Retour vers le passé : Louganis fait le grand saut et vise l'or

Séoul, RÉPUBLIQUE DE CORÉE - 1988 : L'Américain Greg Louganis, les pieds sur le bord du plongeoir avant de se lancer dans les airs.
Séoul, RÉPUBLIQUE DE CORÉE - 1988 : L'Américain Greg Louganis, les pieds sur le bord du plongeoir avant de se lancer dans les airs.

Les Jeux Olympiques regorgent de champions, de records et de merveilleuses histoires mais le plus grand événement sportif du monde a également été le théâtre de scènes très originales, étranges, émouvantes, tristes ou cocasses. Chaque semaine, nous vous sortons des archives l’une de nos meilleures histoires. Aujourd’hui, nous vous racontons l’histoire olympique de Louganis.

Premiers Jeux Olympiques à 16 ans

L'histoire de Greg Louganis est extraordinaire.

Né en Californie d'un père samoan et d'une mère suédoise, il a été adopté à l'âge de huit mois seulement. Suivant les traces de sa sœur, il commence très tôt la gymnastique avant de découvrir le plongeon à l'âge de neuf ans.

Rapidement considéré comme un futur champion, il est sélectionné pour participer aux Jeux Olympiques de Montréal en 1976, où à 16 ans, il remporte une médaille d'argent à la plate-forme de 10 m, terminant derrière la légende du plongeon, l'Italien Klaus Dibiasi.

Qu'est devenu Louganis, la légende du plongeon ?
04:15

Le score parfait

Il domine le sport tant au niveau de la plateforme que du tremplin, mais à l'approche des Jeux Olympiques de 1980 à Moscou, il ne peut pas participer en raison du boycott des États-Unis. Cependant, deux ans plus tard, il remporte son deuxième titre de champion du monde en devenant le premier plongeur à recevoir une note parfaite de la part des sept juges de cette compétition.

À Los Angeles 1984, Louganis remporte deux médailles d'or dans les épreuves de tremplin et de plate-forme avec des scores impressionnants, largement supérieurs à ceux de tous ses adversaires.

Choc à 112 km/h

Quatre ans plus tard, à Séoul, Louganis est favori pour l'or dans les disciplines du tremplin et du 10 mètres, bien qu'il ait appris sa séropositivité quelques mois auparavant. Lors des qualifications en 3 m, il se cogne la tête sur le tremplin à près de 112 km/h, dans ce qui est devenu l'une des images les plus emblématiques de l'histoire des Jeux.

Mais cela n'arrête pas Louganis et, 30 minutes plus tard, il réalise un plongeon parfait pour assurer sa place en finale. Quelques jours plus tard, il remporte l'or sur 3 m et 10 m.

Louganis a terminé sa carrière avec quatre médailles d'or olympiques et une d'argent, et cinq titres de champion du monde. Il est ensuite devenu acteur pendant quelques années et a écrit quelques livres. Depuis 2010, il est entraîneur de plongeon. Il a suivi l'équipe des États-Unis à Londres 2012 et à Rio 2016.