La série de 10 ans d’invincibilité de Teddy Riner a pris fin 

Teddy Riner lors des Jeux Olympiques de Rio 2016, où il a remporté la médaille d’or.
Teddy Riner lors des Jeux Olympiques de Rio 2016, où il a remporté la médaille d’or.

Le double champion olympique de judo +100 kg a déclaré qu’il se concentrait uniquement sur les Jeux de Tokyo après avoir connu la défaite lors du Grand Slam de Paris.

Après 154 victoires et 10 ans d’invincibilité, le double champion olympique de judo Teddy Riner a finalement été battu. Le Français a été éliminé du Grand Slam de Paris par le Japonais Kokoro Kageura samedi 9 février. À seulement 24 ans, le médaillé d’or des derniers Championnats du monde par équipes mixtes avait déjà posé des problèmes au Français lors de leur premier combat au Brésil l’année dernière. 

Teddy Riner avait finalement eu raison de son adversaire après six minutes de golden score, et le temps réglementaire n’a une nouvelle fois pas suffi dans la capitale française. Mais cette année, c’est Kageura qui a pris Riner à revers après 40 secondes de golden score grâce à un uchi-mata-sukashi en contre pour obtenir un waza-ari décisif.

La dernière défaite de Teddy Riner remontait à septembre 2010 lors de la finale des Championnats du monde à Tokyo dans la catégorie Open contre le Japonais Takahashi Kazuhiko. Mais le champion français a déclaré que cette défaite était « presque un soulagement » dans sa préparation pour la quête d’un troisième titre olympique consécutif après avoir triomphé à Londres 2012 et Rio 2016.

Dans une vidéo postée sur Twitter, il s’est également exprimé avec ces mots : « Aujourd’hui, c’est un jour sans médaille. Ça fait bizarre mais ça fait partie du jeu. C’est aussi ça le sport, des victoires et des défaites. On va repartir au boulot, trouver pourquoi ça n’a pas marché et surtout rester concentré sur Tokyo. »

C’est très bien que ce soit arrivé aujourd’hui.

Cela me permettra de comprendre pourquoi et surtout d'arriver fin prêt le jour J à Tokyo.

Kageura marque l’histoire en gagnant contre Riner

Riner n’a pris part qu’à deux compétitions l'année dernière, remportant le Grand Prix de Montréal en juillet et le Grand Slam de Brasilia en octobre. Le Grand Slam de Paris faisait office de rentrée 2020 et dès son premier combat contre le Hongrois Richard Sipocz, il est apparu crispé mais il l’a tout de même emporté en bénéficiant de la disqualification de son adversaire après une troisième pénalité shido dans le golden score. L’athlète de 30 ans a également été poussé dans le temps additionnel lors du second tour contre l’Autrichien Stephan Hegyi, mais il l’a emporté par ippon. Puis c’était au tour de Kageura, qui avait déjà remporté le bronze lors du Grand Slam d’Osaka et du Master de Qingdao en 2019.

Sous la ferveur du public parisien scandant le nom de Teddy Riner, Kageura a d’abord tenté un mouvement de jambe dans les trente premières secondes du combat. Tandis que Riner était sur l’offensive pendant la majorité du combat, son jeune opposant japonais était loin d’être intimidé par la grande taille et la masse imposante du Français. Il a même tenté de placer une attaque à la fin du temps réglementaire. Le score était toujours vierge après les cinq minutes de combat, les deux judokas se sont alors opposés dans le golden score. Puis Kageura a senti une opportunité.

Le public a commencé à crier lorsque Riner a tenté un mouvement de jambe (uchi-mata) mais Kageura est parvenu à le mettre en échec en le contrant avec un mouvement de bras pour mettre le héros français sur le dos. Les acclamations se sont tues puis des applaudissements se sont finalement fait entendre après que l’arbitre ait désigné l’adversaire de Riner en tant que vainqueur, la première fois en une décennie.

Kageura a ensuite battu le Russe Inal Tasoev et le double médaille de bronze olympique brésilien Rafael Silva pour atteindre la finale. Mais il n’a pas pu se défaire du Néerlandais Henk Grol, également double médaillé de bronze olympique à Pékin 2008 et Londres 2012 en –100 kg, concédant un ippon et repartant avec la médaille d’argent.

La fin d’une des plus belles séries série de victoire de l’histoire du sport

Riner a dominé la catégorie des poids lourds lors des dernières années mais il n’a pas pu battre le record de la plus longue série de victoires en judo. Le champion olympique 1984 Yamashita Yasuhiro a été crédité de 203 victoires consécutives de 1977 à 1987, bien que les matchs nuls existaient encore à cette époque. Le champion olympique polonais d’Atlanta 1996 Pawel Nastula avait fait encore mieux de février 1994 à mars 1998 en enchaînant 312 victoires consécutives, mais il n’a pas pu maintenir sa domination lorsque les catégories de poids ont changé pour –100 kg.

La victoire de Kokoro Kageura peut être placée dans la même catégorie que l’exploit de Rulon Gardner contre Aleksandr Karelin, considéré comme l’un des plus grands succès dans une discipline olympique. Le lutteur russe Aleksandr Karelin a passé 13 ans sans connaître la défaite, remportant trois titres olympiques en lutte gréco-romaine au passage, avant de tomber face à l’Américain Rulon Gardner en finale des JO de Sydney 2000. Le Russe a immédiatement laissé ses chaussures sur le tapis, synonyme de retraite sportive.

Le jour où Rulon Gardnera surclassé le grand Aleksandr Karelin
01:48