Le président du CIO Thomas Bach est impressionné par le stade et le village olympique

Le président du CIO Thomas Bach a visité le stade olympique le 17 novembre 2020.
Le président du CIO Thomas Bach a visité le stade olympique le 17 novembre 2020.

Bach a déclaré que les athlètes allaient « adorer » Tokyo alors que sa confiance continue de grandir. 

Après avoir visité pour la première fois le stade olympique et le village olympique et paralympique, le message du président du Comité International Olympique Thomas Bach aux athlètes était simple.

Vous allez adorer Tokyo 2020.

« C’est très émouvant », a déclaré Bach ce mardi (17 novembre) lors de son arrêt au stade olympique dans le cadre de sa visite éclair à travers la ville, avec également une étape au Musée olympique japonais.

« Imaginez-vous dans neuf mois, vous traversez cette porte et ce sera un véritable stade olympique. Il y a déjà beaucoup d’ambiance, même si le stade est vide. C’est fantastique. »

« Nous pensons tous que c’est fantastique », a-t-il confié à propos du village olympique, situé à proximité de la baie de Tokyo. « Il y beaucoup d’espace, un bel éclairage et une vue sur le Rainbow Bridge.

« (Les athlètes) vont tomber amoureux de Tokyo. »

Lors de son troisième jour au Japon, Bach était ravi de constater le grand espace qu’offrait le village olympique pour la distanciation sociale. Il y a rencontré les athlètes olympiques japonais Ueda Ai (triathlon) et Chida Kenta (escrime), ainsi que la para-badiste Satomi Sarina, à qui il a demandé leurs avis. »

Le président du CIO Thomas Bach au stade olympique, le 17 novembre 2020.
Le président du CIO Thomas Bach au stade olympique, le 17 novembre 2020.
Tokyo 2020 / Uta MUKUO

Le président a montré un plaisir particulier à se tenir debout à l’intérieur du stade, construit sur le même site que l’ancien stade olympique de Tokyo 1964.

L’architecte du stade, Kuma Kengo, faisait partie du jury du concours de design pour la Maison olympique, le siège du CIO à Lausanne, en Suisse. 

« C’est la culture et l’architecture authentique japonaise », a-t-il déclaré à propos de l’infrastructure, qui procure une sensation de nature et de bois. 

« Vous voyez les couleurs et le design très sobre et simple. Je suis heureux que ce stade ait été conçu de cette manière. L’architecture est très belle. »

Pas d’obligation de vaccin pour les Jeux 

Bach a déclaré qu’il aimerait voir un stade plein l’été prochain, mais cela dépendrait de l’amélioration des mesures de lutte contre le coronavirus et de la disponibilité du vaccin dans neuf mois.

Le président du CIO a réitéré ses propos émis un jour plus tôt, indiquant que le vaccin, s’il est disponible, ne serait pas obligatoire pour les participants aux Jeux car il pense que c’est une « question de santé privée ».  

En revanche, le CIO incitera à la vaccination pour assurer la sécurité sanitaire du public japonais.

« Il n’y aura aucune obligation mais nous encouragerons les athlètes à se vacciner quand c’est possible, car c’est meilleur pour leur santé et c’est également une preuve de solidarité envers ses confrères athlètes et le peuple japonais », a déclaré Bach.

« Dans ce type d’incertitude, c’est humain d’être incertain à propos d’un événement de si grande ampleur que les Jeux Olympiques. Nous devons le comprendre et continuer d’expliquer que dans neuf mois, le monde sera différent et pour quelles raisons il sera différent. »

« Pas plus tard qu’hier, nous avons appris la nouvelle du prochain vaccin qui se rapprochait d’une validation. Ces développements vont continuer de suivre. »

Par Olympic Channel