Les qualifications olympiques sont relancées avec la reprise du World Judo Tour en octobre

Le Français Teddy Riner affronte le Japonais Hisayoshi Harasawa pour la médaille d'or +100 kg de judo aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Le Français Teddy Riner affronte le Japonais Hisayoshi Harasawa pour la médaille d'or +100 kg de judo aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

La Fédération internationale de judo a annoncé les dates de reprise du World Judo Tour, qui débutera par le Grand Slam de Budapest le 23 octobre.

Trois ans après avoir organisé les Championnats du monde de judo, Budapest accueillera à nouveau les plus grands judokas lors du premier Grand Slam après le début de la pandémie de COVID-19. Avec l'annonce de trois événements, dont le Grand Slam de Budapest (23-25 octobre), le Grand Slam de Tokyo (11-13 décembre) et le Qatar World Masters (janvier 2021), la Fédération internationale de judo (IFJ) annonce le retour de ce sport sur la scène sportive mondiale, moins d'un an avant les Jeux Olympiques de Tokyo.

Tout en mettant l'accent sur les mesures sanitaires à mettre en œuvre pour assurer un contexte sûr pour tous les concurrents, le président de l'IFJ, Marius Vizer, a annoncé le grand retour du judo :

« Le moment est venu d'annoncer comment nous allons, étape par étape, relancer nos activités. Nous savons que la situation est différente dans le monde entier, mais il y a des régions prêtes à organiser des événements. La Hongrie est prête à accueillir un Grand Slam à la fin du mois d'octobre, avec toutes les mesures sanitaires et de protection nécessaires. Tous les pays seront les bienvenus et pourront y participer. Nous sommes en train de constituer une équipe dévouée qui sera chargée de ces prochains événements et qui contribuera à assurer la sécurité de tous nos participants. Les mêmes conditions seront également appliquées au Japon, pour le Grand Slam de Tokyo. »

Les qualifications en ligne de mire

Au total, 386 athlètes devraient disputer la compétition de judo à Tokyo 2020, hommes et femmes s'affrontant dans sept catégories de poids. L'épreuve par équipes mixtes fera également ses débuts à Tokyo, puisque trois judokas masculins et trois judokas féminins issus de la compétition individuelle uniront leurs forces pour devenir les premiers champions olympiques de judo par équipes.

Dans le cadre de cette annonce, l'IFJ a confirmé que des points de qualification seront en jeu lors de la reprise des compétitions en octobre, tout en précisant qu'un certain nombre de compétitions régionales auront lieu pendant la même période :

« Ces trois épreuves visent à offrir des points de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Les fédérations régionales prévoient également l'organisation de plusieurs événements régionaux avant la fin de l'année. »