Premiers souvenirs olympiques : les athlètes partagent leur coup de foudre avec les Jeux

Barcelone, ESPAGNE - 25 juillet 1992 : Les feux d'artifice du stade olympique lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques.
Barcelone, ESPAGNE - 25 juillet 1992 : Les feux d'artifice du stade olympique lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques.

À seulement un an des prochains Jeux Olympiques, Tokyo 2020 a demandé aux athlètes du monde entier de partager leurs premiers souvenirs des Jeux Olympiques. Dans le premier des trois articles à paraître, Tokyo 2020 s'adresse à Maïva Hamadouche, Jonas Maciulis, Dolores Moreira, Nerea Pena et XIE Zhenye.

Maïva Hamadouche, France, Boxe

Détentrice du titre mondial professionnel poids super-plumes de l'IBF et en route pour Tokyo 2020.

Qinhuangdao, CHINE - 14 mai 2012 : La Vietnamienne Thi Vuong (rouge) contre la Française Maïva Hamadouche (bleu) en 57 kg féminins lors des Championnats du monde de boxe de l'AIBA.
Qinhuangdao, CHINE - 14 mai 2012 : La Vietnamienne Thi Vuong (rouge) contre la Française Maïva Hamadouche (bleu) en 57 kg féminins lors des Championnats du monde de boxe de l'AIBA.
Photo de Feng Li/Getty Images

À seulement 17 ans, elle performe au plus haut niveau de la natation,

et devient une égérie en France grâce à tous ses titres.

« Mon plus beau souvenir des Jeux Olympiques reste la médaille d’or de Laure Manaudou en 2004 aux JO d’Athènes. »

« À seulement 17 ans, elle performe au plus haut niveau de la natation et devient une égérie en France grâce à tous ses titres. »

« Ça m’a influencé dans ma discipline qui est la boxe. Pour aller le plus haut possible et le plus loin possible, il faut persévérer pour obtenir tous ces résultats. Laure Manaudou a été un modèle pour moi. »

Maiva Hamadouche partage son premier souvenir olympique

Jonas Maciulis, Lituanie, Basketball

Vainqueur de l'Euroligue 2015 et deux fois champion de la Coupe Intercontinentale FIBA.

Barcelone, ESPAGNE -  9 septembre 2014  : Jonas Maciulis de l'équipe nationale de basketball de Lituanie lors du match de quart de finale de la Coupe du monde de basket-ball FIBA 2014 contre la Turquie.
Barcelone, ESPAGNE - 9 septembre 2014 : Jonas Maciulis de l'équipe nationale de basketball de Lituanie lors du match de quart de finale de la Coupe du monde de basket-ball FIBA 2014 contre la Turquie.
Photo de David Ramos/Getty Images

Chaque fois que je commence à penser aux Jeux Olympiques, je me souviens de cette chanson, Barcelona.

C'est de ça que je me souviens des premiers Jeux Olympiques que j'ai regardés à la télévision.

« Chaque fois que je commence à penser aux Jeux Olympiques, je me souviens de cette chanson, Barcelona parce que c'est de ça que je me souviens des premiers Jeux Olympiques que j'ai regardés à la télévision. »

« Je me souviens de l'équipe nationale lituanienne de basketball (qui a remporté le bronze à Barcelone). C'était juste [marque une pause]. Bravo à tous les joueurs. »

Dolores Moreira, Uruguay, Voile

Porte-drapeau de l'Uruguay aux Jeux Olympiques de Rio 2016 et aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'été 2014. Elle est déjà qualifiée pour Tokyo 2020.

L'Uruguayenne Dolores Moreira Fraschini lors de la première course en dériveur solitaire - Laser Radial, à Rio 2016.
L'Uruguayenne Dolores Moreira Fraschini lors de la première course en dériveur solitaire - Laser Radial, à Rio 2016.
Photo de Clive Mason/Getty Images

C'était important pour le sport, au-delà du football,

À l'époque, les gens ont détourné le regard du football et se sont concentrés sur d'autres sports pendant un moment.

