Retour à Rio : Les « trois génies » ont écrit un nouveau chapitre du tennis de table Japonais

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 17 août 2016 : Les Japonais médaillés d'argent Jun Mizutani, Maharu Yoshimura et Koki Niwa lors après le match par équipe masculine de tennis de table aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 17 août 2016 : Les Japonais médaillés d'argent Jun Mizutani, Maharu Yoshimura et Koki Niwa lors après le match par équipe masculine de tennis de table aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Le Japon a remporté un total de 41 médailles (12 en or, 8 en argent et 21 en bronze) aux Jeux olympiques de Rio 2016, mais quelles pensées ont traversé l'esprit des athlètes japonais lorsqu'ils sont apparus sur la plus grande scène du sport ? Dans cette série, nous revenons sur les incroyables moments de Rio 2016, encore frais dans la mémoire du prochain pays hôte.

Tennis de Table: Finale hommes par équipes | Replay de Rio 2016
02:14:00

« J'étais persuadé que nous pouvions battre la Chine cette fois-ci, je suis vraiment déçu d'avoir perdu », a déploré MIZUTANI Jun, frustré.

Le Japon a affronté la Chine en finale après avoir garanti à la nation sa première médaille en tennis de table masculin. La Chine, elle, visait une troisième victoire consécutive.

Le Japon a bien joué, mais la victoire contre une solide équipe Chinoise leur a échappé, la Chine s'imposant 3-1. Malgré tout, Mizutani était convaincu de la progression de son équipe. Il a déclaré : « Il ne fait aucun doute que le jour arrivera où nous battrons la Chine. »

Le premier match de la finale a vu NIWA Koki subir une défaite nette face à MA Long, qui avait déjà remporté l'or en simple lors des Jeux. Cependant, au deuxième match, Mizutani s'est montré à la hauteur de sa réputation de meilleur joueur de l'équipe du Japon en remportant une victoire contre XU Xin, alors numéro 3 mondial, ranenant ainsi le score à 1-1.

Au troisième tour, en double, Niwa et Yoshimura ont repris le flambeau et ont remporté le premier set 11-4, laissant entrevoir une potentielle victoire. Cependant, les deux Chinois ont commencé à monter en puissance pour finalement remporter les trois sets suivants et gagner le match. Les Chinois menaient donc 2-1.

Au quatrième match, Yoshimura a subi une défaite sans appel face à MA Long, mettant fin à tout espoir pour l'équipe japonaise de remporter l'or.

Cependant, bien que le Japon n'ait pas atteint son objectif de battre la Chine, les athlètes n'ont pas semblé être mécontents.

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 17 août 2016 : Le Japonais Koki Niwa lors du match pour la médaille d'or en tennis de table masculin aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 17 août 2016 : Le Japonais Koki Niwa lors du match pour la médaille d'or en tennis de table masculin aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Phil Walter/Getty Images

Mizutani, le premier joueur japonais à avoir remporté une médaille de bronze en simple, hommes et femmes confondus, a fini par remporter tous ses matchs en équipe. Il a même battu XU Xin, l'un des membres du « Big Four » : MA Long, FAN Zhendong, XU Xin et ZHANG Jike à l'époque. Le seul match que Mizutani a perdu pendant les Jeux a été son match contre MA Long en demi-finale en simple. Mais même dans ce match, Mizutani a été tout près de renverser la situation.

« Je n'avais pas gagné contre aucun des quatre grands joueurs depuis dix ans », a-t-il déclaré. « Battre l'un d'entre eux sur la plus grande scène sportive, les Jeux Olympiques, surtout en finale, aurait signifié encore plus pour moi que la médaille. »

Niwa a également fait bonne figure en simple et s'est qualifié pour les quarts, bien qu'il n'ait pas pu exprimer tout son talent lors de l'épreuve par équipe. Yoshimura a montré d'excellents coups lors du match de double en équipe, ce qui a redonné du souffle à l'équipe. Le manager, KURASHIMA Yosuke, surnomme Mizutani, Niwa et Yoshimura les « trois génies. »

De 2007 à 2016, ces trois joueurs ont remporté tous les titres possibles lors des championnats japonais de tennis de table (huit fois fois pour Mizutani et une fois pour Niwa et Yoshimura). Kurashima a déclaré avec fierté : « Je peux dire que j'ai pu envoyer les joueurs les plus fiables [à Rio 2016]. S'ils n'étaient pas assez bons pour s'assurer l'or, alors nous ne pouvons rien faire de plus.

« Je suis vraiment ému de savoir que ces trois talents japonais ont enfin pu ouvrir la porte du tennis de table masculin au Japon - 28 ans après que le tennis de table soit devenu un sport officiel aux Jeux Olympiques.

Jusqu'aux Jeux de Rio 2016, les projecteurs étaient braqués sur l'équipe féminine de tennis de table du Japon, les joueuses vedettes FUKUHARA Ai et ISHIKAWA Kasumi ayant obtenu des résultats impressionnants - dont une médaille d'argent dans l'épreuve par équipe aux Jeux de Londres 2012.

Mizutani a révélé son ambition et son désir de faire connaître le tennis de table masculin également. « J'ai toujours eu le sentiment profond qu'un jour, l'équipe masculine devait elle aussi gagner une médaille ». Ce souhait s'est réalisé à Rio 2016. Après avoir remporté une médaille d'argent, il ne fait aucun doute que l'équipe masculine attirera beaucoup d'attention à Tokyo 2020.

Après s'être assuré une médaille en battant l'Allemagne en demi-finale par équipe, Mizutani a déclaré : « Gagner une médaille en simple est un rêve personnel, mais gagner une médaille en équipe est le rêve de tous ses membres. La médaille que nous avons obtenue restera dans les mémoires comme la première dans l'histoire du tennis de table masculin japonais. Espérons que ce sera une belle médaille qui nous permettra de faire un pas de géant de Rio à Tokyo ». Les « trois génies » ouvrent un nouveau chapitre dans l'histoire du tennis de table japonais.

Ils continueront à se battre pour remporter l'or à Tokyo 2020, et faire en sorte que le rêve de chaque membre de l'équipe se réalise une fois de plus.