Quatrième réunion de coordination pour les mesures de lutte contre le COVID-19 aux Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020

editorial-image-fallback

Cette réunion, présidée par le secrétaire général adjoint au Cabinet SUGITA Kazuhiro, représentant le gouvernement japonais, a eu lieu le 27 octobre. Elle a intégré un examen complet des mesures contre le COVID-19. D’autres représentants du gouvernement japonais, du gouvernement métropolitain de Tokyo et de Tokyo 2020 ont également assisté à la réunion.

Lors de la deuxième et de la troisième réunion, nous avons examiné des mesures d’immigration approfondies, des mesures de prévention couvrant les déplacements des athlètes au Japon ainsi que des règles de comportement pour les athlètes.

À la réunion d’aujourd’hui, les participants ont discuté des questions suivantes :

  • Santé, hygiène, soins médicaux et soins médicaux pour les athlètes
  • Mesures à prendre lorsqu’une infection ou une infection présumée survient chez les athlètes
  • Gestion des compétitions si une personne est infectée
  • Approche de base pour l’entrée et le départ des personnes "non-athlètes" au Japon, les codes de conduite pendant les événements et l’hébergement

Les deux points suivants constituent la base de notre réflexion :

1. Pour garantir les fonctions médicales et de santé de la communauté locale dans les régions où les athlètes passeront beaucoup de temps, comme le village olympique et paralympique, il sera nécessaire de tenir compte de l’impact probable sur la région en formulant une réponse.

2. En outre, si un athlète développe des symptômes, sa participation ou sa non-participation à un événement aura une incidence directe sur le fonctionnement des Jeux. Il peut donc être nécessaire de mettre en place un processus par lequel le département des maladies infectieuses du gouvernement pourra travailler en étroite collaboration avec le comité d’organisation et les autorités sportives (i.e. IOC, IPC, IFs, NOCs et NPCs).

Nous aurons d’autres discussions concrètes sur ces deux points.

En coopération avec le Comité International Olympique (CIO) et le Comité International Paralympique (IPC), nous profiterons de ces conférences pour communiquer des informations aux parties prenantes à l'international. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec toutes les organisations impliquées pour préparer des Jeux sûrs et sécurisés.