#PlusDeSportAuFéminin - 10 athlètes françaises, 10 histoires différentes, 10 défis à relever

La pentathlète française Élodie Clouvel pose sur le podium de Rio 2016 avec la médaillé d’argent.
La pentathlète française Élodie Clouvel pose sur le podium de Rio 2016 avec la médaillé d’argent.

Tokyo 2020 se joint à la campagne « Sport féminin toujours » en vous faisant (re)découvrir nos meilleures interviews. Clouvel, Robert-Michon, Agbégnénou… De l’inspiration sur un plateau !

Du 17 au 24 janvier 2021, l'ensemble des organisations sportives françaises, le CNOSF, le Ministère chargé des Sports, le CSA ainsi que les médias se mobilisent pour mettre en valeur le sport féminin.

À Tokyo 2020, tous les sports présenteront une catégorie masculine et féminine. Ce seront les Jeux les plus équilibrés de l'histoire en terme de parité hommes-femmes.

Tokyo 2020 se joint à la campagne Sport Féminin Toujours en vous proposant de (re)découvrir une sélection de dix interviews d'athlètes françaises olympiques ou qui rêvent de l'être. Chacune d'entre elles a relevé des défis fous et chacune est prête à tout donner pour le rêve olympique.

#PlusDeSportAuFéminin

#SportFémininToujours

De la natation au pentathlon : l’ascension fulgurante d’Élodie Clouvel

La pentathlète française Élodie Clouvel pose sur le podium de Rio 2016 avec la médaillé d’argent.
La pentathlète française Élodie Clouvel pose sur le podium de Rio 2016 avec la médaillé d’argent.
Sam Greenwood/Getty Images

C'est un peu comme une partie d'échecs. C’est hyper stratégique et il ne faut rien lâcher, tout au long de la journée.

Il y a plein de rebondissements et on peut toujours aller chercher une victoire. Il faut toujours s’accrocher.

Après avoir échoué à se qualifier pour les JO de Pékin 2008 en natation, Élodie Clouvel s’est tournée vers le pentathlon moderne. Un changement radical qui a mené la sportive de 32 ans à la médaille l’argent aux JO de Rio 2016. Elle veut désormais conquérir l'or à Tokyo 2020 et devenir la première athlète française, femmes et hommes confondues, à remporter le titre olympique en pentathlon moderne.

Article complet

Malonga, les JO accrochés à la ceinture

Tokyo, JAPON - 30 août 2020 : La Française Madeleine Malonga célèbre sa victoire en finale des Championnats du monde 2019, catégorie -78 kg, contre la Japonaise HAMADA Shori, au Nippon Budokan de Tokyo.
Tokyo, JAPON - 30 août 2020 : La Française Madeleine Malonga célèbre sa victoire en finale des Championnats du monde 2019, catégorie -78 kg, contre la Japonaise HAMADA Shori, au Nippon Budokan de Tokyo.
Photo de Kiyoshi Ota/Getty Images

Il faut savoir pourquoi on est là et prendre le taureau par les cornes

pour pouvoir travailler ses points faibles et améliorer ses qualités au quotidien.

Madeleine Malonga n’a qu’un seul objectif, remporter l’or aux Jeux Olympiques. La numéro 1 mondiale de la catégorie -78 kg a une détermination sans faille et incarne toutes les valeurs du sport. Elle se confiait à Tokyo 2020 en octobre dernier sur son histoire et sa notion du travail.

Article complet

Mélina Robert-Michon : cinq Jeux, cinq vies

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 16 août 2016 : L’émotion de Mélina Robert-Michon après avoir remporté la médaille d’argent en lancer du disque lors des Jeux Olympiques de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 16 août 2016 : L’émotion de Mélina Robert-Michon après avoir remporté la médaille d’argent en lancer du disque lors des Jeux Olympiques de Rio 2016.
2016 Getty Images / Ian Walton / Getty Images

Après ma première grossesse, j’avais repris aux JO de Londres 2012 et je me suis dit que la boucle serait bouclée.

