bach a déclaré lundi 16 novembre que le pays a montré qu’il pouvait organiser des événements sportifs dans des conditions sanitaires saines au travers de l’organisation de compétitions récentes, lui laissant penser que les Jeux se dérouleront en présence de spectateurs.

« Nous évaluons un nombre raisonnable de spectateurs pour les Jeux », a-t-il confirmé lors de la conférence de presse suivant la première journée d’Etude du Projet des Jeux.

« Vous pouvez organiser des événements sportifs sûrs. Nous avons des exemples de ligues professionnelles, comme au baseball par exemple, avec des matchs joués avec des restrictions et des spectateurs, qui se sont très bien passés. »

« Bien sûr que nous voudrions tous avoir des Jeux avec des stades pleins. Mais la priorité absolue du CIO et du comité d’organisation a toujours été, et restera, d’offrir un environnement sûr, y compris pour les spectateurs.

Le Président du CIO Thomas Bach a rencontré la Gouverneure de Tokyo KOIKE Yuriko le 16 novembre 2020 à Tokyo.
Le Président du CIO Thomas Bach a rencontré la Gouverneure de Tokyo KOIKE Yuriko le 16 novembre 2020 à Tokyo.
Tokyo 2020 / Shugo TAKEMI

« Nous avons vu lors des événements tests qu’il est possible d’avoir des spectateurs tout en offrant un environnement sain », a ajouté Bach, deux semaines après que le stade de baseball de Yokohama a entièrement réouvert au public pour une série de matchs où les mesures anti-coronavirus ont été testées.

« Cela pourrait être une capacité complète dans le meilleur cas, ça pourrait être moins aussi en fonction de la situation. Il est trop tôt pour le dire. Mais je vous assure que la sécurité est notre priorité ».

Le CIO couvrira un éventuel vaccin

Le Président a également déclaré que si un vaccin était disponible à temps pour les Jeux (23 juillet – 8 août), le CIO paierait la note.

Un vaccin ne sera cependant pas obligatoire pour les participants étrangers aux Jeux, mais le CIO l’encouragera fortement, en signe de respect et de courtoisie pour le public japonais qui, selon de récents sondages, est inquiet quant à l’arrivée d’un grand nombre de visiteurs venus de l’étranger.

Plus tôt dans la journée, Bach a rencontré le Premier Ministre Suga Yoshihide et la Gouverneure de Tokyo Koike Yuriko, déclarant que le CIO est « parfaitement aligné » avec eux quant à la manière d’organiser ces Jeux.

Le Président du CIO a précisé qu’il ne mettra pas de date butoir pour l’organisation du protocole sanitaire, que les améliorations continueront avec le temps ainsi que les tests pour assurer la sécurité sanitaire des spectateurs, des athlètes et des officiels.

« Dans neuf mois, nous aurons encore plus de mesures pour lutter contre le COVID dans notre ‘trousse de secours’ », a-t-il dit. « On voit des développements tous les mois, toutes les semaines ».

« On peut aussi espérer qu’il y aura des vaccins d’ici là. On pourra alors ajouter ça dans notre ‘trousse de secours’ »

“Nous voulons convaincre le plus de participants étrangers possibles d’accepter de se faire vacciner. Si un vaccin est disponible, le CIO prendra en charge les coûts et alors nous pourrons coopérer avec les Comité Nationaux Olympiques, car nous considérons cet effort comme un respect de nos hôtes japonais ».

Nous voulons nous assurer que le plus de personnes possible se rendant au Japon pour les Jeux acceptent de se faire vacciner pour que les Japonais se sentent en confiance et protégés

Thomas Bach, Président du CIO

Le Président du CIO Thomas Bach a rencontré le Président de Tokyo 2020 MORI Yoshiro ainsi que le Président du Comité de coordination des Jeux Olympiques deTokyo 2020 John Coates.
Le Président du CIO Thomas Bach a rencontré le Président de Tokyo 2020 MORI Yoshiro ainsi que le Président du Comité de coordination des Jeux Olympiques deTokyo 2020 John Coates.
Tokyo 2020 / Shugo TAKEMI

Les meilleures preuves

Dans les semaines précédant la visite de Thomas Bach, le match de baseball entre DeNA BayStars et Hanshin Tigers au stade de Yokohama Stadium – un site de Tokyo 2020 pour le baseball/softball – a été entièrement ouvert aux fans, attirant quelque 27 000 spectateurs.

Le 8 novembre, le premier événement sportif majeur de l’ère COVID-19 s’est tenu à Tokyo : le meeting Amitié et Solidarité de gymnastique, qui a vu des athlètes américains, chinois, russes et japonais disputer une compétition de haut niveau.

Thomas Bach a dit que ce sont ces événements qui lui ont donné confiance quant à la capacité de Tokyo 2020 d’organiser des Jeux sûrs et qu’il avait été impressionné par la discipline du public pour suivre les mesures de lutte.

« Quand j’ai entendu les commentaires positifs de tous les gymnastes, en particulier Kohei Uchimura, j’ai été convaincu que cet événement organisé par le Président de la FIG Watanabe Morinori valait une note de 10 /10 », a précisé Bach.

Ma première impression c’est que le peuple japonais est le champion de la discipline. En comparant avec d’autres expériences que j’ai pu voir en Europe récemment, il y a une différence. Et c’est la discipline qui fait la différence. Je n’ai pas vu une seule personne ne pas respecter les règles. Pour moi, ce respect est fondamental.

Thomas Bach, Président du CIO

Par Olympic Channel.