Retrouvailles entre spectateurs et gymnastes à la compétition internationale de gymnastique de Tokyo

Les équipes lors de la cérémonie d'ouverture de la rencontre amicale et solidaire le dimanche 8 novembre.
Les équipes lors de la cérémonie d'ouverture de la rencontre amicale et solidaire le dimanche 8 novembre.

Trente athlètes ont participé au premier événement sportif international organisé au Japon depuis le report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, devant un public de plus de 2000 spectateurs.

Trente gymnastes des États-Unis, de Russie, de Chine et du Japon, pays hôte, ont repris la compétition ce dimanche (8 novembre).

Organisé au stade national de Yogogi, un site qui accueillera des événements olympiques et paralympiques pendant les Jeux de Tokyo 2020, cette compétition sous le signe de l'amitié et de la solidarité était le premier événement sportif international à se dérouler au Japon depuis l'annonce du report de l'événement sportif.

L'événement, organisé par la Fédération internationale de gymnastique (FIG) avec le soutien de l'Association japonaise de gymnastique (JGA), fut un exemple d'amitié internationale.

« C'est une compétition remplie d'espoir. L'amitié et la solidarité nous mèneront vers des jours meilleurs », a déclaré WATANABE Morinari, président de la FIG, en octobre.

« La gymnastique illuminera à nouveau les Jeux Olympiques au Japon l'année prochaine. Après une période difficile. Nous sommes ravis de rendre la gymnastique au public japonais en accueillant un grand nombre de nos stars à Tokyo et en leur donnant la possibilité de participer à des compétitions innovantes sur la scène mondiale », a-t-il ajouté.

Un régal pour les fans

La rencontre, qui n'était pas un événement organisé par Tokyo 2020, a attiré 2 094 spectateurs de tous âges.

Un groupe de fans de UCHIMURA Kohei, le gymnaste japonais le plus titré en concours général, était présent dans les tribunes. Composé de plus de 20 membres venant de tout le Japon, ce groupe a suivi de près les compétitions du triple champion olympique, y compris sa performance aux championnats seniors au Japon en septembre.

Certains d'entre eux ont également fait part de leurs réflexions sur le report des Jeux Olympiques, notamment NAKANO Makiko.

« Nous avons été surpris car nous ne pensions pas que les Jeux Olympiques seraient reportés, mais nous ne pouvons rien y faire », a-t-il déclaré. « Nous étions plus préoccupés par la santé d'Uchimura, que nous suivons. Je pense que ce que nous devons faire, c'est garder la foi et continuer à le soutenir », a-t-il déclaré à Tokyo 2020.

Uchimura est l'un des athlètes qui a reçu le plus de soutien pendant la journée. Il a été accueilli par de forts applaudissements chaque fois qu'il a participé à une épreuve.

L'intérieur du stade national de Yoyogi où 2 094 spectateurs ont regardé depuis les tribunes les 30 gymnastes de quatre pays prendre part à la compétition
L'intérieur du stade national de Yoyogi où 2 094 spectateurs ont regardé depuis les tribunes les 30 gymnastes de quatre pays prendre part à la compétition
©AFLO SPORT

Une autre spectatrice ayant assisté à l'événement, NAKAYAMA Kazumi, accompagnée de sa fille de neuf ans qui a commencé la gymnastique il y a deux ans. C'était la première fois qu'elles assistaient à une compétition de gymnastique dans une salle.

« J'espère que regarder les athlètes participer à la compétition pourra l'inspirer encore plus », a déclaré Nakayama à propos de sa fille.

Cette rencontre autour des valeurs de l'amitié et la solidarité a vu s'affronter des champions olympiques et mondiaux, dont le champion du monde de concours général 2019 russe, Nikita Nagornyy.

Nakayama estime également que l'événement de dimanche est un premier pas vers l'organisation de Jeux Olympiques en pleine pandémie.

« Si cet événement se déroule bien et que tout le monde peut en profiter, je pense que nous serons progressivement dans une situation où il sera possible d'organiser des Jeux Olympiques en toute sécurité. »

KUBOTA Taro est un autre spectateur qui a assisté à l'événement.

« Je suis venu assister à cette compétition parce que je me soucie de savoir si nous pouvons avoir les Jeux Olympiques. Et parce que je pratique la gymnastique depuis le lycée. Uchimura se produira également aujourd'hui », a déclaré le fan de 68 ans.