Finalement, on a fait un deuxième enfant en 2018 et je suis repartie pour Tokyo 2020 !

La lanceuse de disque française a attendu 16 ans pour décrocher une médaille olympique à Rio 2016 (argent). Pour Tokyo 2020, elle est revenue en avril dernier sur ces cinq JO, partageant son aventure olympique dans tous ses aspects. L'une des plus grandes athlètes françaises explique également qu'avoir donné naissance à deux enfants pendant sa carrière sportive l'a aidé dans sa quête de médaille olympique.

Article complet

Maïva Hamadouche : « Devenir la première championne du monde de boxe professionnelle à remporter l’or olympique »

Qinhuangdao, CHINE - 14 mai 2012 : La Vietnamienne Thi Vuong (rouge) contre la Française Maïva Hamadouche (bleu) en 57 kg féminins lors des Championnats du monde de boxe de l'AIBA.
Qinhuangdao, CHINE - 14 mai 2012 : La Vietnamienne Thi Vuong (rouge) contre la Française Maïva Hamadouche (bleu) en 57 kg féminins lors des Championnats du monde de boxe de l'AIBA.
Photo de Feng Li/Getty Images

C’est un parcours dangereux mais c’est une opportunité à prendre.

Si l’on veut avancer, il faut prendre des risques. C'est ce que je fais et j’avance.

Maïva Hamadouche souhaite devenir la première athlète à détenir une ceinture de championne du monde professionnelle et une médaille d’or olympique à Tokyo 2020. Un challenge délicat compte tenu des profondes différences entre ces deux mondes, mais un challenge qu'elle est prête à relever, quite se mettre en danger. La boxeuse française se confiait à Tokyo 2020 il y a quatre mois.

Article complet

Charline Picon : « Plus que la performance, j'aime le chemin qui mène à Tokyo 2020 »

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 14 août 2016 : La Française Charline Picon après sa médaille d’or en RS:X aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 14 août 2016 : La Française Charline Picon après sa médaille d’or en RS:X aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Photo de Mark Kolbe/Getty Images

Quand on a gagné une médaille d’or, le but est d’aller en chercher une deuxième. Mais je ne défends pas mon titre, je vais conquérir une deuxième médaille olympique.

Ce n’est pas pareil. Je préfère être dans l’attaque que la défense.

Championne olympique de planche à voile en 2016, Charline Picon a accouché en juillet 2017 et pris du temps avec sa fille avant de se remettre à l'eau. Et six mois après sa reprise, elle était vice-championne du monde. Elle a remporté un nouveau titre de championne d'Europe en novembre et expliquait à Tokyo 2020 avoir changer d'approche mentale dans son entraînement. Une capacité d'adaptation admirable en cette période particulière.

Article complet

Laëtitia Guapo : « Je faisais 4h de route par jour pour m’entraîner et étudier »

Debrecen, HONGRIE - 30 août 2019 : La basketteuse française de 3x3 Laëtitia Guapo lors de la Coupe d’Europe de 3x3 contre la Hongrie.
Debrecen, HONGRIE - 30 août 2019 : La basketteuse française de 3x3 Laëtitia Guapo lors de la Coupe d’Europe de 3x3 contre la Hongrie.
Photo de la FIBA

[Ma place de numéro 1 mondiale] est une grande fierté.

C’est une récompense à toute cette détermination.

Après un été 2019 totalement fou avec l’équipe de France féminine de 3x3 et un titre de championne d’Europe remporté, Laëtitia Guapo a été propulsée à la première place du classement mondial pour sa première année dans la discipline, qui fera ses débuts à Tokyo 2020. La Française à l’endurance exceptionnelle a raconté son chemin pour arriver au sommet et parler de ce sport qui va « faire le buzz ».

Article complet

Pauline Ferrand-Prévot, de retour sur le chemin olympique

La Française Pauline Ferrand-Prévot lors des Championnats d'Europe de VTT de Glasgow en Ecosse, en 2018.
La Française Pauline Ferrand-Prévot lors des Championnats d'Europe de VTT de Glasgow en Ecosse, en 2018.
(Photo by Dan Istitene/Getty Images)

Je tire du positif de toutes les situations, mêmes les plus difficiles.

