Quand Dick Fosbury a changé le saut en hauteur. À jamais.

L'Américain Dick Fosbury effectuant un Fosbury Flop.
L'Américain Dick Fosbury effectuant un Fosbury Flop.

L’histoire des Jeux Olympiques regorge de belles finales, dramatiques et émouvantes. Chaque semaine, revivez les finales les plus mémorables en vidéo. Cette semaine, le fameux saut en hauteur de Mexico 1968.

Les données

  • Concours de saut en hauteur masculin, Jeux Olympiques de Mexico 1968
  • Stade olympique universitaire, 19-20 octobre 1968

Le contexte

Les innovations dans le sport sont peu courantes, encore moins quand elle change un sport à jamais.

Dick Fosbury est l'un des protagonistes les plus connus en terme d'innovation sportive.

C'est arrivé en 1968, aux Jeux Olympiques de Mexico.

Avant ces Jeux, la technique dominante du saut en hauteur était la technique du "straddle". Elle consistait à sauter face a la barre et enchaîner plusieurs mouvements de torsions.

Mais Fosbury, du haut de ses 193 cm, n'a pas eu beaucoup de succès avec la technique du "straddle". En tant que jeune athlète encore au lycée, Fosbury n'avait même pas réussi à rentrer dans l'équipe de son club local pour l'épreuve de saut en hauteur.

Mais au lieu d'abandonner, en 1963, Fosbury a commencé à travailler sur une nouvelle technique de saut qui allait changer la façon dont les athlètes abordaient ce sport à l'époque.

Cette technique a été baptisée rouleau dorsal (Fosbury Flop, en anglais).

Sautant tete la premiere sur une impulsion du pied extérieur, et en effectuant un rouleau dorsal au dessus de la barre, Fosbury a changé la technique de saut en hauteur à jamais.

Après s'être qualifié pour les Jeux Olympiques de Mexico en 1968, l'inconnu Fosbury aura bientôt l'occasion de présenter sa nouvelle technique peu orthodoxe au monde entier.

Le moment clé

Lorsque la compétition de saut en hauteur des Jeux Olympiques commence, Fosbury n'était pas du tout le favori pour la médaille d'or. Il était confronté à ce que Track and Field News avait décrit comme « le terrain le plus difficile jamais aménagé pour disputer le titre olympique. »

Loin de se décourager, Fosbury efface les barres les unes après les autres au premier essai.

Lorsque la barre a été élevée à 2,18 m, il ne reste plus que cinq athlètes en compétition. Fosbury passe la barre dès le premier essai.

Trois sauteurs restent en lice pour 2,20 m (Fosbury, l'Américain Ed Caruthers et le Russe Valentin Gavrilov), et tous les trois passent la barre au premier essai.

À ce moment, Fosbury est assuré de repartir avec une médaille. Mais de quel alliage ?

Gavrilov quitte la compétition à 2,22 m, ratant ses 3 essais. Une fois de plus, Fosbury fait mouche sur sa première tentative.

Ils ne sont plus que deux sauteurs en lice : Fosbury et son compatriote Ed Caruthers. La barre est élevée à 2,24 m, le record olympique.

Pour son troisième essai, Fosbury s'élève vers la victoire et la médaille d'or, dans son style inédit.

L'histoire est écrite, et avec elle, le nouveau règlement du saut en hauteur.

Fosbury révolutionne le saut en Hauteur à Mexico 1968
04:23

Les conséquences

Peu de personnes dans l'histoire ont été à l'origine d'une véritable révolution sur un sport tel que Fosbury en octobre au Mexique.

Il ne parviendra pas à se qualifier pour les Jeux Olympiques de 1972. Mais 28 des 40 concurrents du saut en hauteur avaient adopté le Fosbury Flop, et la dernière fois que la technique du saut en ciseau a été vue aux Jeux Olympiques, c'était à Séoul en 1988.

Avec ce triomphe olympique au Mexique comme plus grande réussite, Fosbury s'est retiré du monde de l'athlétisme, mais non sans avoir laissé une marque indélébile sur ce sport. En 1993, il a été intronisé au Temple de la renommée de l'athlétisme des États-Unis.

« Je crois que le flop était un style naturel et j'ai été le premier à le trouver », comme le dit Fosburry lui-même à propos de la technique qui a révolutionné le saut en hauteur.

À un an de Tokyo 2020, la compétition de saut en hauteur sera une fois de plus dominée par les athlètes pratiquant cette technique bien connu du Fosbury Flop.