Retour à Rio : Uchimura et Verniaiev, le respect mutuel après une incroyable finale

RIO DE JANEIRO, BRAZIL - AUGUST 10:  Kohei Uchimura of Japan celebrates winning the gold medal during the Men's Individual All-Around final on Day 5 of the Rio 2016 Olympic Games at the Rio Olympic Arena on August 10, 2016 in Rio de Janeiro, Brazil.  (Photo by Alex Livesey/Getty Images)

Le Japon a remporté un total de 41 médailles (12 en or, 8 en argent et 21 en bronze) aux Jeux olympiques de Rio 2016, mais quelles pensées ont traversé l'esprit des athlètes japonais lorsqu'ils sont apparus sur la plus grande scène du sport ? Dans cette série, nous revenons sur les incroyables moments de Rio 2016, encore frais dans la mémoire du prochain pays hôte.

Résultats

1ère place : UCHIMURA Kohei (Japon) 92,365 points

2e place : Oleg VERNIAIEV (Ukraine) 93,266 points

3e place : Max WHITLOCK (Grande-Bretagne) 90,641 points

Jamais UCHIMURA Kohei n'avait été aussi désemparé qu'au moment où il a terminé à la deuxième place après la cinquième épreuve, aux barres parallèles, devancé de 0,901 points par le gymnaste ukrainien Oleg VERNIAIEV.

Même si la barre fixe était sa spécialité, il semblait presque impossible de revenir au score de Verniaiev, supérieur de près d'un point. Le « roi » Uchimura semblait au bord de la défaite dans le concours général individuel, qu'il n'avait cessé de remporter à chaque édition des Championnats du monde et des Jeux Olympiques depuis 2009.

La foule a assisté dans une atmosphère intense à ce qui s'est avéré être un moment historique.

Confronté à la situation peut-être la plus difficile de sa carrière, Uchimura a fait preuve de détermination. Cela lui a permis de régner en champion pendant tant d'années. Précédant Verniaiev, Uchimura a été l'auteur d'une performance parfaite à la barre fixe avec quatre mouvements spectaculaires dont une Cassina ainsi qu'un atterrissage très bien assuré, mettant la pression sur le gymnaste ukrainien avec un super score de 15,800.

En revanche, Verniaiev, qui s'est lancé immédiatement après Uchimura, semblait un peu tendu. Bien qu'il ait exécuté toutes les figures avec régularité, il a légèrement perdu l'équilibre à l'atterrissage, faisant malheureusement un pas en avant. Au moment où Verniaiev a vu son propre score, 14,800, il a baissé les bras en signe de déception.

Kohei Uchimura, du Japon, à la barre fixe lors de la finale du concours complet individuel masculin aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Kohei Uchimura, du Japon, à la barre fixe lors de la finale du concours complet individuel masculin aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Photo par Matthias Hangst/Getty Images

Uchimura ajoute : « Je ne me suis jamais senti aussi près de perdre. Oleg a réalisé de bonnes performances tout au long de la compétition. La prochaine fois que nous nous affronterons sur une grande scène, je ne suis pas sûr que je serais capable de le battre ».

Après la compétition, Uchimura a souligné à quel point il se sentait désemparé, reconnaissant la performance exceptionnelle de son rival.

Au début, Uchimura a marqué 15,766 points au sol, se donnant ainsi une avance confortable. Entre-temps, Verniaiev a égalé sa marque dans quatre épreuves avec des scores dépassant les 15 points. Il a en plus augmenté son avance avec un score impressionnant de 16,100 aux barres parallèles, la cinquième épreuve. Mais Uchimura a gardé son sang-froid.

« Oleg a obtenu un score exceptionnel aux barres parallèles, je savais donc que tout se jouerait à la barre fixe. Je connaissais les scores, mais plutôt que de faire des calculs en détail, je me suis dit que je devais me concentrer sur la réalisation de mon meilleur score, et laisser le résultat se faire tout seul. Même pendant que je m'entraînais, j'étais déterminé pour l'épreuve de barre fixe », a-t-il déclaré.

Le sang-froid et la détermination d'Uchimura se sont traduits par une excellente performance lors de la finale.

Il s'en souvient avec fierté : « Je me suis dit que tant que je pouvais montrer tous mes atouts, je serais prêt à accepter la défaite, ce qui explique probablement pourquoi j'ai pu bien performer. »

Un incident survenu lors d'une conférence de presse donnée par les médaillés a ajouté du baume au cœur à cette belle bataille.

Un journaliste a demandé à Uchimura s'il pensait avoir été fortement favorisé par les juges. Le champion a gardé son calme, en répondant : « Absolument pas. Je pense que les juges ont rendu un jugement équitable pour tous les gymnastes. »

C'est Verniaiev qui a été clairement choqué par la question. Il a réfuté ces propos en affirmant qu'Uchimura avait toujours obtenu des scores élevés tout au long de sa carrière, et que la question était inutile.

Puis il a poursuivi en montrant son respect pour Uchimura, en disant « Il fait déjà figure de légende. J'étais heureux d'avoir pu rivaliser avec lui. »

L'intégrité et le comportement honorable de Verniaiev ont encore embelli la beauté de cette compétition exceptionnelle.