Premiers souvenirs olympiques : les athlètes partagent leur coup de foudre avec les Jeux

Sydney, AUSTRALIE -15 septembre 2000 : Le chaudron olympique lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Sydney 2000.
Sydney, AUSTRALIE -15 septembre 2000 : Le chaudron olympique lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Sydney 2000.

À moins d'un an des Jeux Olympiques, Tokyo 2020 a demandé aux athlètes du monde entier de partager leurs premiers souvenirs olympiques. Dans ce troisième volet : Alain Bernard, Rubén Limardo, Jenny Egan, Juan Peralta et Jessie Knight.

Alain Bernard, France, Natation

Deux médailles d'or, une médaille d'argent et une médaille de bronze aux Jeux Olympiques.

Pékin, CHINE - 14 août 2008 : Le nageur français Alain Bernard après sa victoire en finale du 100 m nage libre en 47,21 s.
Pékin, CHINE - 14 août 2008 : Le nageur français Alain Bernard après sa victoire en finale du 100 m nage libre en 47,21 s.
Clive Brunskill/Getty Images

On voit cette fille qui est au dessus du monde, au dessus de tout le monde.

C’est ça qui m’a donné vraiment envie aussi, quelques années plus tard, de m’engager dans mon projet sportif.

« Mon premier souvenir olympique, c’est en 1996. On est aux Jeux Olympiques d’Atlanta, j’ai alors 13 ans et bien sûr un image et surtout une athlète a marqué ma vie à jamais dans l’histoire des Jeux Olympiques, c’est Marie José-Pérec.

Marie José-Pérec, avec son doublé extraordinaire 200 m et 400 m, ses titres olympiques avec tout cet engouement des journalistes qui lui demandent ses impressions…On voit cette fille qui est au dessus du monde, au dessus de tout le monde. C’est un souvenir mémorable.

C’est ça qui m’a donné vraiment envie aussi, quelques années plus tard, de m’engager dans mon projet sportif et de vivre une aventure extraordinaire.

Alain Bernard partage son premier souvenir olympique

Rubén Limardo, Venezuela, Escrime

Médaille d'or à l'épée à Londres 2012, médaille d'or à l'épée aux Jeux panaméricains de 2007.

Londres, ANGLETERRE - 1er août 2012 : Le Vénézuélien Ruben Limardo Gascon apres sa victoire en demi-finale d'escrime individuelle à l'épée aux Jeux Olympiques de Londres 2012.
Londres, ANGLETERRE - 1er août 2012 : Le Vénézuélien Ruben Limardo Gascon apres sa victoire en demi-finale d'escrime individuelle à l'épée aux Jeux Olympiques de Londres 2012.
Photo de Hannah Peters/Getty Images

J'ai participé à trois Jeux Olympiques,

mais les premiers restent les plus émouvants à vivre.

« J'ai commencé à suivre davantage les Jeux Olympiques depuis Athènes 2004. L'escrimeur vénézuélien Silvio Fernandez y a participé. À l'époque, je participais à des compétitions juniors, j'étais déjà conscient de ce que représentait les Jeux. »

« J'ai suivi beaucoup de sports, comme la natation. Mais pour moi, le plus important était ma participation aux Jeux de Pékin 2008, mes premiers JO en tant qu'athlète. La cérémonie d'ouverture a été formidable. J'ai participé à trois Jeux Olympiques, mais les premiers restent les plus émouvants à vivre. Pékin 2008 a été ma meilleure expérience. »

Ruben Limardo partage son premier souvenir olympique

Jenny Egan, Irlande, Canoë sprint

Médaillée aux Championnats du monde et d'Europe ainsi qu'en Coupe du monde, est numéro 1 mondiale en K1 5000 m.

L’Irlandaise Jenny Egan en amont des Jeux Européens de Minsk en 2019.
L’Irlandaise Jenny Egan en amont des Jeux Européens de Minsk en 2019.
David Fitzgerald/Sportsfile

J'entends encore les commentateurs de la télévision irlandaise acclamer Sonia O'Sullivan jusqu'à la ligne d'arrivée.

« Mon premier souvenir olympique me donne encore des frissons dans le dos. J'entends encore les commentateurs de la télévision irlandaise acclamer Sonia O'Sullivan jusqu'à la ligne d'arrivée, quand elle a remporté la médaille d'argent en finale du 5 000 m aux Jeux Olympiques de Sydney 2000. »

« Sonia a ouvert la voie à tant d'athlètes féminins et masculins en Irlande, elle a montré qu'avec de la ténacité, on peut atteindre ses objectifs. Sonia a été un modèle pour moi en grandissant et continue de l'être aujourd'hui. Sonia kick a commencé à améliorer la visibilité des femmes dans le sport et ses performances ont montré aux athlètes féminins et masculins ce qui peut être réalisé sur la scène mondiale. Merci Sonia d'être une athlète et un modèle d'inspiration. »

Juan Peralta, Espagne, Cyclisme sur piste

Cycliste olympique ayant participé à l'épreuve de keirin à Londres 2012 et de sprint à Rio 2016.

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 12 août 2016 : L'Espagnol Juan Peralta Gascon aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 12 août 2016 : L'Espagnol Juan Peralta Gascon aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Photo de Julian Finney/Getty Images

Mon premier souvenir olympique

C'est quand l'archer a allumé la flamme olympique à Barcelone en 1992

« Mon premier souvenir olympique - je pense que c'est la même chose pour beaucoup d'espagnols - c'est quand l'archer a allumé la flamme olympique à Barcelone en 1992. Je n'avais que deux ans, et je suppose que je n'ai pas vécu ce moment en direct, mais c'est le souvenir que j'ai. Cela a vraiment capté mon attention et c'était vraiment génial. »

Cérémonie d'ouverture | Barcelone 1992 | Grands moments olympiques
03:13:51

Jessie Knight, Grande-Bretagne, Athlétisme

Championne britannique du 400 m, du 400 m haies et grande chance de médaille pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Glasgow, ÉCOSSE - 22 février 2020 : La Britannique Jessie Knight lors des séries du 400 m des Championnats britanniques d’athlétisme en salle.
Glasgow, ÉCOSSE - 22 février 2020 : La Britannique Jessie Knight lors des séries du 400 m des Championnats britanniques d’athlétisme en salle.
2020 Getty Images / Ian MacNicol

Je me souviens encore qu'enfant,

je me suis dis que je voulais devenir comme elle.

« Cette question revient sans cesse, mais je pense que le moment où j'ai réalisé que je voulais la prendre vraiment au sérieux, c'était à Athènes, avec Kelly Holmes. J'étais en vacances à ce moment-là. Je I'ai vu gagner pour la première fois et je me souviens avoir pensé : "C'est génial si elle arrive à le refaire". Et elle a franchi la ligne. Je me souviens encore qu'enfant, je me suis dis que je voulais devenir comme elle. Je veux être une athlète et être sur la piste". Je dirais que c'était le moment le plus marquant pour moi. »

« À l'époque, Londres 2012 était également une source de motivation, mais j'étais déjà très impliquée dans l'athlétisme à ce moment-là. Le "Super Saturday" de Londres 2012 a également été très stimulant. »

« Kelly Holmes a été le moment le plus marquant. Qu'elle ait eu un tel impact sur moi à un si jeune âge... et je m'en souviens encore. C'était si fort. »

Jessie Knight partage son premier souvenir olympique