« Mon premier souvenir est celui de Milton Wynants, un cycliste uruguayen qui a remporté une médaille à Sydney en 2000. C'est la dernière médaille que l'Uruguay a remportée aux Jeux Olympiques. Il est de ma ville, Paysandú, donc c'est un héros local et évidemment à l'école, ils nous ont fait faire beaucoup de devoirs sur sa carrière, le vélo qu'il a utilisé était exposé... »

« C'était important pour le sport, au-delà du football, parce qu'ici le football est évidemment très important. À l'époque, les gens ont détourné le regard du football et se sont concentrés sur d'autres sports pendant un moment. Aujourd'hui, Milton Wynants est toujours un héros ici. C'est un génie et une grande figure pour nous aux Jeux Olympiques. »

THIS IS A PLACEHOLDER FOR A VIDEO

Nerea Pena, Espagne, Handball

Médaillée d'argent et de bronze au Championnat du monde. Médaillée d'argent au Championnat d'Europe.

Les Espagnoles Nerea Abaurrea Pena et Carmen Berenguer Martin après leur défaite en quart de finale contre l'équipe de France, lors des Jeux Olympiques de Rio 2016.
Les Espagnoles Nerea Abaurrea Pena et Carmen Berenguer Martin après leur défaite en quart de finale contre l'équipe de France, lors des Jeux Olympiques de Rio 2016.
Photo de Lars Baron/Getty Images

J'ai de très bons souvenirs de toutes les cérémonies d'ouverture.

Je pense que ce sont les plus beaux moments des Jeux.

« Le souvenir le plus marquant que j'ai des Jeux est celui de Sydney 2000. Je me souviens que j'avais 11 ans, et j'ai ce souvenir, surtout de la cérémonie d'ouverture : toutes ces flammes et toutes ces lumières devant l'Opéra de Sydney... Je trouvé ça impressionnant. »

« J'ai de très bons souvenirs de toutes les cérémonies d'ouverture. Je pense que ce sont les plus beaux moments des Jeux. Pouvoir commencer les Jeux avec ce spectacle super cool, généralement avec beaucoup de flammes, de lumières... »

« À Rio, mes premiers Jeux Olympiques en tant qu'athlète, je ne pouvais pas aller à la cérémonie d'ouverture, et j'ai toujours voulu y aller. Mon rêve serait d'être à Tokyo à la cérémonie d'ouverture. »

Nerea Pena partage son premier souvenir olympique

XIE Zhenye, Sprinteur, Chine

Deux participations aux Jeux Olympiques (Londres 2012 et Rio 2016) et actuel détenteur du record d'Asie du 200 m.

Doha, QATAR - 24 avril 2019 : Le Chinois Xie Zhenye apres sa victoire en finale du 200 m hommes lors des 23e Championnats asiatiques d'athlétisme.
Doha, QATAR - 24 avril 2019 : Le Chinois Xie Zhenye apres sa victoire en finale du 200 m hommes lors des 23e Championnats asiatiques d'athlétisme.
Photo de Francois Nel/Getty Images

Usain Bolt a battu les records du monde du 100 m et du 200 m avec le monde entier entier les yeux rivés sur lui.

Ses performances pendant ces Jeux ont guidé mon parcours et m'ont permis de me fixer des objectifs pour mon avenir également.

« Il y a eu deux Jeux Olympiques qui m'ont profondément touché. Les premiers sont ceux d'Athènes 2004, c'était la première fois qu'un sprinteur est-asiatique montait sur le podium olympique. Le moment où LIU Xiang était porte-drapeau pour la Chine a inspiré mon amour pour l'athlétisme. Cela m'a motivé à courir sur piste. »

« L'autre souvenir olympique est celui des Jeux Olympiques de Pékin 2008. Usain Bolt a battu les records du monde du 100 m et du 200 m avec le monde entier entier les yeux rivés sur lui. Ses performances pendant ces Jeux ont guidé mon parcours et m'ont permis de me fixer des objectifs pour mon avenir également. C'est pourquoi je travaille dur en ce moment sur 100 m et le 200 m. »

« Ces deux souvenirs ont affecté toute ma carrière d'athlète. »

XIE Zhenye partage son premier souvenir olympique