Rose et Stenson au duel pour la première médaille olympique en golf depuis 112 ans

Le Suédois Henrik Stenson (à droite) félicite le Britannique Justin Rose après sa victoire aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Le Suédois Henrik Stenson (à droite) félicite le Britannique Justin Rose après sa victoire aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

L’histoire des Jeux Olympiques regorge de belles finales, dramatiques et émouvantes. Chaque semaine, revivez les finales les plus mémorables en vidéo. Aujourd’hui, nous revenons sur la lutte haletante pour l’or olympique en golf à Rio 2016.

Les données

  • Tournoi olympique de golf, Jeux Olympiques de Rio 2016
  • Parcours olympique de golf, 14 août 2016

Le contexte

Le quatrième et dernier jour du tournoi masculin de golf de Rio 2016 allait couronner le premier champion olympique en 112 ans. 

L’un des favoris pour la médaille d’or, le Britannique Justin Rose, menait au sortir du troisième jour de compétition, avec 12 coups sous le par. Le vainqueur de l’US Open 2013 est devenu au passage l’auteur du premier trou-en-un de l’histoire des Jeux Olympiques. 

Mais son ami suédois Henrik Stenson le talonnait de près, avec 11 coups sous le par, tandis que l’Australien Marcus Fraser était troisième avec -9.

Justin Rose réussit le premier trou en un de l'histoire des Jeux
01:05

Le moment historique

À l’issue du troisième trou, Justin Rose a perdu la main pour la première fois de la journée. Henrik Stenson était un coup devant lui, avec 15 coups sous le par. 

Mais Stenson a commencé à sentir des douleurs dans le dos, et il a du recevoir les soins d’un kinésithérapeute sur le parcours. 

Le Suédois n’a pas pu profiter de sa bonne dynamique et après le 14e trou, où il a réalisé un bogey, Rose l’a rejoint au score avec un par.

Les conséquences

Même si Stenson a produit un golf des grands jours jusqu’à la fin, il n’a pas pu suivre le rythme imposé par Rose. Le golfeur britannique a remporté l’or olympique avec 16 coups sous le par et son partenaire en Ryder’s Cup a remporté l’argent (-16).

« Lorsque je suis arrivé à Rio et que j’ai ressenti toute l’atmosphère des Jeux Olympiques, j’étais super excité », a déclaré Rose après sa victoire. « C’était une super bataille avec Henrik, un bon ami. Une victoire de classe mondiale. »

L’Américain Matt Kuchar a quant à lui été l’auteur d’un grand retour, remontant de la septième place à la troisième et remportant la médaille de bronze.

Un mois et demi plus tard, Stenson et Rose se sont réunis dans l’équipe européenne de la Ryder’s Cup, qui a perdu contre l’équipe américaine avec Matt Kuchar dans ses rangs.

Stenson a été nommé golfeur européen de l’année 2016, après sa victoire lors du British Open et sa médaille d’argent aux JO.

Au 31 août 2020, Rose est le second remplaçant de la Grande-Bretagne pour Tokyo 2020, tandis que Stenson est quasiment assuré de participer aux prochains Jeux en raison de sa 40e place au classement mondial. Ce sera en revanche très difficile pour Kuchar, devancé au classement par treize de ses compatriotes américains.

Si Rose parvient tout de même à se qualifier, il pourrait remporter une seconde médaille d’or olympique.

« Les Jeux Olympiques sont un immense cadeau dans ma carrière. J’en suis tellement fier et c’était super d’avoir fait partie de la compétition. L’opportunité d’y retourner serait énorme. »

« Les Jeux ont eu une grande résonance chez les fans. J’étais annoncé comme champion olympique pendant quatre ans et cela me faisait chaud au coeur à chaque fois que j’entendais cela. »

Golf masculin individuel, Stroke Play, Rio 2016
51:59