Retour à Rio : Kei Nishikori remporte la première médaille du Japon en tennis après 96 ans

Le Japonais Kei Nishikori après avoir remporté le match pour la médaille de bronze en simple contre l'Espagnol Rafael Nadal aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Le Japonais Kei Nishikori après avoir remporté le match pour la médaille de bronze en simple contre l'Espagnol Rafael Nadal aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Le Japon a remporté un total de 41 médailles (12 en or, 8 en argent et 21 en bronze) aux Jeux olympiques de Rio 2016, mais quelles pensées ont traversé l'esprit des athlètes japonais lorsqu'ils sont apparus sur la plus grande scène du sport ? Dans cette série, nous revenons sur les incroyables moments de Rio 2016, encore frais dans la mémoire du prochain pays hôte.

Le Japonais Nishikori prend le bronze en simple hommes
01:17

Résultat du match pour la médaille de bronze en simple de tennis masculin

NISHIKORI Kei (Japon)

2 – 1 (6 – 2, 6 – 7, 6 – 3)

Rafael NADAL (Espagne)

À maintes reprises, NISHIKORI Kei a été confronté à des moments qui ont mis ses capacités à rudes épreuves. Il s'est retrouvé au bord de la défaite, avec une balle de match contre lui. Pourtant, il a tenu bon pour devenir le premier joueur de tennis japonais à remporter une médaille olympique en 96 ans.

« Bien que ce soit une médaille de bronze, je suis toujours incroyablement heureux d'avoir gagné une médaille. Cela signifie beaucoup pour moi car je l'ai gagné en battant Rafael Nadal. C'était formidable de jouer pour mon propre pays, ce qui est différent des tournées habituelles, et j'ai aussi gagné en confiance, pour aller plus loin », a-t-il déclaré.

Le match pour la médaille de bronze contre Nadal a montré la ténacité de Nishikori. Le joueur japonais a contrôlé le match dès le début, remportant le premier set 6-2. Il a continué à accumuler les jeux dans le deuxième set jusqu'à ce que le score atteigne 5-2, à un seul jeu de la victoire, mais Nadal a rebondi après avoir frôlé la défaite, remportant jeu après jeu dans une démonstration de ce dont il est capable en tant que vainqueur de de tous les tournois du Grand Chelem.

Au tie-break, Nishikori n'a pas réussi à stopper Nadal et a fini par laisser filer le deuxième set.

« Je me suis tendu lorsque le score a atteint 5-2. Non seulement Nadal jouait mieux, mais j'étais aussi devenu un peu frustré d'être trop préoccupé par la médaille, ce qui a affecté mes services et mes frappes », se souvient Nishikori.

Le Japonais Kei Nishikori sur un revers lors du match pour la médaille de bronze en simple contre l'Espagnol Rafael Nadal aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Le Japonais Kei Nishikori sur un revers lors du match pour la médaille de bronze en simple contre l'Espagnol Rafael Nadal aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Julian Finney/Getty Images

Nishikori a tenu bon. Alors qu'il entrait dans le troisième et dernier set, il a changé de mentalité, se forçant à penser : « Si je peux sortir de cette situation, je deviendrai un meilleur joueur ».

Il a réussi à percer au quatrième jeu, profitant d'une erreur de Nadal. Les deux joueurs ont conservé leurs services respectifs jusqu'au neuvième jeu. Avec une avance de 5-3, Nishikori a accumulé les points grâce à ses services « exceptionnellement bons » et a clôturé le match par un dernier service vers le joueur espagnol.

« Les Jeux Olympiques me donnent toujours l'occasion de progresser », a déclaré la star japonaise du tennis.

En effet, les Jeux olympiques de Rio 2016 lui ont non seulement apporté une médaille de bronze, mais lui ont également donné l'occasion de démontrer la résistance mentale requise pour réussir des matchs difficiles.

Le match en quart de finale contre le Français Gaël Monfils a connu un revirement de situation spectaculaire. Mené 3 à 6 au tie-break au troisième set, Nishikori a survécu à trois balles de match.

Convaincu que « Monfils va forcément perdre sa concentration à un moment donné », il a marqué cinq points consécutifs en tournant à son avantage les erreurs du Français pour remporter une victoire inattendue.

Le Japonais Kei Nishikori est félicité par l'Espagnol Rafael Nadal après avoir remporté le match pour la médaille de bronze en simple aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Le Japonais Kei Nishikori est félicité par l'Espagnol Rafael Nadal après avoir remporté le match pour la médaille de bronze en simple aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Julian Finney/Getty Images

Bien que Nishikori ait perdu contre Andy Murray en demi-finale, dans le match pour la médaille de bronze, il a réussi l'immense défi de battre Nadal, contre qui il avait un ratio victoire/défaite de 1-9.

Après avoir fait ses débuts aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008, où il s'est incliné au premier tour, il s'est qualifié pour les quarts de finale à Londres en 2012, et a encore amélioré sa performance pour remporter le bronze à Rio en 2016. « Je suis conscient de mon amélioration tant en termes de technique que de confiance en moi, ce qui me permet de jouer à mon niveau actuel. Il y a quatre ans, j'étais satisfait d'avoir atteint les quarts de finale, mais maintenant, je pense que je mérite d'être en demi-finale. C'est le chemin que j'ai parcouru jusqu'à présent », a-t-il déclaré.

Seulement 16 jours après avoir remporté le bronze aux Jeux de Rio 2016, Nishikori a disputé l'US Open, se qualifiant pour les demi-finales après avoir pris sa revanche contre Murray à Rio en quart de finale.

Les troisièmes Jeux Olympiques de Nishikori, qui auront lieu sur son propre terrain, pourraient voir la star aller encore plus loin.