Quatrième titre européen pour la véliplanchiste Charline Picon

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 12 août 2016 : La Française Charline Picon lors de la compétition féminine de planche à voile RS:X des Jeux Olympiques de Rio 2016, où elle a remporté la médaille d’or.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 12 août 2016 : La Française Charline Picon lors de la compétition féminine de planche à voile RS:X des Jeux Olympiques de Rio 2016, où elle a remporté la médaille d’or.

La véliplanchiste Charline Picon a décroché son quatrième titre de Championne d’Europe de planche à voile RS:X. Contrat rempli pour la championne olympique en titre qui voulait redevenir numéro 1 après avoir donné naissance à son premier enfant il y a trois ans. Thomas Goyard a terminé 7e de l’épreuve masculine.

« J’ai réussi à faire ce que je voulais : prendre cette place de numéro 1 ».

Objectif accompli pour Charline Picon, qui vient de remporter son quatrième titre de championne d’Europe de planche à voile RS:X, samedi 28 novembre. Sur les eaux de Vilamoura au sud du Portugal, la championne olympique en titre avait à coeur de retrouver la victoire à l'international, comme elle le confiait à Tokyo 2020 avant le début de la compétition.

C’est chose faite après une semaine de qualification bien maîtrisée. La Rochelaise de 35 ans, déjà sélectionnée pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, a remporté 4 manches sur 9 possibles avant de triompher lors de la « medal race » décisive pour le podium et s’adjuger le titre.

Après 2013, 2014 et 2016, c’est le quatrième titre européen de Charline Picon, mais celui-ci a une saveur particulière.

Son premier titre depuis sa pause maternité

Depuis 2018 et son retour à la compétition après 18 mois de pause maternité, Charline Picon n’était plus remontée sur la plus haute marche d'un podium en compétition internationale, même si elle avait impressionné lors des Championnats du monde 2018 avec une médaille d’argent, performance réitérée en février 2020 aux Mondiaux, sa dernière compétition avant ces Championnats d’Europe.

La championne française expliquait avoir « changé son approche de l’entraînement » et « gommé ses points faibles » pendant les neuf mois sans compétition.

« Quatrième titre européen, ce n’est pas rien ! Je le savoure et je me prépare pour la suite », déclarait Picon sur le site de la fédération française de voile.

« On a réussi à mettre à profit la période compliquée du mois de mars jusqu’à maintenant, en s’adaptant, en prenant de la hauteur et en essayant de prendre un petit avantage sur la concurrence. »

L’Israëlienne Katy Spychakov a terminé deuxième et la Polonaise Zofia Noceti Klepacka, médaillée de bronze olympique à Londres 2012, a complété le podium. La championne du monde en titre néerlandaise Lilian de Geus, considérée comme l’une des principales concurrentes de Charline Picon à Tokyo 2020, a quant à elle terminé à la neuvième position.

Thomas Goyard 7e

Le Français Thomas Goyard, également sélectionné pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, participait à l’épreuve masculine. Le médaillé de bronze mondial en 2020 a terminé à la septième position de ces Championnats d’Europe, remportés par le jeune israélien Yoav Cohen (21 ans). Son compatriote Shahar Zubari, de 13 ans son aîné et médaillé de bronze à Pékin 2008, a terminé deuxième, suivi par le champion du monde en titre néerlandais Kiran Badloe.

« Septième des Championnats d’Europe après une semaine très intéressante », a déclaré Thomas Goyard, qui s’entraîne régulièrement avec Charline Picon en vue de Tokyo 2020, sur son compte Instagram. « Je ne peux pas dire que c’est un bon résultat, mais l’important n’est pas là. J’ai pris beaucoup de plaisir et cela m’a permis de réaliser combien j’aime ce sport. »

Beau joueur, le Martiniquais ne manquait pas de féliciter ses adversaires du jour, dans un esprit très olympique. « Félicitations à mes camarades Yoav Cohen pour la victoire, Shahar Zubari pour la deuxième place et Kiran Badloe pour la troisième place. Je suis impatient de vivre l’aventure qui mène jusqu’à Tokyo 2020 ! »

Picon remporte l'or en planche à voile - Rio 2016
01:24