La ministre des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo, HASHIMOTO Seiko, le ministre de l'éducation, de la culture, des sports, des sciences et des technologies, HAGIUDA Koichi, et la gouverneure de Tokyo, KOIKE Yuriko, étaient également présents.

Un événement spécial

Après la fin de la compétition, les athlètes ont posé pour des photos : Uchimura et Nagornyy étaient très populaires parmi les jeunes gymnastes qui ont participé au tournoi.

Lors de la cérémonie de clôture de l'événement, chaque pays avait un représentant qui a parlé de la compétition.

« Je suis très heureux d'être de retour en compétition. C'est un grand honneur pour moi de concourir avec d'autres athlètes de haut niveau », a déclaré ZHANG Jin, membre de l'équipe féminine qui a remporté le bronze au Championnat du monde de gymnastique artistique de 2018. « Je tiens à remercier la FIG, les organisateurs et ceux qui ont travaillé dur pour rendre cet événement possible. »

Lors de la conférence de presse qui a suivi, Zhang a déclaré qu'elle avait été impressionnée par l'atmosphère et la passion des spectateurs.

Pour Uchimura, c'était aussi sa première compétition en près de deux ans, après avoir subi de nombreuses blessures depuis Rio 2016. Il a déclaré qu'il pensait que l'événement « était un grand succès. »

« Vous pouvez probablement le deviner à l'expression de nos visages, mais nous avons passé un très, très bon moment », a-t-il déclaré.

Yul Moldauer (États-Unis) et UCHIMURA Kohei (Japon) après avoir reçu leurs médailles lors de la cérémonie de clôture.
Yul Moldauer (États-Unis) et UCHIMURA Kohei (Japon) après avoir reçu leurs médailles lors de la cérémonie de clôture.
©AFLO SPORT

Un message puissant et émouvant a suivi de la part du gymnaste vedette lorsqu'il a demandé à tout le monde au Japon de travailler ensemble pour organiser des Jeux Olympiques réussis à Tokyo.

« En raison de la pandémie, la plupart d'entre nous n'ont pas pu s'entraîner ou participer à des compétitions. C'était agréable non seulement de se revoir, mais aussi de pouvoir partager toutes les émotions. »

« Mais la question que nous devrions nous poser n'est pas de savoir si nous pouvons organiser les Jeux ou non, mais comment, et nous devrions tous unir nos forces pour faire en sorte qu'ils aient lieu. Je veux que les gens commencent à penser différemment. »

« Je dis cela, cependant, en sachant très bien que ce ne sera pas facile. Si les athlètes et le public ne pensent pas de la même façon, je ne pense pas que cela se produira. »

« Mais je suis sûr qu'il y a un moyen de le faire, et je vous demande à tous d'arrêter de penser que cela ne peut pas arriver. »

Les Championnats du monde de 2019 en octobre dernier étaient le dernier événement majeur pour de nombreux athlètes avant que les compétitions ne soient interrompues en raison de la pandémie de COVID-19.

Selon Yul Moldauer, médaillé de bronze de l'épreuve au sol en 2017, l'événement de ce dimanche « ressemblait presque à des mini Jeux Olympiques. »

« Merci au Japon d'être un hôte si merveilleux et nous voulons aussi remercier toute la FIG d'avoir organisé un événement aussi incroyable », a poursuivi la gymnaste américaine.

« Cela fait un moment que nous n'avons pas tous pu participer à des compétitions, alors être ici et être avec ces autres pays et d'autres athlètes est un moment spécial pour moi et je suis sûr que pour eux aussi. »

Amitié et solidarité

Lors de la cérémonie d'ouverture de l'événement, un message vidéo a été diffusé par le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach.

« En raison de la pandémie sans précédent de coronavirus, nous vivons tous dans l'incertitude. En ces temps difficiles, nous avons plus que jamais besoin des valeurs olympiques d'excellence, de respect et surtout d'amitié et de solidarité. »

« C'est pourquoi l'événement amitié et solidarité arrive à un moment idéal. Avec cette compétition, vous [les athlètes] donnez également l'exemple que le sport peut être organisé en toute sécurité, même avec les restrictions sanitaires actuelles. »

« C'est quelque chose de très important pour tout le monde, ce qui nous donne confiance dans nos préparatifs pour les futurs événements, en particulier, bien sûr, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 qui ont été reportés. »

« Quel meilleur événement que celui-ci pour célébrer l'amitié et la solidarité dans le sport au stade national de Yoyogi, emblématique, où tant de choses ont été faites dans l'histoire olympique et le seront encore l'année prochaine. »