Un proverbe asiatique explique d'ailleurs que l’on apprend davantage de ses défaites que de ses victoires.

La sextuple championne du monde française a subi une seconde opération à la jambe en janvier 2020, et se confiait en exclusivité sur les difficultés rencontrer et sur ses ambitions pour les prochains Jeux Olympiques, où elle espère remporter une médaille d’or.

Article complet

Mathilde Gros : la piste littéralement dans la peau... 

Glasgow, ÉCOSSE - 5 août 2018 : La Française Mathilde Gros célèbre sa médaille de bronze en vitesse individuelle lors des Championnats d’Europe de cyclisme sur piste 2018.
Glasgow, ÉCOSSE - 5 août 2018 : La Française Mathilde Gros célèbre sa médaille de bronze en vitesse individuelle lors des Championnats d’Europe de cyclisme sur piste 2018.
Photo de Bryn Lennon/Getty Images

La première fois que j’ai testé le vélodrome de l’INSEP, je suis tombée et une grosse écharde s’est plantée au niveau de la fesse.

Herman Terryn, mon entraîneur, me regardait et se demandait ce qu’il allait faire avec moi.

Mathilde Gros a débuté le cyclisme sur piste en 2015. Trois ans plus tard, elle partait au Japon disputer la tournée internationale de keirin et devenait ensuite championne d’Europe. Une consécration pour la jeune athlète de 21 ans qui participera aux Jeux 2020 dans un pays qu’elle connaît et qu’elle aime. Elle parlait de son amour des Jeux et de son rêve d'y participer en novembre dernier.

Article complet

Clarisse Agbégnénou : sa détermination ne peut plus attendre

Tokyo, JAPON - 28 août 2019 : La Française Clarisse Agbégnénou (en blanc) contre la Néerlandaise Juul Franssen lors des demi-finales des -63 kg des Championnats du monde de judo 2019 au Nippon Budokan, le site qui accueillera les épreuves de judo aux JO de Tokyo 2020.
Tokyo, JAPON - 28 août 2019 : La Française Clarisse Agbégnénou (en blanc) contre la Néerlandaise Juul Franssen lors des demi-finales des -63 kg des Championnats du monde de judo 2019 au Nippon Budokan, le site qui accueillera les épreuves de judo aux JO de Tokyo 2020.
Photo de Kiyoshi Ota/Getty Images

Soit j’allais vers le sport, soit je continuais à vivre comme une adolescente qui sort avec ses amis. C’était difficile de choisir, mais je savais que j’étais forte en sport.

Depuis Rio 2016 où elle a remporté la médaille d’argent, la judokate française Clarisse Agbégnénou a gagné tous les championnats majeurs auxquels elle a participé. Tout au long de sa vie, elle a prouvé qu’en se battant, elle atteignait tous ses objectifs et le prochain, c’est l’or olympique à Tokyo 2020.

Article complet

Magda Wiet-Hénin conquiert l'Europe et vise les Jeux 

Magda Wiet-Hénin espère décrocher sa qualification olympique en taekwondo (-67 kg) pour remporter la première médaille d'or olympique française dans cette discipline.
Magda Wiet-Hénin espère décrocher sa qualification olympique en taekwondo (-67 kg) pour remporter la première médaille d'or olympique française dans cette discipline.
Photo : avec l'accord de Aurélien Morissard

Aux JO, j’ai remarqué que même les meilleurs peuvent se faire sortir.

Il y a une telle pression que tout le monde peut créer la surprise, et aussi passer à côté de la compétition.

Quatre ans après son expérience de remplaçante d’Haby Niaré à Rio 2016, la taekwondoiste française Magda Wiet-Hénin veut décrocher l’or à Tokyo 2020. Elle a gagné l'or aux Championnats d'Europe 2020 en décembre, et se rendra au TQO le 7 mai pour décrocher son ticket olympique.

Article complet